AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zaeltis'Aty Razmaley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zael

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Zaeltis'Aty Razmaley   Dim 10 Juil - 3:41

Prénom: Zaeltis'Aty

Nom: Razmaley

Surnom: Zael

Sexe: Féminin

Race: Tiefling

Age: 29 ans

Apparence physique:

La tiefling n'est pas d'un gabarit très imposant, c'est le moins que l'on puisse dire. Pas plus haut qu'une fillette de 16 ans, elle est tout aussi légère. Cependant elle possède une allure athlétique avec ses muscles fins et toniques. Son visage aux traits peu prononcés semble doux et agréable à regarder, pour quiconque apprécie la beauté des tieflings. Ce qu'on peut tout de suite remarquer dès qu'on la voit à nue, ce sont bien évidemment ses deux cornes orientés en avant comme pour montrer son envie de toujours avancer, mais surtout sa longue queue fourchue. En effet elle l'a hérité de son père tout comme son frère, mais cela reste rare comme attribut chez les tieflings. Quoi qu'il en soit elle s'en accommode très bien, cette queue lui permettant un bien meilleur équilibre.

Comme tout bon enfant des enfers, elle possède également une peau mate légèrement rougeâtre qui devient rougeoyante lorsqu'un feu se reflète sur elle. Sa longue chevelure brune possède également des reflets rougeoyants et ondule telle des flammes lorsqu'elle est au vent, cependant elle préfère l'attacher pour qu'il n'y ait aucunes gènes lorsqu'elle doit se déplacer rapidement. Enfin elle possède des yeux noirs reflétant la lumière comme ceux des chats, ce qui rend son regard assez attractif.

Au niveau vestimentaire, Zael reste dans la logique qu'il faut se vêtir un minimum et sobrement pour ne pas s'encombrer ni se faire remarquer, c'est à dire en ce qui l'a concerne, un haut pour maintenir fermement sa poitrine, et une culotte doublée d'un pagne pour couvrir les parties qu'il faut cacher. Elle aime également se déplacer pied nu, préférant un contact charnel avec le sol et lui permettant d'utiliser ses orteils plus efficacement. Il lui arrive également de prendre une besace pour transporter ses colis. Quant elle doit se déplacer sans montrer ses attributs de tiefling, elle enroule sa queue autour d'elle et se couvre de la tête au pied par une grande cape à capuche de couleur beige, trouvant que cette teinte est moins suspecte que le noir.

Spoiler:
 

Caractère et défauts:

Zael n'aime pas vraiment montrer ses émotions mais elle n'est pas pour autant antipathique. Elle ne se retiendra pas de sourire, pleurer ou faire la grimace mais au lieu de rire aux éclats et tomber en sanglot elle ne laissera échapper qu'un léger rire et ne versera que quelques larmes.

Elle reste également quelqu'un de plutôt positif qui essaye toujours d'aller de l'avant quitte à se mettre parfois dans des positions dangereuses. C'est ce qui montre qu'elle est parfois plutôt naïve, voyant toujours la réussite dans les choses que l'on entreprend et croyant fermement au bon fond de chaque personnes. Quant il s'agit de se mettre au travail elle est toujours sérieuse essayant de toujours s'appliquer à la tâche qui lui est confiée, ce que ses employeurs apprécient avant tout avec sa franchise.

Cependant son plus gros défaut reste sa curiosité, en effet quant elle se demande ce qu'il y a dans un colis ou derrière un mur, elle doit l'ouvrir ou aller voir, trouvant des fois des choses qu'elle n'aurait pas dut découvrir. Un autre de ses défauts est d'être assez rêveuse et perdue dans ses pensées, ce qui fait qu'elle reste souvent seule, chose plutôt courante chez les tieflings.

Histoire:

D'après les dires de mes ancêtres, la dernière chose que l'on peut voir après qu'on ait entendu le battement d'ailes d'un ange, c'est une lumière aveuglante qui précède votre mort. Cette rumeur s'est souvent vérifiée dans le passé, mais il arrive que des fois, certaines personnes dérogent à la règle comme ce fut le cas pour mon frère. Mais avant de vous raconter ça, je vais revenir un peu en arrière...

Je suis née sur une petite île au sein d'un village de minotaures. Mes parents ainsi qu'un autre couple s'y étaient réfugiés il y a une centaine d'année lors des génocides de tieflings. Bien qu'il y ait eu des réticences à les accepter, ils ont vite sut se faire une place en trouvant une grande utilité dans les mines. En effet le village extrayait beaucoup de minerais à des fins commerciales, cependant les matières les plus précieuses se trouvaient principalement dans les galeries les plus profondes là où la chaleur était insoutenable même pour ces bovins. En revanche, comme c'est bien connu, les tieflings sont très résistants à la chaleur, nous pouvions alors y travailler sans aucun problème.
Ainsi donc mes parents et l'autre couple purent se faire une place convenable dans le village, et 70 ans avant moi, mon frère et le fils de l'autre famille furent mit au monde.

La situation était délicate sur l'île, les minotaures étaient divisés en deux villages, le notre au Sud Est et le second au Nord Ouest, au centre se trouvait celui des centaures.
Mon père avait toujours été quelqu'un de sage et gentil, il se refusait de prendre part aux guerres entre les deux races, préférant plutôt le dialogue, mais cela n'étant pas possible il restait à miner. J'avais toujours était admirative de lui, c'était un homme bon et doux, lorsqu'il ne travaillait pas il me racontait des histoires et m'apprenait difficilement à lire et à écrire.
Ma mère quant à elle était emplie de haine, la destruction des nôtres l'avait profondément marqué. Elle était toujours froide et violente comme pour ne pas montrer son cœur meurtrie. Elle parlait sans cesse de ses rêves de voir les tieflings à nouveau nombreux et libres comme dans l'ancien temps.
Mon frère quant à lui, était quelqu'un de très glacial, les sourcils toujours froncés il me faisait peur, bien qu'il n'ait jamais était méchant envers moi. Il s'était tourné plutôt du côté de ma mère dont il faisait la fierté. Il faut dire que c'était un enfant prodige, ses aptitudes raciales et en combat étaient plus spectaculaires d'années en années. Il avait sut se faire craindre des centaures, mais au bout d'un certain temps, ils s'étaient, avec ma mère, éloignés des champs de batailles pour partir en mer avec les pirates pendant des voyages de plus en plus longs.

Pour ma part, j'avais été jugée trop faible pour aller miner ou me battre. Cependant le contexte géopolitique ainsi que la lecture et l'écriture que m'avait apprise mon père m'avait permis de me trouver une fonction bien particulière au sein du village.
Tout a commencé lors d'une discussion avec un vieux guerrier, il se trouvait qu'il tenait une bourse qui avait attisé ma curiosité. Il m'avait avoué qu'elle contenait des herbes destinées à guérir son fils qui résidait dans l'autre village. N'ayant pas de voyage vers le Nord Ouest avant plusieurs mois, il s'était résolu à tenter la traversée seul sachant pertinemment qu'il aillait surement trépasser. Je m'imaginais alors mon père qui aurait fait de même et serait mort en voulant me sauver, ça m'étais insupportable. Je lui avait donc proposé d'emmener cette bourse d'herbe à sa place, ventant mes qualités de vitesse et de discrétion. Il avait longuement refusé, comme si son honneur de minotaure était bafoué, mais il s'était finalement laissé convaincre. La nuit venue je m'étais donc préparée à ma périlleuse course.
C'était une chose bien risquée, si je me faisais repérer par un centaure, il n'hésiterait pas à m'abattre, mais l'excitation de se savoir utile et en danger me poussait à vouloir le faire encore plus. Ainsi donc je mettais les pieds en dehors des remparts pour la première fois, inspirant profondément je me sentais libre, et prête à filer comme la brise. Enfonçant mes orteils entre les touffes d'herbe, je m'étais mise à courir le plus vite que je pouvais pour cette première fois. Sentir mes cheveux flotter au vent ainsi que la fraicheur de la nuit sur ma peau me procuraient des sensations intenses qui furent vite stoppées lorsque j'entendis le grondement d'un centaure qui soufflait dans une corne. J'avais était repérée et aussitôt seize sabots étaient à mes trousses. Heureusement les gens de mon espèce sont très rapides, mais il en est de même pour ces équidés. Ma seule chance était d'atteindre la forêt ou un pierrier car si en ligne droite ils étaient plus rapides, sur un terrain escarpé mon agilité me redonnait avantage.
Au final j'avais réussi ma traversée et put guérir le fils avec les herbes. En quelques jours tout le monde avait entendu parler de mon exploit et me demandait des services. J'étais donc devenue la coursière faisant passer maintes babioles et messages oraux en tous genres que j'écrivais pour ne pas oublier. C'était pour moi, plus qu'une fonction, une vraie passion. Courir et avoir des montées d'adrénaline étaient devenues mon quotidien et peu à peu j'avais réussi à atteindre l'estime des villageois tout comme mon frère. J'étais également devenue plus agile, discrète, et j'avais établie des chemins qui rendaient mes traversées presque sûres.

Ainsi la majorité de ma vie se passa comme ça, chaque nuits je me délectais des différentes lettres d'amour et des nouvelles entre familles que j'avais retranscrites. Ça m'était interdit mais je me plaisais à connaître l'intimité de la vie des gens et il fallait à tout prix que je comble ma curiosité. Des fois ma mère et mon frère étaient rentrés de leurs périples et elle reprenait ses éloges affirmant que son fils deviendrait sous peu une légende. Elle racontait également comment le soulèvement des tieflings se mettait en place, il semblait qu'ils avaient rejoint une organisation plutôt importante et crapuleuse... définitivement je l'aimais de moins en moins. Mon frère semblait lui aussi devenir de plus en plus effrayant, tant par son charisme écrasant que par ses discours toujours plus fanatiques.

Quoi qu'il en soit tout se passa assez tranquillement pendant plusieurs années si bien que la renommée de mon frère commença à s'étendre au delà de l'île. Et un jour pendant que toute la famille était dans la mine pour voir ce que mère avait ramené de ses périples, on entendit résonner au bout d'une galerie des battements d'ailes. A les entendre fendre le vent, mon sang se glaçait, surement une peur héréditaire de notre race. C'était deux anges, deux frères jumeaux qui étaient venus avec l'aide de soldats du gouvernements nous exterminer, ces derniers ayant servis de distraction aux minotaures pour que les deux ailés n'aient pas d'autres cornus à pourfendre. Ils étaient vêtus de grosses armures et semblaient aguerris au combat. Je restais là pétrifiée à regarder les deux êtres qui allaient surement mettre fin à la vie de tous les tieflings que je connaissais ainsi qu'à la mienne.

A peine avaient-ils dégainé leur épée que ma mère, folle de rage, leur fonça dessus armée de sa dague suivie de près par le père et le fils de l'autre famille, tous deux armés d'une pioche. Les attaques furent brèves, la dague avait ripée sur l'épaisse armure laissant le temps de contre-attaquer d'un large coup qui éventra ma mère, et les pioches n'atteignirent même pas leur cible. En quelques secondes il y avait eu déjà trois morts mais mon frère avança lentement les dents serrées à lui en faire couler le sang de la bouche, une épée empoignée dans chaque mains. Un des jumeaux fit alors apparaître une lumière extrêmement vive emplissant toute la cavité où nous étions au point de m'en aveugler tandis que l'autre commençait à faire un pas en avant prêt à charger. Je m'étais alors dit que c'était la dernière chose que je verrai, mais la lumière diminua rapidement et la cavité devint de plus en plus sombre à un tel que point que les lanternes s'éteignirent jusqu'à ce que tout soit plongé dans le noir. Même avec ma bonne vision nocturne je ne distinguais que très peu chaque personnes à l'exception d'une qui avait totalement disparue, mon frère... L'ange qui avait commencé à chargé se stoppa net et voulu à son tour emmètre de la lumière mais il n'en fut rien. A peine avait-il inspirait de frayeur, que dans un silence morbide une voix se fit entendre derrière les jumeaux:

"De l'ombre nous renaîtrons."

Après cela on n'entendis que deux corps s'écrouler au sol. Pendant que mon père rallumait les lanternes, mon frère était quant à lui à genou plié en deux les mains sur la tête à grogner de douleur. Je voulais allé voir ce qu'il avait mais je ne put pas bouger encore sous le choc de ce qui s'était passé. Puis au bout de quelques secondes, il se releva calmement, enlevant lentement les bras du dessus de sa tête en inspirant profondément. A la grande surprise de tous, il avait changé, il semblait plus musclé, plus rougeoyant, plus frais, mais surtout une troisième corne avait poussé au milieu de son front. Fait incroyable, même mon père n'avait jamais vu ca auparavant sur un tiefling. Quoi qu'il en soit, mon frère se sentait renaître comme il disait, et comme prit d'une assurance sans limite, il me paraissait encore plus diabolique. D'ailleurs il ne s'était même pas penché sur le corps de notre mère, il s'était juste contenté de dire qu'il ne reviendrait pas cette fois avant de me donner un colis et de partir pour de bon.

Spoiler:
 

Ma vie avait complètement changé ce jour là, j'avais perdu un peu ce côté enfantin et naïf que tous les enfants ont de croire que leur vie va rester un long fleuve tranquille. Sur le paquet que mon frère m'avait laissé, un nom et une adresse: pour Adams à la Taverne de la Liberté Apocalyptique, Clavinia. Après avoir fait mes adieux à tous les villageois et à mon père, je me décidais à prendre le premier bateau pour livrer ce colis mystérieux.

[ En direction des Quais ]


Profession: Coursière

Points de compétences:

compétences raciales:
  • -furtivité 1

  • -agilité 3

compétences communes:
  • -connaissance: déchiffrage 1


Dernière édition par Zael le Mar 19 Juil - 20:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Zaeltis'Aty Razmaley   Mer 13 Juil - 13:43

Bonjour et bienvenue Zael,

C’est une assez jolie fiche que tu nous propose là. L’idée d’une famille de tiefling trouvant refuge chez des minotaures est particulièrement bien pensée. Il faut bien se serrer les coudes entre cornus ;)
Blague à part, il y a cependant quelques petits détails qui m’empêchent de valider ta fiche telle quelle.

Tout d’abord, une mère minotaures qui hurle ainsi de chagrin parce qu’elle s’inquiète pour son fils me parait assez mal correspondre aux mœurs des minotaures. Une mère minotaure pense plus probablement que si sont fils est mort il est mort en guerrier, pas d’inquiétude à avoir. Il faudrait une raison un peu moins larmoyante peut-être.

Ensuite pour les messages que tu vas transmettre, il est très peu probable qu’ils soient écris. Car tu es probablement une des rares du village à savoir lire. La lecture n’est vraiment pas très répandue sauf exception. Donc ce seront des messages oraux. Tu peux les écrire pour t’en rappeler cela-dit.

Enfin, les anges subissent un très strict contrôle démographique. Donc ceux qui vous ont attaqués faisaient obligatoirement partis du gouvernement. Cependant il est rare qu’ils se déplacent en masse et il peuvent tout a fait être venus seuls ou avec une escorte d’humain qu’ils auraient laissé au bon soins de l’hospitalité minotaure (se faire massacrer donc) pendant qu’ils venaient se charger de vous.

Voilà, ce sont les trois petites incohérences avec le bg qui me gênent. Autrement ta fiche est tout à fait correcte.
N’oublie pas de signaler lorsque tu auras modifié.
Bon courage ;)

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zael

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Zaeltis'Aty Razmaley   Jeu 14 Juil - 12:19

Bonjour et merci !

J'ai effectué des petits changements au niveau des trois points, je sais pas si ça convient mieux comme cela.

J'ai aussi essayé de corriger quelques fautes mais je suis vraiment pas doué avec les terminaisons/temps surtout que ma fiche est au passé, bizarrement j'ai du mal à écrire autrement..

Voilà j'espère que ça sera mieux comme ça !

_________________
Compétences raciales: furtivité 1 agilité 3
Compétences communes: connaissance: déchiffrage 1
Points de compétences restants: 0
[color=#993300]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Zaeltis'Aty Razmaley   Ven 15 Juil - 18:27

Parfait, normalement à partir de là tout est ok.
Bienvenue mademoiselle Razmaley.

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zaeltis'Aty Razmaley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zaeltis'Aty Razmaley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: