AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gédéon, cuisinier pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gédéon

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Gédéon, cuisinier pirate   Ven 19 Aoû - 4:44

Prénom
Gédéon

Surnoms
les surnoms habituels à son corps de métiers : cuistot, chef, « On a faim », etc...

Sexe
Mâle

Race
Humain

Age
Une trentaine d'années

Apparence physique
Ayant un certain charme Gédéon est un homme mesurant 1m80, il est d'allure naturellement élancée et sportive depuis son adolescence. Ses cheveux et sa barbe blonds sont devenus d'un blanc grisâtre très tôt ce qui le vieilli légèrement et contraste avec son visage plutôt jeune. Il les garde toujours coupé court sauf à l'arrière du crâne où il les porte long en queue de cheval.
Gédéon est borgne suite à un accident dont il parle peu, il cache ainsi son œil gauche derrière un cache agrémenté du symbole des pirates. Son autre œil est vert et les gens ont tendance à être troublé par son regard, mais il met ça sur le compte de son infirmité.
Autres détails, Gédéon à constamment une cigarette, allumée ou non, au coin de la bouche et est rarement rasé de près.

Caractère et défauts
Comme une bonne partie de ses compères, Gédéon est des plus susceptibles quand on lui parle de sa cuisine et en général se vexe facilement, malheureusement pour les marins... En effet qui voudrait vexer un cuisinier, en charge évidemment de l'alimentation, mais également de la boisson et des réserves... La bonne nouvelle c'est qu'il est peu rancunier lorsqu'on sait ce qu'il apprécie, le tabac par exemple.
Il reste néanmoins de nature sociable et est l'oreille attentive et compréhensive des navires où il embarque. Comme chacun le sait, le cuisinier sait tout et sait garder les secrets... A condition de ne pas le vexer...
Pour finir succinctement sur son caractère, Gédéon est également pragmatique et ceci pour beaucoup de chose. Il n'est ni bon, ni mauvais, il fait seulement ce qui est profitable pour lui, pour l'équipage et pour ce qu'il croit juste. En d'autres termes, tuer ne lui pose aucun problème en bon pirate qu'il est.

Histoire
. Gédéon avait dix ans lorsqu'il avait entamé son premier voyage pour Clavinia et il était déjà considéré comme un membre à part entière de l'équipage du Pallas, une frégate de 38 canons commandée par le capitaine pirate Orson. Plutôt loyaux et disciplinés pour des pirates, c'était un équipage hétérogène qui possédait une bonne réputation et qui avait su garder une certaine indépendance vis-à-vis des grandes flottes pirates. Le garçon était le fils du cuisinier du bâtiment, il l'avait toujours suivi depuis sa naissance et avait appris dès son plus jeune âge les ficelles du métiers. Aussi il avait pris goût à cette vie de voyage et ne souhaitait que continuer sur cette voix.
L'enfant courrait sur le pont du bateau tout excité, il allait enfin voir Cette ville, La ville des Pirates, Sa ville se disait-il. Mais sa bonne humeur n'était que peu partagé, nous sommes en 547 et Clavinia est aux prises avec les flammes et la barbarie. La seule raison, mais non moindre, à leur voyage est leur enrôlement « volontaire » dans une flotte chargée de ramener un semblant d'ordre à la Cité et facilité l'arrivée du nouveau Grand Pirate. Il devait arriver le lendemain soir, mais dès l'aube du dernier jour les silhouettes de navires apparurent à l'horizon et on ne vît jamais revenir la flotte.
L'histoire oublia rapidement ces navires et on entendit que peu d'histoire contant des survivants.

. Des années plus tard... La scène se passait dans les cuisines d'un restaurant à la mode dans l'archipel d'Aquin, plus particulièrement sur l'île de Gula. C'était l'heure d'affluence et la pièce était en effervescence, tous courraient sous les ordres colériques et rageurs du chef, un homme obèse et dégoulinant de sueur.
Gédéon travaillait ici depuis quatre ans déjà et avait gravi les échelons lentement, passant de la plonge à l'élaboration des sauces. Aujourd'hui il allait enfin atteindre le but qu'il s'était fixé en entrant dans ce restaurant. Une chose pour laquelle il avait patienté quatre ans, pour laquelle il avait sacrifié son temps, son argent, sa vie.
Il finit de saucer une assiette de viande rouge avant de l'envoyer, par l'intermédiaire d'un commis, vers la sortie des plats où se trouvait le chef. Cette commande lui était destinée, et c'était déjà la quatrième... Lorsque les collègues virent Gédéon sortirent précipitamment de la cuisine ils ne s'interrogèrent pas plus qu'à l'accoutumé, généralement le dernier des employés qui touché à la commande du chef était responsable de l'entière échec du plat.
Le chef commença à manger tout en donnant ses ordres, postillonnant sur ceux qui passaient trop près de lui. Soudain il sentit une douleur dans son torse, si vive qu'elle lui coupa le souffle . Il chercha de l'aide du regard, mais aucun de ses employés ne le regardaient de peur d'être apostrophé. Il lâcha l'assiette et mourut avant de toucher le sol.

. Quelques semaines plus tard au port de Clavinia, Gédéon quitta le navire par lequel il avait fui Gula. Tout s'était passé comme il l'avait orchestré et le bateau était déjà loin au large quand la milice Guléenne s 'intéressa à lui. Il sourit légèrement, cela faisait longtemps qu'il aurait voulu venir ici, mais il ne se l'était jamais permis depuis l'année 547. Le soleil brillait haut au dessus de lui, comme une récompense à ces années. Sa vengeance avait été par le poison comme il le souhaitait, et toujours par sa main...
Aujourd'hui il pouvait reprendre sa vie où il l'avait laissé, il allait de nouveau proposer ses talents aux pirates. Sur un navire si possible, pensa-t-il, histoire de se faire un peu plus oublier. A cette pensée son sourire s'élargit encore. Hors-la-loi et pirate, son père aurait été fière de lui...



[Background]
(si j'ai bien compris on peut faire des propositions alors voilà^^)
Proposition chronologique : 547 disparition d'une flotte de navires en destination de Clavinia afin de ramener l'ordre sur la Cité pirate.

Proposition géographique : un archipel inventé sur la base des sept péchés capitaux, l'archipel d'Aquin.
L'archipel d'Aquin est constitué de deux îles officiellement reconnues. Gula, l'île de la gastronomie, et Acédia, l'île de la paresse.
Cet archipel est non seulement aux mains du gouverneur, mais il en est même l'un des initiateurs. En apparence, c'est une destination pour les riches aristocrates et marchands de ce monde qui peuvent s'y pavaner et se reposer. Gula est réputé pour ses restaurants et ses activités culturelles, tandis qu'Acédia propose toutes formes de flâneries possibles.
Mais en réalité cet archipel est considéré comme le lieu où tout peut s'acheter et cela sans être inquiété par l'Autorité. Ainsi le gouverneur accepte les débauches de ses citoyens les plus riches et respectés à condition que cela se passe dans cette archipel et qu'ils en aient les moyens.
Gula est donc l'île de la gourmandise et de l'orgueil. On peut y manger des mets rares et interdits, tous comme il est possible de trouver des objets ou des biens hors de prix. C'est l'île où les riches affichent leurs fortunes.
Acédia est en réalité l'île de la paresse, de l'envie et de la luxure. Tous les formes de tourisme sexuels y sont proposés.
Ira est une île inexistante des cartes officielles, mais est connue pour les combats à mort dans des arènes et ses jeux d'argent.


Profession
Cuisinier pirate

Points de compétences

alimentation : 2 cuisine 1 diététique 2 conservation
autre(s) : 1 résistance poison
total des points de compétences disponibles : 0.5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Gédéon, cuisinier pirate   Dim 21 Aoû - 2:57

Bonsoir, Gédéon, sois le bienvenu sur Maynlie !

Bon, c'est une fiche correcte dans l'ensemble, mais il reste quelques détails à revoir. :)

Tout d'abord, (et là, c'est effectivement un détail), tu dis que Gédéon a perdu son œil gauche. Moi, je veux bien, mais sur l'avatar, c'est l'œil droit qui est caché. Faudra voir à accorder ça.

Sinon, au niveau de l'histoire, ma foi... On n'a absolument aucune idée de pourquoi Gédéon tue le chef. Même pas une vraie piste, je trouve. Ce serait pas mal qu'on sache ça, quand même.
Et puis, en vivant sur une île sous contrôle du Gouvernement, je doute qu'il trouve facilement un bateau à destination directe de Clavinia. C'est loin d'être impossible, bien sûr, mais décrire un peu la manière dont il arrive à fuir serait un plus, à mon avis.

Concernant les propositions plus générales, il n'y a pas de problème sur l'idée.
Par contre, les îles des péchés capitaux capitaux sont quelque peu bancales, je trouve, et donc à retravailler un peu. Comme nous n'allons probablement pas commencer un débat ici, je te propose que nous en discutions sur MSN, par exemple : si tu es d'accord, envoie-moi simplement ton adresse (si tu en as une, bien sûr) par MP pour qu'on puisse travailler l'idée ensemble. ;)

En attendant, je te laisse déjà revoir l'histoire du personnage : n'hésite pas à la travailler davantage pour pouvoir fournir des détails supplémentaires sur sa vie, sur ses motivations...

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gédéon, cuisinier pirate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre-
Sauter vers: