AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Dim 31 Juil - 22:41

- Tout le monde à son poste ! Et qu'ça saute moussaillons !

C'était excitant, je dois l'avouer. Après des semaines en pleine mer, nous arrivions enfin. Et dire que je n'avais jamais entendu parlé de cet endroit !
Malgré la discipline que le capitaine avait réussi à conserver, l'ambiance était relativement plus détendue ; des rires fusaient de toutes part et les matelots semblaient considérablement plus joyeux. Sans doute l'un des effets secondaires de cette île...ou peut-être tout simplement l'idée de mettre pied à terre, de s'offrir une petite soirée à la taverne, prendre une choppe de Rhum, et grappiller quelques sous aux cartes....Ha qu'il est bon de débarquer !

Je m'accoudais au bastingage, observant notre destination croître de plus en plus. Quelle serait ma nouvelle vie ? Je pense avoir fait le bon choix, mais ne sachant pas ce qui m'attend, il est normal que je sois quelque peu anxieuse...

*soupir* Je ferais mieux d'aller rassembler mes affaires...maintenant que je suis là.


C'est en douceur que le navire amarra. Mine de rien, ces matelots connaissaient leur travail !
Je me trouvais sur le pont, observant ces caboteurs courir pour décharger les cales. En vérité, c'était assez bien organisé : Certains se rangeaient en file et le passaient les caisses, à la chaîne, pendant que d'autres ayant mis pied à terre déjà, les réceptionnaient et les arrangeaient en piles régulières.
J'observais tout cela d'un œil curieux, sans doute pas encore assez car d'un des matelots (à qui il manquait une dent) m'envoya une caisse, croyant que je faisait partie de tout leur travaux. Quoi qu'il en soit, je laissa la caisse s'écraser au sol, éparpillant ce qui ressemblait à de l'excrément de chèvre sur le sol.

- Charmant...

J'étais loin d'imaginer que ce simple commentaire allait provoquer tout ce raffut. Le marin en question se mit à hurler en pontant le doigt sur moi, rameutant tous ses camarades. Pour sûr, on devait l'entendre jusqu’au bout des quais !
J'étais assez désappointée par cet excès d'humeur, mais afin de ne pas l'énerver d'avantage j'ajoutais, l'ai faussement détendue :
- Pourquoi, vous pensiez sérieusement que j'allais participer ? J'éclatais alors d''un rire cristallin, saluant l'humour de cet homme. Vous êtes si amusant ! Je lui mis une mains sur le bras, afin de l'inciter à partager la plaisanterie, à la façon de quelqu'un qui doit faire une confidence.La fureur de celui-ci était à son comble, je ne comprend pas pourquoi. Il me poussa du plat de la main, puis les porta au ciel.
C'est à ce moment-là que choisit d'arriver le capitaine Bertrand. C'est drôle comme un homme peut en influencer un autre, car le perturbateur se tut à l'instant. Le regard du capitaine passa du marin, aux saletés par terre, puis enfin à moi. Il eu un petit sourire, puis emmena le crieur à part puis vite montèrent des éclats de voix. Parmi le bruit ambiant, je parvins à distinguer les mots " corvée....princesse...honneur..." .

Puis une idée me vint.

Sachant que ce serait ma seule occasion de quitter le navire discrètement, sans que Bertrand s'en aperçoive, je pris une caisse (malgré tout le dégoût que cela m'inspirait aux vue de l’écœurante mixture sur le plancher) puis, je m’immisçais dans la file de marins qui descendaient du bateau. Si mon idée fonctionnait correctement, on ne devrait voir que ma tête dépasser des rangées de marchandises qui s'entassaient sur les quais...et puis je vais essayer de mettre la caisse sur mon épaule de façon à ce qu'on ne voit pas l'identité du porteur.
Arrivée à terre, j’entendis une voix m’appeler :

- Katy ? Katy où es-tu ?


Mince Bertrand s'était déjà rendu compte de mon absence. Vite, débarrassons-nous de ça ! Je posa précipitamment la caisse, un peu au hasard sur un tas d'autres caisses puis ouvrit mon ombrelle avant de partir, presque au pas de course, vers la sortie des quais.

Priant de toutes mes forces pour que Bertrand ne me retrouve pas et surtout ne me suive pas, je m'enfonçais dans les étroites ruelles de Clavinia, cherchant et scrutant un visage amical et rassurant...

_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Mar 2 Aoû - 1:49

Chasser, c'est marrant.
Jeûner, c'est pas marrant.

Du coup, il n'est guère difficile d'imaginer ce que Fœkaos faisait pour s'occuper dès qu'il ne dormait pas, ni ne criait « Kate ! » à tous les coins de places... Oui, les coins de rues, très peu pour lui, il ne s'y habituait toujours pas très bien.

Bref, vous aurez compris que la Harpie s'éloignait souvent de la ville pour trouver de quoi manger. Cela lui prenait du temps : il ne connaissait pas le gibier des alentours et il avait du mal à le repérer, même une fois loin des habitations. Il allait de soi que ses recherches en pâtissaient, mais ne pas chasser aurait eu des conséquences encore plus nuisibles. Et puis... Il y avait toujours cette humaine, normalement, qui cherchait un peu pour lui... Normalement...

Parmi les nouvelles proies que le jeune homme-oiseau avait rencontrées, il y avait ces espèces de grands trucs... Ah non, excusez-moi, les « grands trucs », c'est déjà réservé pour parler des « grands trucs », donc je vais éviter d'en parler de la même manière ici, sinon vous n'allez plus rien comprendre... D'autant que ceux-là sont quand même nettement plus petits que les « grands trucs », sinon, je ne vous cache pas que Fœkaos ne les chasserait pas comme ça.

Parmi les nouvelles proies de la Harpie, il y avait donc ces moyens trucs... Plutôt placides, avec des grandes oreilles, là... Qui braient super fort... Carrément pas faciles à avoir, en fait, même en les attaquant par surprise. Pour tout vous dire, si Fœkaos n'avait pas déjà eu ses serres d'adulte, il s'en serait sans doute moins bien sorti.

Alors oui, je sais ce que vous allez me dire, ça fait beaucoup à manger pour un seul estomac. Voyons... Soyons francs, en pleine nature, on trouve toujours avec qui partager un peu de viande fraîche. Ce n'était donc pas perdu pour tout le monde. Toutefois, je reconnais que ce n'est pas le genre d'animal qu'il fallait chasser tous les jours, pas pour Fœkaos, du moins...

Cela dit, si je poste au port, c'est sûrement pas pour vous parler des chasses que Fœkaos fait en-dehors de la ville, vous vous en doutez... Enfin, je suppose que vous vous en doutez. J'ai un doute, tout-à-coup... Bon, que vous vous en doutiez ou pas, l'intérêt principal de ce message n'était pas de vous raconter la manière dont Fœkaos trouvait sa nourriture. Non, il s'agirait plutôt de parler de ses déboires citadins, en fait...

Le principal de ces déboires était la recherche de Kate, qui ne donnait absolument aucun résultat. Il avait beau scruter la foule, il avait beau demander quand il en avait la possibilité, la légende vivante restait introuvable et Fœkaos ne trouvait aucun indice lui permettant de la repérer.


« Kate ? »

Non, vraiment aucun.

« Kate, où es-tu ? »

Euh... Attendez... C'est juste moi ou le jeune chanteur vient d'entendre ce qu'il voulait entendre, alors que ce n'est pas ce qu'il aurait dû entendre, vu que ce n'est pas ce qui était laissé à entendre ? Je veux dire, il a carrément mal compris les appels de l'humain en-dessous de lui, là, non ? Le truc, c'est que du coup, il va être carrément intenable, maintenant, c'est malin.

Et je peux vous assurer que, vu de là-haut, il n'a eu aucun mal à repérer une personne qui semblait particulièrement vouloir s'éloigner, d'un pas rapide : bien sûr, s'il n'avait pas pu trouver Kate plus tôt, c'était parce qu'elle était ailleurs ! Probablement en train de donner des cours de chant à je-ne-sais-quel chanteur minable ! Et maintenant qu'elle était enfin revenue sur la terre ferme, elle entendait pouvoir y rester, ce pourquoi elle fuyait ce « grand truc » où on la demandait : vu le confort de ces planchers flottants, c'était bien compréhensible...

En tout cas, la jeune Harpie n'hésita pas un instant. Mmmh... Quoique... Réflexion faite, si, peut-être un petit instant. L'instant exact où il la vit s'engouffrer dans une étroite ruelle, pour être précis...

Pourtant, il n'aurait sans doute pas de meilleure occasion de parler à Kate avant un bon moment ! Tant pis, il fallait faire avec.

Se posant aussi bien que possible à l'entrée de la ruelle, Fœkaos se précipita alors tant bien que mal à la suite de la jeune femme...


« Kate ! Hé, Kate ! Ça fait longtemps que je te cherche ! Attends-moi, je voulais te demander quelque chose ! »

Oui, ça faisait longtemps, en effet. En même temps, mettez-vous un peu à la place de Fœkaos. Non, pas comme ça, je vous ai déjà expliqué que ça allait jamais marcher si vous vous y preniez de cette manière ! Non, ce que je veux dire, c'est que le temps passe peut-être plus vite pour une Harpie. Surtout pour une Harpie comme Fœkaos, qui n'a qu'une idée en tête. Bon, après, ce n'est qu'une supposition, hein, libre à vous de penser ce que vous voulez...

Toujours est-il que l'homme-oiseau, fût-il à pattes et dans une ruelle étroite, cherchait à rattraper celle qu'il prenait pour Kate. Battant plus ou moins des ailes pour essayer d'avancer plus vite, Fœkaos prenait toute la largeur de la ruelle, si bien qu'une chose au moins était certaine, ou presque : de là où elle était, la jeune fille qu'il suivait devait être invisible depuis le quai.

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Jeu 4 Aoû - 0:15

En fait quand j'y pense, ce n'est vraiment pas de cette façon que j'avais prévu d'arriver.
Je m'imaginais une ville marchande où les étals s'étendraient à perte de vue : mille richesses, mille odeurs....
Et non pas, le fumet du poisson qui aurait séché au soleil, des brailleurs à chaque coin de rues, des mendiants et tout ce qui va avec !

Mais où Bertrand avait-il la tête en m'emmenant ici ?! Ce n'est pas un endroit pour une dame de ma condition, étrangère à ces îles qui plus est. Enfin, me voici en fuite, la peur au ventre, dans ces ruelles en pierres sales qui caractérisent les quartiers pauvres.

Je m'accordais un moment de répit, plus pour remettre mes idées en place que pour récupérer de ma marche rapide.

"Kate ! Hé, Kate! Ça fait longtemps que je te cherche ! Attends-moi, je voulais te demander quelque chose ! "


Non d'un poisson flottant, je suis perdue !
Pour ne pas me laisser rattraper, je repris ma marche, accélérant l'allure.
*j'étais pourtant sûre de ne pas avoir été suivie, c'est à croire qu'on ne se débarrasse pas de Bertrand comme ça. Pire que de la fiente de mouette sur d'la soie cet homme là : c'est fou ce que ça colle ! Si je ne le sème pas vite, je sens que ça va mal finir...que JE vais mal finir !*

M’engouffrant dans une autre ruelle, au hasard, je n'avait absolument aucune idée de l'endroit où j'allais atterrir. Croisons les doigts pour que ce chemin ne me ramène pas au port .
Bertrand me suivait toujours, j'entendais ses pas pressés derrière moi.

Je me remémorait ses mots : il voulait me demander quelque chose...mon Dieu, les termes du contrat...ce que je peux être stupide d'avoir osé proposer cela ! ça t'apprendra à jouer avec le feu !

Kate ! Hé Kate.....tiens, cela est très bizarre en fait, voir même franchement curieux. Autant que je m'en souvienne, Bertrand n'avait jamais écorché mon prénom. Ce n'est pas possible, qu'il l'est oublié en si peu de temps.
Soit il s'était saoulé au Rhum, soit....

Je m'arrêtait brusquement, hésitante, pour finalement me retourner.

A ma grande surprise, et à mon grand soulagement aussi ce n'était pas Bertrand dans la ruelle. En fait...je n'avais pas la moindre idée de qui ça pouvait être ni de ce que c'était. Je n'avais jamais rien vu de tel. Légèrement plus petit que la moyenne, l'individu arborait une plumaison brune, ainsi de deux ailes similaires. Sur son visage était peint une bande rouge, soulignant son regard et s'arrêtant sur l'arrête du nez. Il me fit tout d'abord penser au costumes que revêtaient les citoyens lors de la fête de la moisson dans ma ville natale.

Mais quelque chose me disait qu'ici, il n'était point question d'un vulgaire déguisement. Peut-être les serres qu'il avait à la place des mains...ou alors sa façon de se déplacer, voûtant les épaules pour pouvoir passer avec ses deux grandes ailes dans cette étroite rue.

Un peu impressionnée, je le laissait approcher. Après tout, il ne voulait qu'une question...
Put-être devrais-je lui dire de suite qu'il faisait erreur et que je n'étais pas Kate, je pourrais alors repartir, comme si de rien était hein ?! Hé, je ne connais rien de ses gens-là, si jamais je le contrariais en lui apprenant son lapsus ? Si ça se trouve ils pratiquent le cannibalisme...

Une petite voix dans ma tête, me rappela ô combien j'étais trop froussarde et sotte. Le cannibalisme ? En pleine ville ? Non mais tu es tombée sur la tête ou quoi?! L'eau de mer ne te convient pas, visiblement.

Bahh, attendons de savoir ce qu'il veut, qui sait, peut-être que je pourrais en profiter d'une façon ou d'une autre ?
Je pris soin de modifier mon expression et esquissa d'un sourire timide. Je cherchais les mots, ne sachant que lui dire.

"Oui, que puis-je faire pour vous ?"

Mal à l'aise, je voulu avancer mon bras, pour le saluer en serrant la main, mais porta plutôt celle-ci à mon ombrelle pour la fermer. J'avais oublié que des griffes lui servaient de doigts !

_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Sam 6 Aoû - 3:10

[HRP : En fait, je dirais plutôt que les serres tiennent lieu de pieds, vu que Fœkaos n'a pas de bras. ^^ Mais c'est pas vraiment le plus important ici, j'avoue. =p]

C'était prévisible, « Kate » n'allait pas se laisser aborder si facilement. Une personne de son calibre pouvait bien se permettre d'imposer des épreuves pour cela. Oui, c'est ainsi que Fœkaos interpréta le fait que « Kate » continue sa course dans les ruelles : elle testait sa volonté ! Et bien, foi de Fœkaos, il était prêt à surmonter cette rude tâche et son courage ne faillirait pas ! Ayant pris celui-ci à deux ailes déployées (faute d'avoir un poing à lever), la Harpie poursuivit donc la jeune fille.

C'est bon, on le sent, là, que Fœkaos n'aime vraiment pas les espaces étroits ? Je demande, hein, parce que ça pourrait ne pas paraître flagrant, je ne voudrais pas qu' il vous reste des doutes. Alors certes, ce n'est pas aussi grave que pour les espaces clos, mais ça joue quand même... Croyez-moi, il est pas à l'aise... Et je crains que ça ne se ressente bientôt...

Quoi qu'il en soit, sa ténacité finit par payer : la fille décida finalement de le laisser la rattraper.


« Oui, que puis-je faire pour vous ? »

Ce n'est en fait qu'à ce moment-là, en entendant la voix de « Kate », que Fœkaos se rendit réellement compte d'un tout petit détail qui le surprit quelque peu...

Elle était... humaine.

Ah.

Pour Fœkaos, la nouvelle avait effectivement de quoi étonner. Il n'avait pas encore passé beaucoup de temps loin de chez lui, mais il avait déjà remarqué que les déplumés n'entendaient strictement rien à l'art du chant. Il était donc logiquement troublé d'apprendre que la chanteuse légendaire qu'il cherchait appartenait à cette race incongrue.

Un trouble qu'il occulta aussitôt qu'il se remémora son duel : si cette femme avait fait de Baktro celui qu'il était, alors il était évident qu'elle pouvait l'aider aussi. Enfin, bien sûr, il faudrait aussi qu'elle soit digne de sa légende...

Le jeune homme-oiseau regardait « Kate » droit dans les yeux et il allait lui répondre lorsqu'il se rappela sa rencontre avec l'autre femme, à qui il avait offert son sang et surtout sa parole. C'est vrai, les femelles humaines avaient leurs propres salutations. Soucieux de plaire à la chanteuse légendaire, Fœkaos essaya donc de respecter l'usage :


« Bonjour madame, excusez-moi de vous déranger blablabla... Je suis Fœkaos Mevheï. La renommée de ton talent est parvenue jusqu'à moi. J'ai besoin d'un maître chanteur, Kate : prends-moi avec toi. »

Oh le con ! Et merde... Pour être honnête avec vous, vu l'état actuel de Fœkaos, je m'attendais à une bêtise... Mais j'avais pas prévu celle-là...

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Mer 10 Aoû - 0:16

L’étranger paru quelque peu surpris lorsqu'elle formula sa requête. Katy fut soudain moins bien assurée : Il la regardait et sembla réfléchir intensément. Elle en profita pour l'observer encore un petit peu elle aussi. Qu'importe ce que lui voulait cet individu ce ne serait certainement pas une chose courante. Se faire poursuivre par un homme-oiseau, rien que ça, ça valait l'anecdote.

Celui-ci reprit la parole, choisissant bien ses mots :

« Bonjour madame, excusez-moi de vous déranger... Je suis Fœkaos Mevheï. La renommée de ton talent est parvenue jusqu'à moi. J'ai besoin d'un maître chanteur, Kate : prends-moi avec toi. »

Oh bah celle-là, on me l'avait encore jamais faite.

Si ma réaction première était d'éclater de rire, j'en fut tout bonnement incapable, tellement j'étais stupéfaite par la demande. Je restais interdite un petit moment, ce qui à moi me donna le temps de réfléchir à comment me sortir de là et qui donna l’impression pour le nommé Fœkaos, que je soupesais le pour et le contre de sa requête.
Le problème c'est que, pour l'instant que je voyais que des contres. Il ne faisait maintenant aucun doute qu'il y avait erreur sur la personne.

J'avais bien pris quelques cours de clavier et de harpe chez mes parents, mais j'avais toujours relégué cette partie de mon éducation au second plan, préférant les jeux de hasards et les cartes aux arpèges.
"La renommée de mon talent" ne doit pas dépasser les murs du salon à mon avis .

Bah ! Il suffit de suivre les harmoniques et tout ira bien, ce ne doit pas être si terrible de chanter...
J'essayais de me convaincre, et je fut étonnée de voir que j'y arrivais facilement en fait. C'est sûr que l'image d'une grosse bourses bien remplie, ça aide à se décider !

Je suis navrée pour toi, mais j'ai choisis d'accepter ta requête. Ohh oui, je vais te faire chanter...Je serais ton maître-chanteur, assurément !

Prenant soudain un air mielleux, je lui accordais un sourire :

-Je vois. Et si nous discutions de tout ça ailleurs ? Ici, ce n'est pas très commode pour parler affaire, vous ne croyez pas M.Mevheï ?

J'ajoutais, en réponse à la fin de sa demande plutôt maladroite :

-Je vous prend avec moi, pour parlementer, évidemment.

D'un œil espiègle, nous primes la route.

_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Mer 10 Aoû - 20:04

C'était sûrement maintenant que tout allait se jouer : le regard de Fœkaos ne vacillait pas, tandis que « Kate » réfléchissait à sa demande. Il voulait sans doute montrer toute sa détermination : de toute façon, il fallait qu'elle accepte, bien sûr, mais il avait juste l'impression qu'elle ne le savait pas encore.

La Harpie eut l'impression qu'une heure au moins s'écoula avant que « Kate » ne répondît enfin. Enfin, je suppose que c'est l'impression qu'il aurait eue s'il connaissait vraiment la notion d'heure, mais c'est l'idée... Et puis... Je crois avoir déjà mentionné que l'estimation du temps qui passe n'était pas précisément la spécialité de Fœkaos, non ? Mais au fond, qui sommes-nous pour le lui reprocher ? Après tout, puisque le temps va, puisqu'il court pour nous, n'est-il pas logique qu'il vole pour l'homme-oiseau ?


« Je vois. Et si nous discutions de tout ça ailleurs ? Ici, ce n'est pas très commode pour parler affaires, vous ne croyez pas M. Mevheï ?
Je vous prends avec moi, pour parlementer, évidemment.  »


Même si Fœkaos ne voyait pas du tout de quoi elle pouvait bien vouloir parler, il était bien trop content qu'elle accepte de discuter avec lui pour y prêter attention.

Oui, c'est pas parce que ça peut nous paraître évident que mon petit sauvageon comprend forcément à quoi les gens font allusion quand ils lui parlent. Par exemple, même s'il était bien d'accord sur le fait que la ruelle n'était pas un endroit très commode (pour parler affaires ou même pour quoi que ce soit d'autre), il ne voyait pas très bien sur quoi il pourrait bien devoir parlementer : soit « Kate » l'acceptait comme élève, soit elle l'acceptait comme élève. Non, il n'envisageait pas d'autre hypothèse sérieuse, puisqu'il n'y avait aucune raison pour qu'elle le refuse...

En fait, je crois qu'il avait interprété cela à sa manière : en fait, elle voulait surtout lui parler des conditions qu'il allait devoir accepter en devenant son élève. Bah, peu importe, il ne voyait pas encore ce qu'il pourrait refuser du moment que ça lui permettait de surpasser son rival.

Sans un mot, Fœkaos suivit simplement la jeune fille dans Clavinia. Il n'avait aucune idée de l'endroit où elle voulait le mener, mais il était sûr que ce serait au moins ailleurs que dans cette ruelle.





[HRP : Bon, je ne sais pas où tu comptes emmener Fœkaos, mais tu peux sans doute considérer qu'il reste avec Katy sans se poser plus de question pour le moment : si elle entre dans un bâtiment, il mettra sans doute un peu de temps, mais je pense qu'il finira par la suivre aussi. Bien sûr, tu peux toujours m'envoyer un MP si tu veux qu'on en parle avant de continuer.]

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Ven 19 Aoû - 0:38

Dès qu'elle eut tourné les talons, Katy se mit à réfléchir plus vite qu'elle ne l'avait encore jamais fait auparavant.
Premièrement : Il fallait coûte que coûte s'inventer une histoire. Si jamais son chanteur à plume venait à lui poser des questions -ce qu'il allait sûrement faire- il faudrait qu'elle sache comment réagir sans avoir l'air de se creuser les méninges pour trouver une réponse convaincante. Elle ne pouvait tout de même pas lui avouer que les seuls moments musicaux qu'elle a passé c'est sous la contrainte, le mardi après-midi avec un professeur qui sentait l'herbe à chiquer !

Deuxièmement : Tenter d'établir un stratagème pour ne pas avoir l'air trop cruche lorsqu'elle aurait à montrer l'exemple et éduquer musicalement son élève. Non pas qu'elle chante faux, mais ce n'est pas une virtuose des vocalises non plus. Le tout c'est de faire un bon baratin, complexe à souhait ! ( ça marche toujours les baratins !)

Et troisièmement : Trouver un endroit reclus pour causer tranquillement. C'est assez mal parti ça aussi en fait, car Katy ne connait pas plus cette île qu'elle ne connait le solfège.


Bah ça va pas être triste tout ça ! Qu'est-ce qu'on ferait pas pour un peu d'or !
Une image s'imposa subitement dans 'esprit de la jeune femme : celle d'une bourse bien remplie qu'elle s'empressait d'échanger contre un collier de saphir aussi gros que ses deux poings réunis ...
[ $_$ ]
Nom de Dieu, Katy ! Concentre-toi un peu !

Une histoire donc...ça doit pas être si compliqué que ça.... une école où elle apprendrait l'art du lyrisme, puis un ou deux changements de professeurs puis une école supérieure...une académie de musique ? Non ça fait trop ça....pourquoi pas après tout ?! Quelques prix par-ci par-là...quelques diplômes aussi. Si son "élève" se montrait trop curieux, elle saurait le remettre à sa place. Il le faut.

Premier point : résolu.

Second point : On y est pas encore. Le plus tard sera le mieux.

Troisième point : Une place pavée pas trop malfamée et pas trop bondée. Ce qui veut dire route pavée, route marchande, route marchande, business, business, jolies choses, jolies choses.................Ce qui veut dire pas trop bondée, pas trop d'oreilles indiscrètes, pas trop d'oreilles indiscrètes, plus de charabia, plus de charabia, plus de sous !


Il me semble que tout est désormais réglé, nous pouvons négocier. Le tout reste de trouver un recoin d'où on ne serait pas trop visible et où on ne nous entendrait pas...enfin pas trop. Il faudrait pas qu'on donne l'impression de comploter une affaire louche, pas vrai ?


Soudain, je pris conscience que Foekaos me suivait toujours. J'ai dû être d'une si mauvaise compagnie pendant le trajet ! Pas un mot, pas un regard. Deux parfaits inconnu en somme, ce que nous étions certes, mais nous allons sûrement aspirer à nous connaitre de mieux en mieux dans les jours et les semaines à venir. Malpolie, va ! Il suffit que tu penses à ta richesse et tu en oublies tes bonnes manières. Enfin, ce n'est pas vraiment cela : "Il suffit que tu penses à SA richesse qui sera bientôt tienne pour que tu deviennes ainsi".

C'est une bonne raison.

Je me retournais et lui fit un sourire, ça vaut bien toutes les belles paroles du monde ça non ?
Je lui désignait ensuite l'endroit que j'avais choisi.

_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Sam 20 Aoû - 23:35

Le trajet se déroula sans réel incident. Fœkaos se contentait de suivre « Kate » machinalement, alors qu'il oscillait globalement entre deux états...

* Ces murs... Ils se rapprochent, non ? Pourquoi c'est aussi étroit, ici ? Je veux partir ! *

* Cette fille... C'est Kate ! Et elle va me prendre comme élève ! Je vais pouvoir chanter mieux que Bak ! *


Alors au cas où ça ne vous paraîtrait pas clair, Fœkaos se situait donc quelque part entre la peur panique et la joie extatique. Je vous laisse le soin de mettre la bonne émotion sur le bon extrait de ses pensées... Je vous fais confiance pour vous en rendre compte si vous vous plantez : c'est vrai que ça peut sans doute donner un résultat intéressant d'inverser les deux... Oui, à la réflexion, je crois que ça peut valoir le coup d'essayer, juste pour voir. Par conséquent, si vous ne l'avez pas déjà fait, je vous laisse donc vérifier ce que ça donne quand on se trompe... Allez-y, n'ayez pas peur. Vous pouvez même vous amuser à mimer tout ça. C'est marrant, hein ?

Bon, maintenant, si vous avez fini de faire vos bêtises derrière votre écran, je peux reprendre mon récit, s'il-vous-plaît ? Vous êtes vraiment intenable, hein. C'est pourtant pas beaucoup demander, quelques minutes de concentration pour simplement lire ce texte jusqu'au bout ? Mais non, vous, vous préférez vous moquer de Fœkaos... Comme je vous comprends ! Je dois admettre que je m'amuse aussi à le faire de temps en temps... Mais au moins, je ne fais le pas n'importe quand et je reste attentif quand vous me parlez. Donc ça suffit maintenant ! Non mais.

Alors là, je sais, ça peut paraître injuste, vu qu'il y en a sans doute parmi vous qui sont innocents. Mais comme je n'ai pas envie de me fatiguer à prendre les noms, ça va être une punition générale. Je ne sais pas encore ce que ça va être, mais vous le saurez bien assez tôt, je pense. Maintenant, reprenons, si vous voulez bien.

Hum ! Alors je disais donc que Fœkaos était de toute façon bien trop occupé par ses pensées pour se préoccuper du silence de Kate. S'en fût-il soucié, d'ailleurs, qu'il eût sans doute conclu qu'elle cherchait par où commencer sa formation. Mais comme il ne se posait pas la question, il n'en était rien.

Soudain, les murs semblèrent se décider à s'écarter un peu : le duo venait de déboucher sur une petite place à peu près vide. Les gens se trouvaient surtout dans les rues aux alentours. Ce n'était toujours pas l'idéal, mais au moins Fœkaos se sentit-il un peu plus à l'aise. Voyant le sourire que lui adressait « Kate » en pointant un coin de la place, la Harpie comprit ce qu'elle avait cherché depuis le début. Bien sûr, c'était évident ! Elle voulait d'abord vérifier son niveau ! Après tout, c'était normal : elle devait sans doute recevoir énormément de demandes pour donner des cours de chant et elle ne pouvait donc pas se permettre d'accepter n'importe qui comme élève. Elle devait donc faire un peu de tri et elle se contentait donc des meilleurs et des plus prometteurs, ceux qu'elle était la seule à pouvoir réellement aider : voilà donc les fameuses négociations dont elle avait parlé tout-à-l'heure. Maintenant qu'il y pensait, le jeune chanteur trouvait ça limpide !


« Oh, d'accord, tu veux d'abord que je te montre mon niveau. Pas de problème, laisse-moi juste un peu de temps. »

Oui, parce qu'après toutes ces émotions, Fœkaos avait d'abord besoin de mettre sa voix en condition. C'est vrai, d'habitude, ce n'était pas nécessaire puisqu'il était presque toujours disposé à chanter, mais là, il préférait se préparer pour pouvoir donner le meilleur de lui-même. Il commença donc par se calmer un peu et se demanda ce qui conviendrait le mieux dans sa situation...

Il se sentait souvent plus à l'aise dans les aigus et, selon lui, devait surtout se concentrer sur la beauté de la voix... Fermant les yeux, il improvisa donc une petite mélodie facile. Au fait, je vous conseille de ne pas faire attention aux commentaires qui accompagnent cette vidéo : il va de soi que Fœkaos garde sa propre voix, hein, c'est quand même beaucoup plus joli qu'une voix d'Ange. Cela dit, c'est vrai, méfiez-vous de Danielle Licari si jamais vous la croisez (ou bien demandez-lui un autographe, c'est vous qui voyez).

Une fois son chant terminé, Fœkaos rouvrit les yeux et eut la surprise de remarquer que quelques personnes semblaient être arrivées entretemps et s'étaient rassemblées sur la place pour l'écouter chanter. Bah, ça ne le dérangeait pas particulièrement, il s'intéressait surtout à ce que Kate pouvait penser de sa performance. Il savait qu'il était encore loin du niveau de Baktro, mais il espérait surtout que cela suffirait pour qu'elle s'occupe directement de lui. D'un air désolé, il conclut :


« Je sais que c'est loin d'être parfait. Je suppose que tu as aussi compris pourquoi j'ai besoin de toi pour m'améliorer. »

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Dim 21 Aoû - 12:30

Tic-tac, tic-tac...
C'est le bruit que ferait une horloge marquant le temps qui passe. Et le temps commençait à passer sacrément vite. Jézabel avait en tête de se renseigner un peu sur la navigation mais pas avant d'avoir trouvé son oiseau. Elle était bien trop consciente de l'avoir un poil laissé en plan à la suite de leur première rencontre. C'est comme ça qu'elle partit en claquant la porte de sa chambre d'auberge, à la recherche de son piou-piou.

Autant chercher une aiguille dans une meule de foin...
Oui, c'est bien joli tous ça mais, elle avait été un peu pressée de récupérer l'oiseau qu'elle en avait oublié elle aussi -oui, ça arrive parfois- les bonnes manières. Difficile donc de retrouver sa vigie quand on ne connait pas son nom ! Jazz était dans de beaux draps !
C'est donc comme ça qu'elle se mit à parcourir la ville à la recherche d'un homme-oiseau qui n'avait qu'une seule lubie, le chant !

Jazz passa une bon moment à parcourir les rues de Clavinia à chercher son aiguille son piaf. Elle allait envisager de chercher à l'extérieur de la ville en se disant qu'il y serait probablement plus dans la mesure où il semblait ne pas aimer les endroits exigus quand, son oreille fut attirer par quelque chose. Oui, tendez l'oreille vous aussi ! Vous l'entendez ce chant parmi le brouhaha ?


* Ahah ! Trouvé ! *

La partie de cache-cache venait de toucher à sa fin.
Le chercheur a trouvé tous les participants, même le dernier qui était bien caché. Elle se dirigea donc vers la mélodie qui s'élevait dans l'air et ne fut donc pas plus surprise que ça de trouver Foekaos dans un coin d'une place, entouré de quelques badauds qui l'écoutaient. Non, ce qui l'étonna plus, c'était la présence d'une dame un peu plus proche que les autres. Aurait-il accompli sa Kate avant de l'avoir commencé ? C'était assez étrange, Jazz aurait plutôt pensé qu'il s'agirait d'une personne de sa race, pas d'une humaine. Puis, ça devrait être plus compliqué pour arriver à être résolu aussi vite et elle n'aimait pas faire des recherches pour rien.


* Hum... Il y a anguille sous roche ou je ne m'appelle pas Jazz ! *

Jézabel s'avança hors de la petite troupe amassée devant le spectacle et toisa rapidement la femme avant de s'approcher de la Harpie sans plus se soucier de l'anguille. Maintenant qu'elle l'avait retrouvé, il fallait qu'elle le mette au parfum des dernières nouvelles !

« Ah ! Te voilà ! Heureusement que tu as chanté, ça fait un moment que je te cherche et je m'apprêtais à partir en chasse hors des murs. J'ai de bonnes nouvelles à t'annoncer ! »

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Dim 21 Aoû - 17:24

L'oiseau paru un instant indécis, puis il inspira à fond et lui déclara :

« Oh, d'accord, tu veux d'abord que je te montre mon niveau. Pas de problème, laisse-moi juste un peu de temps. »

Katy dut se faire violence pour chasser la surprise qui avait commencé à poindre sur son visage. Il est sérieux là ? Apparemment oui, puisqu'il se dirigeait déjà vers la petite estrade où le tisserand vendait ses affaires.

*Je dois vraiment être quelqu'un d'important pour qu'il se sente obligé de passer une audition, en public qui plus est, pour me plaire. Et moi qui voulait seulement parler tarif ! Enfin, je ne vais pas me plaindre, une petite "musiquette" de temps en temps, ça fait toujours plaisir.*


Elle fut également étonnée de constater que l'apprenti-chanteur semblait visiblement anxieux à l’idée de chanter devant elle. Tout bien réfléchi, c'est peut-être normal : après tout, LUI ne sais pas qu'elle n'est pas Kate et qu'elle n'y connait absolument rien à la musique.

Il ferma les yeux et entama une mélodie à capella. Tout d'abord surprise par la tessiture de celui-ci (en effet, il était soprano ), elle se laissa rapidement séduire par ses notes qui virevoltaient en tous sens, presque à l'aveuglette. La mélodie ne comportait pas de paroles et cela était tout à son avantage : rien ne venait intercepter ce grain de voix si particulier. Une prononciation défaillante ou des mots trop durs auraient eu les résultats inverses. Quoiqu'il en soit, il se débrouillait déjà véritablement très bien, et elle doutait qu'elle puisse véritablement l'aider : les notes s'enchaînaient avec grâce et légèreté, chacune à sa place.
Les clients qui quelques instants auparavant, négociaient avec le tisserand laissèrent complètement de côté leurs achats (au grand damne de celui-ci) et se retournèrent vers Foekaos. D'autres vinrent élargir les rangs, ci bien qu'il eu bientôt un petit public au pied de l'estrade.

Trop concentré, l'oiseau ne s'en rendit pas compte, gardant les yeux fermés.
Il ne rouvrit les paupières qu'à la fin de son récital, un peu ébahi par la petite foule autour de lui, et attendit le verdict et ses commentaires.

« Je sais que c'est loin d'être parfait. Je suppose que tu as aussi compris pourquoi j'ai besoin de toi pour m'améliorer. »

Katy se creusa une fois de plus la tête, cherchant des critiques de professionnels. Mais avant que celle-ci ne pu ouvrir la bouche une jeune femme, d'environ son âge s'avança vers son élève et l’apostropha de la sorte :


« Ah ! Te voilà ! Heureusement que tu as chanté, ça fait un moment que je te cherche et je m'apprêtais à partir en chasse hors des murs. J'ai de bonnes nouvelles à t'annoncer ! »


Quelque peu irritée par ce manque de courtoisie (quand même, on ne coupe pas la parole aux gens comme ça ! ) et sentant également que cette personne risquait d'éloigner la petite somme rondelette que représentait Foekaos pour elle, Katy lui tapota légèrement le bras pour réclamer son attention en la fixant intensément.

"Excusez-moi mademoiselle, mais nous étions en pleine audition. Peut-être vos bonnes nouvelles peuvent attendre un moment, le temps que Mr.Mevheï et moi-même nous arrangions les derniers détails de sa formation future..."

_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Dim 28 Aoû - 21:11

Cette voix... Fœkaos la connaissait, c'était certain. Le visage qui l'accompagnait confirma d'ailleurs cette impression : c'était la détective ! Et peu importaient ses bonnes nouvelles, il avait de toute façon beaucoup mieux, c'était sûr !

« Oh, euh... Bonjour madame, excusez-moi de vous déranger blablabla... Moi aussi, j'ai une super nouvelle ! J'ai trouvé Kate ! »

Oui, le sourire de Fœkaos était éloquent : il y croyait vraiment, à ce qu'il disait. De toute évidence, il n'en allait pas de même pour Jézabel : le regard de celle-ci passa de « Kate » à la main posée sur son bras, avant de revenir vers « Kate ». Jazz ouvrit la bouche pour répondre, puis la referma : visiblement, il y avait quelque chose qu'elle n'appréciait pas, mais elle voulait tout de même y mettre les formes...

« Je ne crois pas non !
Si elle est Kate, je suis la Comtesse de là-bas derrière! »


Oui, enfin... Si c'était pour ce genre de formes, peut-être n'était-il pas si indispensable que ça d'hésiter... D'autant que là, le message va quand même avoir un peu de mal à passer...

* Ah oui, c'est vrai qu'elle ne s'était pas présentée... Mais pourquoi elle me donne son nom comme ça ? *

Ah ben oui, hein, forcément ! Pour Fœkaos, il ne faisait aucun doute à cet instant précis que « Kate » était Kate : il était donc surtout perplexe, avec tout ça. Je suis désolé, Jazz, mais je crois que ça va être un poil plus compliqué que ça...

D'autant plus compliqué, en fait, que « Kate » n'avait pas l'intention de se laisser faire, au fond : elle était bien décidée à exploiter le quiproquo de l'homme-oiseau pour sa fortune personne !


« Il me semble que je ne me suis pas présentée : Kate D'Amboise (Katy pour les intimes), ravie. »

Si Katy pensait avoir assuré ses arrières si jamais une tête se mettait à hurler son véritable nom, elle avait toutefois commis une erreur... Ben, oui, parce que pour Fœkaos...

« Oh, euh... Tu n'es pas juste Kate ? »

Bref, oui, voilà, pour Fœkaos, donc... Vous vous en souvenez peut-être, il s'imaginait que la chanteuse légendaire qu'il cherchait s'appelait Kate. Et seulement Kate.

D'ailleurs, son air dubitatif en disait sûrement aussi long que ses paroles à cet instant : il y avait donc un truc qui clochait... Ah tiens, déjà ? Sûrement un bon point pour aider Jazz à atteindre son objectif, vous ne croyez pas ?


« J'ai eu de la chance, alors ! Je ne t'aurais jamais trouvée si j'avais su que tu avais un autre nom ! »

Ouais, nan, d'accord, oubliez ce que je viens de dire...

« On peut dire ça, ou alors simplement qu'il fallait qu'on se rencontre. Je ne crois pas aux coïncidences. »

Oui, Katy, tu as parfaitement raison, ce n'est sans doute pas le hasard. Avec un pareil coup de chance, sincèrement, comment pourrait-on encore ne pas croire au destin ?

Bref, je crois que l'aveuglement de Fœkaos est assez critique, là... Personnellement, j'ai l'impression ça va pas être évident de le sortir du guêpier où il s'est fourré (un peu tout seul, en plus, faut avouer).

Je trouverais assez pratique que Jazz fasse quelque chose...

Genre là, maintenant, tout de suite...

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Dim 28 Aoû - 22:22

Et c'est là qu'arrive le merveilleux et preux chevalier servant, prêt à défier ciel et terre pour sauver sa princesse bien-aimée du gros méchant dragon ! Oui, ou comment dire qu'il fallait que Jazz retrousse ses manches pour venir en aide à son pioupiou qui s'était mis dans la merde jusqu'au cou !

Elle ne croyait pas aux coïncidences ! Ça tombait bien, Jézabel non plus. Elle était bien décidé à faire tomber le masque de cette femme.


« Mais au final, que sais-tu sur Kate à part que c'est la meilleure chanteuse au monde ?
Son identité n'est donc pas son nom, mais son chant !
 »

« Ben oui, mais elle me prend comme élève. C'est bien elle, du coup.  »

La femme se tourna vers Jazz et lui lança un regard noir. Elle ne semblait pas apprécier sa présence ça tombait bien, Jazz non plus.

« Vous ne vous êtes pas présentée, mademoiselle. Vous êtes une amie de Foekaos ? »


Tandis que Foekaos grimaçait à la prononciation de son prénom, Jézabel esquissa un sourire machiavélique. Tous aux abris ! Jazz venait d'avoir une idée pour le moins lumineuse ! En effet, elle ne s'était pas présentée mais elle n'avait pas non plus donné son identité à Foekaos lors de leur première rencontre. A n'en point douter, elle allait se servir de la naïveté de la harpie pour lui donner une leçon.

« Et bien, il est vrai que je n'ai jamais fait les présentations mais, je suis Kate et c'est moi qui te prends pour élève. »

A voir la tête de Foekaos, cette réplique avait eut l'effet escompté... Il était complètement estomaqué, qui disait vrai et qui disait faux ? Difficile pour l'heure de différencier le noir du blanc. On vous l'avez dit, Jézabel est diabolique, je suis sûre qu'on peut voir son petit diablotin sur son épaule droite lever le poing en signe de victoire.

* Et, ECHEC... ! *

Voilà qui lançait les hostilités !
Jazz croisa ses bras sur sa poitrine et lança à son tour un regard à Katy, regard plein de suffisance. La balle était dans le camps de l'accusé, qu'allait-elle faire de plus que lever le sourcil gauche ?

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Mar 30 Aoû - 17:35

Bah alors ça, me m'y attendais pas : c'est la meilleure ! Elle est rusée Madame-Reine-des-glaces, ya pas à dire. Elle a au moins un avantage sur moi, il semblerait que je me sois présentée trop vite. J'ai pas vraiment menti sur ce coup-là quand on y pense. En tout cas, c'est mal parti pour faire amie-amie.

Jette un regard en biais à la jeune femme qui avait désormais croisé les bras et la regardait de toute sa hauteur.

Vraiment mal parti.

Tant pis ! (try again !)

On m'a toujours dit que j'avais un air hypocrite tout à fait crédible, il est temps d'en faire profiter la populace !

Spoiler:
 

-Eh bien, eh bien ! Il semblerait que le prénom Kate soit à la mode ces temps-ci. Quelle "agréable" surprise.

Je gratifiais la "Kate en mousse", enfin la deuxième "Kate en mousse" d'un sourire forcé, pendant que Foekaos, tout embrouillé par nos magouilles nous regardait d'un œil absent. Il finit par nous dire néanmoins :

-Y a un problème, là : y a qu'une seule chanteuse légendaire ! Vous pouvez pas être Kate toutes les deux !

Pauvre moineau qui peinait à comprendre ! La foi qu'il avait mis dans son rêve était telle qu'elle lui obscurcissait la raison.

Mais la Reine des glaces prit la parole, ce qui n'augurait rien de bon. A vrai dire, je la sentait mal celle-là....

-Et bien chantez ! C'est la seule façon de nous départager !

Et j'avais raison. J'aurais volontiers pris cet air là, vous savez, à la façon de quelqu'un qui a bu trop vite et à qui on donnait de grande tapes dans le dos pour l'empêcher de s'étouffer. Ou encore celui du jeune homme qui, regardant passer une jolie demoiselle ratait une marche, sentant son cœur faire un bond prodigieux jusque sa pomme d’Adam. Mais non il ne fallait pas. Serait-ce un défi ? Ah, euh désolée mais j'aime pas me mettre la pression. C'est mauvais pour mon teint. Non je ne peux pas dire ça.

Je levais le regard vers mon interlocutrice qui m'observait, l’œil dur.
Je plissait moi aussi les yeux, jusqu'à les réduire à deux fentes avant de déclarer, enfin plutôt de m'emporter en bombant la poitrine.

-Je ne tolèrerai pas de telles offenses ! Comment pouvez-vous insinuer que je sois un imposteur ? Je suis une honnête personne moi, madame (blabla) et jamais je n'agirais de la sorte, croyez-le !

*Une étincelle me vint soudain à l'esprit et me laissa comme frappée un moment*

Ben tiens !
Je regardais alors Foekaos qui me regardais avec des yeux ronds. C'est vrai pourquoi je m'énerve ? C'est un signe de faiblesse ça, de monter de ton.

Je montrais mon adversaire du doigt avant de reprendre, plus calmement :

-J'ignore depuis combien de temps tu la connais, mais il est clair que pour t'appostropher de la sorte, ce ne doit pas être votre première rencontre. Avant de me traîter d'imposteur, réfléchis bien. Peut-être s'est elle présentée sous un autre nom à l'époque mais certainement pas sous le mien, sinon tu n'aurais pas continuer à me chercher et aurais estimé que tu étais tombé sur la bonne personne.

Et toc ! Je glissais un regard vers celle-ci qui s'envoyait de l'air avec son éventail. Escroc, va !

J'ajoutais alors, pour être sûre qu'il comprenne bien où je voulais en venir...il a parfois du mal, le pauvre à tout suivre d'une seule traite.

-Quelle femme changerai d'identité quotidiennement ? Soit elle t'as menti à l'époque ou soit elle nous ment en ce moment même. Dans tous les cas, elle ment. Voir maintenant qui est une honnête gens, c'est à toi d'en décider...


Je le regardais à présent, essayant de deviner à son air, quel effet mon petit discours à eu sur lui.

_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Jeu 1 Sep - 22:18

Alors si j'ai bien suivi, du coup, Katy regardait Fœkaos... Ah ben son discours avait effectivement eu un petit effet sur lui, oui... Pour tout dire, s'il était resté dans l'incompréhension depuis que la deuxième « Kate » s'était présentée, l'homme-oiseau était à présent complètement paumé : le raisonnement de la première « Kate » était un poil trop rapide et compliqué pour lui.

Alors ici, je tiens à préciser que la première « Kate » est celle qui s'est présentée sous ce nom en premier, hein, et non celle que Fœkaos a rencontrée en premier, puisqu'il a d'abord fait la connaissance de la deuxième, sans pour autant le savoir, alors qu'il a tout de suite reconnu en sa deuxième rencontre la première du nom... Il est donc très important de ne pas voir la première en la première, ni la deuxième en la deuxième, puisque la deuxième est en fait la première et la première, la deuxième...

Bon, maintenant que ce point est clarifié, on va sans doute pouvoir continuer tranquillement... Kate 1 regardait donc Fœkaos... C'est sans doute pour ça qu'elle se laissa surprendre par Jazz. Impatientée par le long discours de sa voleuse de pioupiou, Kate 2 avait sèchement refermé son éventail afin d'en donner un coup sur le haut du crâne de Kate 1 :


« Chante ! »

Au moins, c'était concis. Et compréhensible, en plus, comme réaction. Après tout, Kate 2 lui avait déjà dit de chanter, il était donc normal, devant ce refus, de pratiquer un peu l'hypoaristerolactothérapie, même si je trouve personnellement que Kate 1 ne ressemble pas beaucoup à un simple juke-box. Enfin, remarquez, ça dépend peut-être du juke-box...

En tout cas, cette petite tape fit de l'effet, assurément... Pas vraiment l'effet escompté, certes, mais un effet tout de même : d'abord surprise, Kate 1 passa bien vite à la colère. Toutefois, devant Fœkaos, elle devait sauver les apparences : posant la main sur l'épaule de la Harpie, Kate 1 prit donc un ton plus onctueux...


« Tu vois, Foekaos, elle ne se défend plus que par des ordres. Rien à redire à cela, je suppose ? »

Kate 1 continua, s'adressant cette fois à Kate 2 :

« Vous savez que j'ai raison, alors pourquoi tout ce cirque ? C'est un signe de lâcheté que d'exiger des autres ce que l'on est incapable de faire soit-même... »

Ah ! Sans doute plus d'un homme aurait-il succombé ! À sa manière, Kate 1 jouait de ses atouts, montrant des petites marques d'affection et se rapprochant de l'arbitre... Peut-être une belle tentative, mais l'arbitre était ici du genre incorruptible... Ou plutôt, ce n'était pas ce qu'il attendait. Oui, Fœkaos n'était pas la plupart des gens...

Outre une certaine impassibilité aux charmes de l'humaine, entendre son prénom ainsi écorché une nouvelle fois avait même plutôt mis le volatile dans des dispositions négatives à l'égard de Kate 1. Il doutait fort, en fait, que Kate (sans numéro, celle-là, je parle de Kate, la vraie, l'unique, la chanteuse légendaire) ne sût prononcer son nom correctement, si bien que son opinion penchait plutôt en faveur de Kate 2... Ou plutôt en défaveur de Kate 1, mais à ce moment-là, ça se ressemblait beaucoup... Il le fit subtilement comprendre à Kate 1 :


« Je m'en fous qu'elle soit lâche ou pas, je cherche juste Kate. Si c'était bien toi, pourquoi ne voudrais-tu pas chanter ? »

« Mais enfin, c'est parce que les choses ne doivent pas se passer ainsi ! On ne force pas les gens à faire une chose dont ils n'ont pas forcément envie, pour la simple raison que Toi, tu as envie qu'ils la fassent ! Ça porte un nom chez nous : la captivité ou l'esclavage dans certains cas. Or, c'est très mal l'esclavage, Foekaos. »

* FŒ-KAOS ! Fœkaos, pas Foekaos ! Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à m'appeler « Feu-Chaos » au lieu de prononcer mon nom correctement ? C'est pourtant pas compliqué de le dire comme il faut, bon sang ! *

« [...]codes aussi chez toi, et tu ne voudrais surement pas que quelqu'un s'en défasse pour servir ses propres intérêts.
Tu nous as offert une très beau récital tout-à-l'heure, mais c'est parce que tu en avais envie. Je ne t'ai nullement obligé à quoique ce soit, tu as fait ça par générosité.
Il se trouve que moi, j'en ai juste moins envie que toi, pour ne pas vous offrir ce que tu veux entendre.
C'est une qualité que de nombreux humains n'ont pas... »


« Ça suffit !
Tu iras jouer du pipeau à d'autres... »


Je ne sais pas vous, ma moi, je trouve que Fœkaos est quand même vachement patient pour écouter tout ça sans vraiment moufeter. Parce que bon, faut pas croire que ça l'intéresse tout particulièrement d'entendre Kate 1 ne pas chanter... Peut-être qu'il n'aime simplement pas interrompre les gens... Quelque part, c'était peut-être une bonne chose que Kate 2 soit moins scrupuleuse que lui sur ce point... Nan, parce que j'ai pas plus envie que ça non plus de vous recopier tout plein de phrases pour construire un raisonnement dont Fœkaos ne comprendra de toute façon qu'une infime partie...

Bon, bah du coup, écoutons un peu ce que Kate 2 disait à Kate 1...


« C'était quand même plus simple de chanter que de déballer toutes ces âneries. »

Jusque là, je suis assez d'accord... Mais je comprends aussi pourquoi Kate 1 avait préféré éviter cette étape... Kate 2 se tourna donc vers l'homme-oiseau...

« Mon petit, il est temps de grandir un peu. Si tu n'as pas encore compris que ce n'était pas Kate, alors je ne peux plus rien pour toi. »

Là, par contre, je dois dire que je suis moins d'accord... C'est-à-dire que si tout ce que Kate 2 peut faire pour Fœkaos est vraiment conditionné par ça, c'est quand même très réducteur...

Bref, je parle, je parle, mais pendant ce temps, elle commençait déjà à s'éloigner, la Kate 2 en question.


« Ben... C'est vrai que... Je comprends pas pourquoi Kate, la chanteuse légendaire, ne voudrait pas chanter... À ton tour, du coup ! »

Oui, s'il-te-plaît, sois plus coopérative que l'autre « Kate ». Et surtout, ne pars pas comme ça en abandonnant mon piaf dans les griffes de Kate 1...

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Ven 2 Sep - 21:29

Jazz était entrain de partir. Elle en avait marre d'essayer d'aider ce piaf à ne pas se faire avoir. Certes, elle lui mentait elle même mais, c'était pour la bonne cause. Il est parfois des choses qui s'apprennent en se faisant avoir et c'était ce que Jézabel était en train de montrer à Fœkoas. Elle l'aimait bien ce petit mais il allait devoir apprendre, s'endurcir et laisser de coté la naïveté de l'enfance.

« Ben... C'est vrai que... Je comprends pas pourquoi Kate, la chanteuse légendaire, ne voudrait pas chanter... A ton tour, du coup ! »

A ces mots Jazz se retourna, une lueur de défi dans les yeux. Bien sûr qu'elle ne savait pas chanter et elle était consciente qu'il ne se ferait pas avoir mais, c'était aussi l'occasion de lui montrer qu'on ne pouvait se fier aux dires seuls. Il serait surement déçu voir en colère mais après tout, elle lui aurait empêché une désillusion plus grande si son plan fonctionnait correctement.

Jazz ferma les yeux, il y avait bien une chanson qu'elle connaissait et saurait peut-être chanter correctement. Une berceuse de son île, qui avait accompagné son enfance, souvenir de sa mère. Un vestige de temps ancien, d'une autre époque et même, d'une autre vie. A ce souvenir, elle en eut mal au cœur, que les choses avait changé depuis !
Se souvenait-elle encore de cette berceuse ? Saurait-elle retrouver l'air qui allait avec les paroles ?
Elle inspira profondément et se mit à fredonner. Puis, portée par ce souvenir joyeux enfoui au plus profond de son cœur, elle commença à chanter cette belle berceuse.

Si Jézabel avait ouvert les yeux, elle aurait probablement pu voir Fœkaos tout sourire virer à l'étonnement avant de clairement passer à la déception. Il était clair que Jazz n'était pas la chanteuse légendaire mais après tout, elle n'avait jamais dit le contraire. Elle avait juste prétendu s'appeler Kate et le prendre pour élève.


« Mais... Je ne peux pas croire que tu sois la chanteuse légendaire... »

Jézabel s'arrêta de chanter et rouvrit les yeux. Elle était tellement mais tellement désolée de le décevoir. Elle aurait aimer lui faire plaisir mais on ne s'invente pas chanteuse… et ça faisait parti de la leçon. Elle lui fit un sourire tendre avant de lui répondre.

« C'est ça mon grand, j'ai dit que j'étais Kate et que je te prenais comme élève, mais ces seules affirmations ne suffisent pas à faire de moi cette légendaire chanteuse. »

« Je comprends plus rien... »

Foekaos, en désespoir de cause se tourne vers Katy

« C'est donc quand même toi la vraie Kate que je cherche ? »

Katy quant à elle, il est difficile de savoir quoi en dire. On me souffle à l'oreille qu'elle aurait presque sourit mais presque, son air intéressé ayant repris le dessus. C'est donc l’œil brillant qu'elle déclara :

« Tu as hésité, comme je te comprends. Alors je te le déclare de nouveau : Je suis Kate D'Amboise, professeur de chant et prête à te donner mes services. »

Et nous voilà reparti pour un tour... Elle se risqua même à y ajouter un clin d'œil aguicheur digne de ces Kate-1 avides d'argent :

« Mais tu peux m'appeler Katy, maintenant »

Jazz leva les yeux aux ciel. S'il se laissait avoir de nouveau à la croire sur de simples mots, elle le plumerait avant de le faire rôtir ! Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il montra sur le coup, un peu plus de jugeote.

« Prouve-le. »

La suite des événements allait être intéressante. Jazz s'installa donc pour admirer le spectacle, dépliant son éventail, elle commença à s'éventer tranquillement.

* ...ET MAT ! En 2 coups, trop simple. *

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy D'Amboise

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Localisation : Douai-Paris

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Mar 11 Oct - 0:24

"Prouve-le."

Ces deux mots lui firent l'effet d'une douche froide. Ce moment, elle l'avait redouté, d'autant plus qu'elle avait espéré montrer ses prouesses vocales en intimité restreinte et non pas en plein milieu de la foule avec un piaf et une Marie-mêle-tout qui espéraient la voir tomber. Nom de Dieu, c'était à elle de faire le jury !
C’est donc sous la contrainte et lassée de voir son plan tourner en rond que Katy se mit à chercher LE morceau qui conviendrait. Dire que sans cette gourgandine qui s’évente là-bas, l’affaire serait pliée depuis belle lurette ! A l’heure qu’il est, elle serait en train de faire semblant de taper la mesure en regardant ses poches se remplir de pièces. Enfin…dans l’immédiat il fallait vite trouver une pièce à chanter. Précédemment, Foekaos avait interprété un chant plutôt lyrique, il faudrait donc trouver quelque chose dans le même style. La Kate légendaire ne peut pas chanter une espèce de variété entendue dans les fonds de cales, ça ne serait pas crédible.
Voilà qui corsait véritablement la chose.
Faisant appel à toutes ses neurones, Katy se souvint d’un chant que son professeur (bénit soit-il) avait tenté de lui apprendre à l’époque. Seulement, fainéante comme elle l’était, elle ne lui avait jamais rien présenté d’autre que le début du morceau. Ce serait donc ce même début qu’elle présenterait aujourd’hui.
Adressant une prière muette à tous les dieux existants (puissent-ils exister !), elle se redressa et ferma les yeux (on dit que les prières passent mieux comme ça). Peut-être aussi pour faire abstraction de tout ce qui l’entourait parce que, mine de rien elle avait le trac.
Elle débuta donc à Cappella : http://youtu.be/TSNwU1SsqBk

C’était sans nul doute beaucoup moins bien que ce qu’elle savait faire avant, mais cela restait quand même défendable quand on savait que cela faisait presque 5 années qu’elle n’avait plus sortit de son.

*Amen*


Elle ouvrit les yeux en hésitant, comme pour attendre la sentence. Foekaos la regardait fixement, et elle eut l’impression d’être mise à nue par ce regard perçant, d’être passée au crible. Il lui déclara alors calmement :

"Tu n'es donc pas Kate non plus."


Bon oui, je dois l’avouer c’est exact. Je ne suis pas plus une Kate que l’autre épouvantail qui s’évente là-bas. Je levais l’index dans l’intention de faire une remarque judicieuse, mais avant de pourvoir ouvrir la bouche, la harpie lança, visiblement énervée :
"Tu t'es moquée de moi !"

Puis elle déploya ses ailes, lui faisant de l’ombre, bienvenue sous ce soleil de plombs. Pas la peine de s’énerver pour si peu, je pense être vocalement dans la moyenne…bon c’est vrai j’ai dû en taper une ou deux à côté mais ça arrive à tout le monde…
Katy comprit soudain que la harpie allait lui faire payer son vilain tour et lui sauter dessus.

« Hé, arrêtes, c’est pas ce que tu crois…je ne voulais pas… »

Mais comme Foekaos avançait toujours, elle prit peur et se protégea le visage des mains, en quête d’une brillante idée ou tout simplement d’une bonne opportunité qui l’aiderai à se sortir de là.

Instinctivement, elle recula encore jusqu’à se retrouver acculée au stand du potier. Elle agrippa une petite jarre et l’abattit sur la tête, repoussant l’attaque de quelques précieuses secondes.
Katy profita de l’étourdissement de son agresseur pour analyser la situation : elle était adossée au stand qui se trouvait dans un coin de mur. Elle n’avait pas d’issue sauf si elle parvenait à faire bouger Foekaos, qui lui libérerait un chemin pour s’enfuir.
Celui-ci, vite remis, levait de nouveau la martingale et elle eut juste le temps de descendre son couvre-chef sur son visage, pour limiter les dégâts. Cependant, une vive brûlure se fit sentir sur ses avant-bras et déjà, son chemisier se teintait de rouge à l’endroit des estafilades. La harpie, elle semblait en peine avec le chapeau qui s’était pris entre es griffes, elle secouait ses serres dans l’espoir de le faire tomber.
Ni, une ni deux, Katy se rua sur le monstre, le bousculant avant de s’enfuir droit devant. Le sang qui venait d’une de ses plaies à la base de ses cheveux, lui coulait dans les yeux et l’empêchait de voir correctement. Elle entendit vite le bruit des battements d’ailes à ses trousses, et supplia sa bonne étoile pour qu’elle daigne enfin la regarder.
Elle longea les divers étals des vendeurs, attrapant ce qu’elle pouvait saisir dans sa course en le jetant derrière son épaule, au hasard. La plupart des objets ratèrent leur cible, ou ne faisait que la ralentir très légèrement.
Insensible aux cris de protestation qui fusaient un peu partout, elle continua de courir droit devant elle. Elle se frotta les yeux pour avoir une vision plus claire et observa une ruelle étroite.

Son salut.

Elle sentit, de nouveau les terribles griffes s’abattre dans son dos, lui infligeant quelques dommages supplémentaires. La ruelle se rapprochait lentement. Trop lentement. Katy couru comme jamais elle ne l’avait encore fait et finit par s’engouffrer la tête la première dans « La rue des Fontaines ».

Elle ne s’arrêta que très loin, lorsqu’elle n’entendit plus que le bruit de sa respiration saccadée.



_________________
Compétences :
Déchiffrage ★★
Souplesse ★
Triche ★

Réserve : 2.5
Leitmotiv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Jeu 17 Nov - 10:21

En général, Fœkaos n'avait pas ce genre de réaction quand quelqu'un se moquait ou profitait de lui. Pas qu'il appréciât particulièrement, mais il y restait souvent indifférent. La différence, cette fois, c'est qu'il s'en était rendu compte. Et ça, par contre, il valait mieux l'éviter, c'est vrai. Je crains que la leçon n'ait été douloureuse pour Katy D'Amboise. Sans rancune, hein ?

Heureusement pour elle, la donzelle avait eu la présence d'esprit de courir dans une ruelle. Trop étroite pour que Fœkaos puisse y voler correctement et donc poursuivre sa proie. Tant pis, ce n'était que partie remise… De toute façon, il y avait quelqu'un d'autre, ici, qui s'était payé sa tête… Il se retourna vers la Comtesse de Là-Bas Derrière :


« Toi aussi, tu as voulu me faire croire que tu étais Kate… »

Il n'y avait pas la moindre douceur dans la voix de Fœkaos : s'il avait fait confiance à Jazz, il n'éprouvait plus à présent la moindre sympathie pour celle qui l'avait trahi.

« Oui et non. »

Ah ben merci, Jazz, tiens ! C'est sûr que ce genre de réponse va vraiment aider à clarifier les choses pour mon pioupiou ! Tu peux être certaine qu'il va pas saisir toutes les subtilités de…

« Si, tu l'as dit, je m'en souviens ! »

Voilà, c'est un peu ce que je disais, il a gardé qu'une partie de ta réponse… Faut avouer que c'était plus simple à gérer comme ça, pour lui. Déjà qu'il a sans doute dû faire un effort conséquent pour se souvenir que tu lui as dit ça, faut pas trop lui en demander après, hein… On dirait qu'il va tarder à passer à l'assaut…

« Oui, je t'ai dit que je m'appelais Kate, mais je n'ai pas cherché à te persuader que je l'étais. »

Alors vous voyez, quand je parle des réponses qui vont forcément embrouiller Fœkaos, ça, c'est un bon exemple. Comment voulez-vous qu'il comprenne quelque chose à ça ? À tous les coups, il va complètement boguer, là. Cela dit, il y a peut-être un point positif : c'est pas toujours le cas, mais là, il a l'air de vouloir saisir ce qui se passe : le temps qu'il passe à réfléchir, c'est sûr que sa colère retombe un peu…

« … »

Ouais, c'est bien ça, un peu comme ça…

« Tu as quand même chanté, pour me tromper… »

« Non, je savais très bien que tu n'y verrais pas la chanteuse légendaire.

J'ai juste voulu te montrer que tu ne trouverais pas la vraie Kate en ne la cherchant qu'avec son prénom. »


Bon, c'est un peu plus clair, mais c'est vrai que le concept reste encore un peu obscur pour Fœkaos. Le côté positif, c'est qu'il a totalement oublié son envie de tuer Jazz, j'ai l'impression.

« Je t'ai dit m'appeler Kate, mais en te poussant à me demander de chanter, je t'ai permis de voir qu'un simple prénom ne fait pas une chanteuse légendaire. »

« Ça veut dire que je dois arrêter de chercher Kate ? »

« Non, on la cherchera ensemble. Juste ne pas te fier uniquement au prénom. »

« D'accord, je crois que je comprends ce que tu veux dire, même si ça veut dire qu'elle sera plus difficile à trouver… »

« On y mettra le temps, mais on la trouvera. Je t'en fais la promesse. »

« Super ! »

Vu la mine réjouie qu'affiche Fœkaos, je crois qu'il est plutôt content que Jazz lui réaffirme son soutien. Faut dire, ses paroles sont si lourdes de sens et émouvantes que j'en ai moi-même la larme à l'œil…

Bon, d'accord, c'est pas vrai…

En tout cas, pour Fœkaos, c'était une conclusion tout-à-fait satisfaisante. Il se demanda un court moment s'il n'avait rien de plus à dire à Jazz, mais ne trouvant rien d'autre, il s'apprêtait à s'envoler pour reprendre ses recherches.


« Attends ! »

« Quoi ? »

Bon, visiblement, la discussion n'était pas encore vraiment terminée. Voyons voir ça…

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Dim 20 Nov - 17:27

Elle l'avait tiré d'un mauvais pas et, s'en plus tardé, la leçon assimilée, voulait reprendre son envol... Oui mais non ! Il ne connait toujours pas le prénom de notre belle ni la raison de son arrivée à point nommée.

« Je m'appelle Jazz et je te cherchais pour te dire qu'on prenait la mer dans 4 jours »

« Ah... Pourquoi ? »

Et oui, un équipage, ce n'est pas juste pour faire joli et se donner un style ! Un équipage, c'est pour la grande aventure, la découverte de contrées sauvages, la gloire et... On finit toujours par s'emballer un peu quand on pense à l'équipage.

« Pour que j'accomplisse mes propres desseins et chercher Kate »

Tiens, chercher Kate ne serait-ce pas un moyen de s'assurer que cet oiseau vol à nos cotés ? Un peu peut-être mais, il ne faut pas en vouloir à Jazz, elle ne veut que l'aider dans son apprentissage.

« Mais on m'a dit que Kate était à Clavinia, pourquoi on irait la chercher ailleurs ? »

« Peut-être qu'entre temps elle est partie. »

« Peut-être... Mais c'est mieux d'être sûr, non ? »

Trop de questions tue les questions... Dire que Jazz pensait qu'il avait compris ce point... Il faudrait à l'occasion, faire un rappel de la leçon...

« Peut-être que la trouver fait partie de son évaluation. Seul les meilleurs peuvent la trouver. »

« ... Dans ce cas, il vaut mieux fouiller cette île de fond en comble. »

-__-'
Cet homme-oiseau est vraiment doué pour blaser notre petite Jazz à chaque réplique ou presque... Mais qu'à t-il fait tout ce temps ?


« Tu ne l'as pas déjà fait ? »

« ... J'ai sûrement oublié des endroits... »

Fœkoas réfléchit un moment avant d'arriver à la conclusion :

« C'est assez grand, en fait : si elle se cache, vaut mieux revérifier... »

« Se cacher sur l'île est bien trop évident. À mon avis elle se cache ailleurs. »

« Oh... » dit-il d'un ton inquiét.

« Tu crois vraiment ? »

« Absolument. »

C'est bien connu, Jézabel à toujours le mot de fin ou du moins, elle sait toujours ferrer un poisson quand c'est nécessaire. Et là, le petit poisson avait gobé le gros hameçon... C'est diabolique, Jazz est diabolique quand elle a une idée en tête... Méfies toi ami lecteur, tu pourrais te retrouver pris dans ses filets plus vite que prévu...

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Mar 13 Déc - 22:26

Bon, c'était déjà pas mal, comme avancée : Fœkaos avait à présent accepté l'idée que Kate se trouvait sûrement sur une autre île. Je dirais que ça ne l'empêcherait sans doute pas de tout de même poursuivre ses recherches sur Clavinia, au cas où, mais au moins était-il prêt, bien qu'il lui en coûtât de l'admettre, à partir plus loin...

Euh... Au fait, à quel point, au juste ?


« Pas trop loin, quand même, n'est-ce pas ? »

« Suffisamment pour constituer une bonne évaluation de la volonté de ses futurs élèves. »

Bravo ! Voilà une réponse qui promet de beaux résultats ! Je te préviens, Jazz, si mon pioupiou fait bientôt plusieurs fois le tour du monde en solitaire, ce sera à cause de ça ! Tu sais bien, pourtant, qu'il faut faire attention à tout ce que tu dis quand tu parles avec lui !

Après un très bref instant de découragement, Fœkaos se reprit, voyant là aussi la preuve que son entreprise réussirait : s'il ne s'agissait que de volonté, il était certain de réussir !


« Tu sais où chercher ? »

« Pas tout-à-fait. Mais je pense qu'il faut un début à tout. »

C'est pas con, je trouve. Le truc, c'est qu'il faut définir ce début. Ce qu'après une intense réflexion, Fœkaos demanda à Jazz :

« Si tu m'indiques la direction, je peux essayer d'y aller tout seul et tu me rejoindras, tu es d'accord ? »

Je ne vous cacherai pas qu'en lisant ces lignes, j'ai espéré très fort que Jazz le lui interdirait purement et simplement. Oui, c'est un peu le souci avec Fœkaos : sa survie dépend trop souvent (à mon goût) d'une simple réponse d'un autre personnage. Heureusement, je crois que Jazz tient à le garder avec elle et qu'elle va lui faire comprendre qu'il vaudrait mieux s'y prendre autrement.

Non ?


« Oh, tu sais te repérer en mer ?

Si.

Vous me dites, hein, si le fait de poster ça bien après la mise en ligne du départ en mer pour l'Opération Goéland casse un peu le suspense sur ce genre de moments, je voudrais pas m'embêter pour rien... Bon, allez, je suis certain que vous ne seriez quand même pas tombé dans le panneau.

Si ?


Ben j'essaie d'aller tout droit et je demande à l'occasion... J'ai bien réussi à venir ici. »

« De la chance. Tu n'en auras pas toujours. »

Oui, pour le coup, elle a pas tort, la Jazzy. J'espère que le MJ ne va pas se pencher de trop près sur le capital chance que Fœkaos a déjà dépensé pour atteindre Clavinia tout seul. J'aurais peut-être dû attendre que l'aventure soit terminée pour publier cette partie du dialogue, moi... Bon, faisons semblant de rien, je suis sûr que ça peut encore passer inaperçu...

« Je peux sûrement essayer, non ? »

Et il insiste, le bougre, on dirait...

« Si l'envie de mourir te dit, oui, mais dans ce cas, je ne serai pas là pour te sortir d'un mauvais pas comme aujourd'hui. »

Je crois qu'on commence à s'approcher de la fin des tentatives d'arguments pour la méthode proposée par Fœkaos : « Je vole tout seul et tu me rejoins. » Faut avouer, dès qu'on se lance dans le rationnel, il a peu de chances de défendre ses idées correctement, puisque son insistance était due à un aspect totalement subjectif...

Bon, bref, je crois que je vais laisser Jazz s'occuper de vous expliquer de quoi il retourne.

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    Ven 6 Jan - 14:11

« ...
Mais j'aime pas ces grands trucs que vous utilisez pour aller sur l'eau ! C'est nul ! C'est pas confortable et ça rend malade ! X3 »


Il faut l'avouer, l'homme-oiseau marquait un point. Jazz aussi n'aimait pas plus que ça les bateaux mais elle restait persuadée qu'à force de pratique, le mal de mer qui l'habitait finirait par disparaître et avouons le aussi, elle n'était pas à court d'arguments pour convaincre son oiseau.

« Tu dois pouvoir voler au dessus et te poser dessus quand il est nécessaire pour toi de te reposer et de manger. »

« Mais c'est super lent ! »

Jazz poussa un petit soupire, ce qu'il était compliqué de faire entendre raison à Foekos. Cela dit, elle était surement plus déterminée que lui.

« Tout vient à point à qui sait attendre. »

« Euh... C'est mieux d'agir, je pense, quand même... Mais si c'est le mieux pour trouver Kate, alors je suppose qu'il faudra que je passe par là... Je dois surmonter cette épreuve... »

« C'est bien, tu apprends vite. »

« Dans quatre jours, donc... Je te rejoins où, du coup ? »

«  Rendez-vous dans quatre jours à la Liberté Apocalyptique. »

Oui, c'était un point de ralliement somme tout à fait banal, du moins pour Jazz, pour Foe, il semblerait que ce soit une tout autre histoire.

« Euh... C'est une expression ?

« C'est une taverne à la mode. »

C'était le cas de le dire. A moins que Jézabel ne trouve cette taverne à la mode en raison de son attirance pour le tavernier ? C'est une autre histoire qui ne manquera surement pas de réponse ultérieurement. Pour l'heure, notre héroïne a d'autres chats à fouetter.

« Une taverne ? :( Ce serait pas mieux de se rejoindre dehors ? »

Jazz ne put retenir le sourire amusé qui se dessina sur son visage. Nul doute qu'elle était entrain de repenser à leur première rencontre et à l'incident de l'auberge... Soit, rien ne les obligé à entrer consommer...

«  Tu peux m'y attendre devant, sur le toit, du moment que tu y es. Le but n'est pas forcément d'y trainer des heures. C'est un point de ralliement pour toi et les autres membres. »

« D'accord ! ^o^ »

« Parfait ! »

Foekos allait reprendre son envol mais, il semblait bien conscient d'oublier quelque chose même s'il ne savait pas quoi. Mais, l'intelligence de Jazz ou plus exactement, sa perspicacité donna réponse à l'interrogation intérieur du pioupiou.

« Le matin de préférence!

Fais attention à toi d'ici là.
 »

Sur ces mots, Jazz tourna les talons et reprit le chemin de la ville tandis que Foekos quant à lui, hochait la tête avant de reprendre son envol vers on ne sait où.

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée ? Bon ben, je m'en vais !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Port :: Quais-
Sauter vers: