AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soins particuliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Soins particuliers   Mar 13 Sep - 15:37

« S’il vous plait, je ne prendrais pas de place, promis. »

C’était la troisième fois que la petite voix timide s’élevait du capuchon bleu gris. Elle insistait maladroitement malgré les refus répétés du réceptionniste. C’était une silhouette sobrement vêtue de gris et de bleu. Une naga à vrai dire. Probablement impure, aux écailles sombres et ternes, un peu terreuses.
Elle n’en imposait vraiment pas. Pour ne pas dire qu’on le remarquait à peine et que si ça avait été une simple humaine elle aurait probablement été transparente aux yeux des spectateurs.

« Si je vous dis que c’est complet c’est que toutes nos chambres sont louées mademoiselle. Il n’est pas question de place. »

Les épaules d’Anna s’affaissèrent. Elle porta un regard légèrement embrumé sur la pièce. Elle cherchait une solution à son problème. Une aide quelconque à laquelle se raccrocher.

****

La journée n’avait pas été facile. Notre boule d’écailles avait découvert qu’il n’était ni aisé de retrouver quelqu’un dans Clavinia, ni évident d’y passer inaperçu. Alors faire les deux à la fois lorsque l’on ne connaissait pas les endroits adéquats et que l’on osait à peine interrompre quelqu’un pour se faire donner une direction, c’était peine perdue. Mais cela n’était pas tout.

Anna se souvenait de June regardant son cou d’un air sévère en lui disant qu’il faudrait le faire soigner. Elle aurait du l’écouter. Elle l’avait écouté, mais où se faire soigner ? Comment faire dans sa situation pour contacter qui que ce soit sans prendre immédiatement le risque de se faire attaquer dès la nuit tombée ?
Anna se rendait compte que cette marque au cou était, à Clavinia, bien plus lourde que des chaines et bien plus pernicieuse que le savoir des gens de son île natale qui la connaissaient comme "l’esclave naga du bordel". Là elle ne savait pas qui pouvait la vendre et qui voudrait l’aider. Elle était dans l’incertitude entre l’espoir et la méfiance.

Et surtout elle était fatiguée. Sa blessure avait commencé à diffuser une douleur sourde dans son cou en fin de matinée. Et depuis la gêne s’était peu à peu mué une légère vibration de douleur constante qui lui donnait la migraine et l’épuisait. Il était plus que temps pour elle de trouver un abri pour la nuit. Pas autant contre le froid que contre les prédateurs qui parcouraient les ruelles la nuit et dont certaines meutes chassaient spécifiquement la naga en fuite.

Un hôtel dans la ville haute. Avec de la chance, les hommes de mains continueraient de la chercher dans la ville basse. Elle n’avait donc pas choisis le plus cossu, mais un hotel très correct qui accueillait des membres relativement aisés de la petite bourgeoisie.
Le simple problème, c’est qu’il affichait complet. Et que son apparence effacée, discrète et poussiéreuse n’encourageait pas l’homme de l’accueil à faire des efforts pour elle.

****

*Il y a peut-être un client qui voudra de moi dans son lit.*
Tu es sûre que tu es en condition pour ça ?
*Mais oui, j’ai connu pire.*
Heu… non.
*Arrête de fouiller dans mes souvenirs et soutiens moi un peu à la place.*
D’accord, je te soutiens. Mais je désapprouve cette idée, ne l’utilise qu’en dernier recours.
*J’y suis pas déjà ?*
Pas tout a fait…



[Rp pour Nina.]

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Sam 24 Sep - 23:23

Nina rentrait à son hôtel sans la moindre idée d'où installer son établissement.
Elle avait bien visité des endroits, mais soit ils étaient très miteux, soit ils étaient carrément en dehors de son budget.
Bref, Nina n'aimait pas cette situation, mais elle ne désespérait pas... du moins pas encore.
Elle traversait le hall de l'hôtel quand elle vit une drôle de silhouette parler au réceptionniste.
En s'approchant de plus près, elle put reluquer observer la Naga. La curieuse mais surtout la médecin (si quelqu'un y croit...) s'émerveilla devant l'anatomie si spéciale de l'énergumène.
Pour le moment elle n'en voyait que la queue dépassant de la cape, et devinait des formes féminines, et elle voulait absolument voir les autres attributs de cette race.


*Si on m'avait dit que je verrais pareilles créatures sur Clavinia j'aurai signé plus vite !*

Elle était à présent à peine à quelques mètres dans le dos de la jeune fille, quand elle surprit le pourquoi de la discutions.

« S’il vous plait, je ne prendrais pas de place, promis. »
« Si je vous dis que c’est complet c’est que toutes nos chambres sont louées mademoiselle. Il n’est pas question de place. »

*Une chambre ? Mmmh est-ce bien prudent ? En même temps il faut bien que j'étudie mes nouveaux futurs potentiels patients...*

Mais oui Nina, essaie de te trouver des excuses...
Les épaules de la Naga s'affaissèrent bientôt suivi de son regard quand un petit doigt tout fin vint tapoter doucement de deux petits coups l'épaule de la serpente.
La réponse de celle ci ne se fit pas attendre, elle sursauta et se retourna vivement. Son regard était craintif, mais elle se calma en observant Nina.

Pour la jeune médecin, c'était l'extase.
Les yeux ronds et la bouche dans un large sourire elle contemplait l'art de la nouveauté. Des cheveux d'un bleu magnifique et ces écailles ! elle mourait d'envie de voir d'avantage l'anatomie de la Naga et découvrir les secrets de cette nouvelle race.
Ses paupières clignèrent 1..2..3 fois avant qu'enfin son esprit lui rappella qu'elle était sensée dire quelque chose maintenant.
Sa tête pencha légèrement sur la gauche pour se donner un coté mignon.


« Un soucis ? »

La naga lui répondit par un maigre sourire.
« Heu… l’hotel est complet et je suis… vraiment fatiguée. »

Nina reprit un air un peu plus sérieux, posa sa main sur son menton avec son index débordant sur ses lèvres.
"Mmmh, je vois le problème"

Attention, sherlock va frapper....
Elle s'approcha un peu plus de la Naga, avec les yeux a demi fermés faisant mine d'examiner un peu cette histoire

"On peut sûrement s'arranger. J'ai une chambre réservée au 1er étage et j'aime avoir un lit 2 places..."
En fait, Nina aimait le confort d'un lit deux places, l'habitude du confort est difficile a perdre.

La naga s’anima un peu à cette proposition.

« Vous feriez ça ? Partager ? C’est vrai ? »

Nina reprit son air enfantin, incapable de garder son faux air sérieux d'avantage.

"Bah oui... Mais est ce que heuu... C'est que je suis médecin et j'aimerai.... hum... Enfin..."

Elle se tint les mains devant elle, les doigts croisés et rougit un peu évitant le regard de la Naga
Anna eut alors un léger rire puis posa un doigts sur la bouche de Nina pour la faire taire.

« D’accord. Il fallait que je vois un médecin, justement. »
« Je peux payer ma part de la chambre, elle est à combien ? »


Nina fit les yeux rond toute étonnée de la réaction de la Naga
*Ils sont tous aussi... déroutant les Naga ?*

"Un médecin? La chambre?? Nan mais je l'ai déjà payée c'est pas le soucis."

*Bon s'il lui faut un médecin, autant aller dans un endroit plus calme, et puis lui demander de me montrer et m'expliquer son anatomie dans le hall d'entrée c'est peut être pas une bonne idée...*

"Suit moi, on verra ca une fois installée... Ha au fait moi c'est Nina enchantée madame Naga."


_________________
12 points en médecine : 4 points en Premier Soin => 4 points en Diagnostique => 3 points en Traitement médicamenteux => 1 point en Chirurgien
2 Points en Connaissance : 2 points en Déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Sam 1 Oct - 16:44

Chance !

On pouvait dire qu’elle en avait en effet. Non seulement elle trouvait une personne acceptant de la mettre dans son lit sans même chercher, mais en plus elle était vraiment mignonne !
*Et surtout, médecin.*
Ça c’est secondaire voyons.
*Merci ma bonne étoile ! ^o^*
Avec plaisir.
*Nyuh ?*
Non, rien.

Anna se retint de répondre aux présentations de Nina en fermant fermement la bouche. Elle s’était démenée toute la journée pour passer inaperçue afin de réussir à dormir tranquille cette nuit, ce n’était pas pour tout gâcher à la fin ! D’autant que la blondinette risquait d’être impliquée. Et la naga ne voulait surtout pas causer du tord à celle qui lui avait si gentiment offert sa chambre.
Enfin "offert"…
La serpentine suivit docilement une Nina qui la menait d’un pas tout excité vers les chambres. Anna sourit en se sentant contaminée par l’humeur enfantine de cette demoiselle. D’ailleurs, tant qu’à faire, juste avant d’être hors de vue elle se retourna pour tirer la langue au réceptionniste.
Nananère euh !

La médecin ouvrit la porte de sa chambre et installa sa patiente. « Voilaaa ici c'est chez moi... en attendant que je trouve enfin un local »

« Je m’appelle Anna. »

Nina lui sourit « Alors mademoiselle Anna, pourquoi vous vouliez un docteur? »

Anna se tortilla un peu de gêne en entendant qu’on l’appellait "mademoiselle", c’était inhabituel. Cependant, même si elle avait été du genre à protester, le ton très professionnel que venait d’adopter Nina lui clouait le bec et titillait ses réflexes d’obéissance.

« Hum, je… C’est plus simple de montrer, je crois. »

Elle baissa la capuche de son chaperon et tira sur le col en penchant la tête pour laisser Nina voir là boursoufflure écarlate. Elle n’osait se l’avouer mais elle était un peu inquiète de ce qu’elle allait dire. Peut-être allait-elle la gronder pour ne pas avoir fait soigner cette blessure plus tôt ?

Nina s'approcha et regarda la blessure, d’un air très sérieux qui contrastait fortement avec ses mimiques un peu enfantines quelques instant auparavant. Elle posa doucement son doigt du côté gauche du cou de la naga et bougea un peu la peau pour estimer la profondeur de la plaie. Elle pu sentir sa patiente se crisper alors que celle-ci grimaçait de douleur mais elle se démarqua par son silence et sa docilité.

« C'est une belle brulure que vous avez là, elle est assez profonde...

Tournez la tête à droite et a gauche s'il vous plais. »


Anna ne posa pas de questions et se contenta de faire tout ce que Nina lui ordonnait. Le col montant de ses vêtements gênait un peu mais elle laissait la médecin la diriger entièrement. Que c’était facile de se laisser faire sans protester, la jeune naga se laissait un peu aller en tentant d’oublier son mal de crâne.

« Les muscles n'ont pas l'air d'être touchés c'est déjà ça. » Nina alla farfouiller dans sa mallette et revint bientôt avec un gros pot de crème blanchâtre.

« Heu… C’est quoi ? »

De la crème blanchâtre… Anna connait.
*Maaais ! J’y ai pas pensé !*
Menteuse.
*Ouiii. Mais c’est pas ma faute si ça ressemble autant ! >o<*

Nina sourit, sans se douter le moins du monde de ce qui pouvait se passer dans la tête de sa patiente elle appréciait naïvement sa curiosité. « C'est un mélange de graisse et de plantes désinfectantes, ça permet d'aider la cicatrisation.... Du moins chez les humains. »
Tiens donc ? Notre petite doctoresse n’était pas tout a fait sûre d’elle…

« Je vais devoir la garder sans y toucher ? »

« Je vais t'en donner dans un pot plus petit, il faudra en mettre assez souvent. Ça évitera l'infection et ça te tirera moins normalement. » Sans plus de discussion Nina appliqua la crème sur la plaie doucement « Ça risque de picoter un peu »

Anna ne s’était pas fait comprendre, mais elle ne fuis pas le contact pour autant. Elle continua tout de même avec le sentiment qu’elle le regretterai si Nina s’arrêtait prématurément :
« Non, c’est juste que si c’est possible j’aimerai pouvoir me laver et je ne pourrais peut-être pas après, si ? »

« Tu peux te laver, comme c'est gras ça pénètre dans la peau. Et puis tu peux toujours en remettre après.
J'irai demander de l'eau chaude pour la baignoire tout a l'heure. Ça te fera du bien. »


La naga se détendit, elle appréciait la douceur des gestes de la doctoresse et l’attention avec laquelle elle s’occupait d’elle. C’était agréable de se faire chouchouter ainsi après un journée aussi dure. Peut-être même trois ou quatre jours très éprouvant, en fait. Ou bien était-ce trois ou quatre ans plutôt ?
« C’est froid. »

Quand Nina finit par reposer son pot de crème Anna eu presque l’air déçue.
« C’est tout ? »

« Il faudra en remettre assez souvent et tu devrais avoir une sacrée cicatrice, mais oui c'est tout. Tu pensais qu'on guérissait comment les brulures? »

« Je ne sais pas, je me souviens qu’on nettoyait les blessures et qu’on mettait du froid sur les endroit douloureux. Mais c’est tout, il n’y a jamais eu de brulure comme ça dans la maison où j’ai grandis.
Et les filles disait qu’elles étaient jalouse parce que je ne garde pas les cicatrices. »

Elle sourit à Nina avec un peu plus d’énergie qu’avant.
« Merci ! »

« Je t'en prie.

Anna dis moi, c'est la première fois que je vois une Naga. J'aurai voulu que tu me parles des particularité de ta race. J'aurai peut être d'autres Nagas à soigner et j'ai besoin de savoir ce que vous avez de particulier. »


Le sourire d’Anna s’effaça quelque peu pour laisser place à une expression embêtée. Elle avait bien compris que la médecin voulait "l’examiner". C’est ce qu’elle avait lu dans sa gêne et ses geste au moment ou elle avait fait sa demande. Et la naga était plus que disposée à se lui donner ce qu’elle voulait et à répondre à ses question dans la mesure du possible.

Mais si la blondinette lui demandait de faire un exposé sur les nagas elle se retrouvait bien ennuyée. Les nagas… elle n’en avait même pas encore croisé un à Clavinia. Ou si elle l’avait fait elle ne s’en était pas rendue compte. Elle n’y avait d’ailleurs même pas pensé.
Elle ouvrit la bouche, l’air incertaine. Puis se ravisa. Sa queue se tortillait à nouveau nerveusement. Il ne fallait pas qu’elle déçoive la demoiselle qui s’était montrée si attentionnée et généreuse à son égard.

« Je… je… Heu. Est-ce qu’on peut demander de l’eau maintenant Docteur ? J’ai vraiment besoin de me rafraichir et j’ai un peu mal à la tête. Désolée, je promet de répondre quand même après. »

Et elle avait l’air vraiment désolée, se sentant coupable de repousser ainsi un peu la curiosité de Nina. Certes pour de bonnes raisons, car même si le tambourinement douloureux de son cou s’était étouffé, sa migraine était toujours présente et niveau fraicheur elle n’avait pas pu faire une vrai toilette depuis son bain de mer et avait ternit ses écailles à l’aide de poussière dans l’espoir d’être repérée moins facilement. Mais malgré tout elle était toute penaude.

Au moins Nina lui accorderait-elle peut-être le temps de réfléchir à comment lui présenter les choses.

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Sam 15 Oct - 17:05

« Je… je… Heu. Est-ce qu’on peut demander de l’eau maintenant Docteur ? J’ai vraiment besoin de me rafraichir et j’ai un peu mal à la tête. Désolée, je promet de répondre quand même après. »

Nina devait mettre de coté sa curiosité pour l'instant, mais ce n'était que partie remise.
Elle sourit gentiment à la Naga, après tout elle avait toute la soirée pour l'examiner, peut être même plus !

"Je reviens dans quelques minutes, je vais demander à ce qu'ils amènent le bain."

Nina laissa donc Anna toute seule dans la chambre. A peine eut elle fermé la porte qu'elle sautilla sur place en serrant les poings. Elle avait une humanoïde toute a sa disposition, elle pouvait faire avancer la science ! Elle serait le plus grand médecin de tout les temps sachant aussi bien soigner les humains que les humanoïdes !!

C'est avec plein d’enthousiasme qu'elle descendit jusqu'à la réception.

« Je voudrais commander un bain s'il vous plais. Dans la chambre 78. »
« Bien entendu, pour quand le souhaitez vous ? »
« Tout de suite, et avec la plus grande bassine que vous ayez, je vous prie. »

Le maître d’hôtel la regarda quelque peu étrangement, puis la fit attendre quelques instant et revint avec une dame de maison. Il lui confia la tache d'aider la demoiselle, ce qu'elle fit de son mieux.
Elle convia Nina a venir avec elle choisir sa bassine, qu'elle porta par la suite jusqu'à la chambre.
Nina lui demanda le plus gentiment possible de se hâter a remplir la bassine, ce que la jeune fille approuva.
Elle était fine, mais sa morphologie indiquait qu'elle était laborieuse. Elle était encore dans la fleure de l'âge, et bien qu'inexpérimentée elle savait qu'elle avait de la chance de travailler dans un établissement un minimum coté.

Lorsque Nina rentra dans la salle accompagnée de sa suivante, elle rit en voyant Anna qui tenait son thermomètre à l'envers.
La Naga était devenue rouge et se débattait pour vite remettre le thermomètre à sa place, puis elle cacha ses mains dans son dos comme une petite fille fautive.
Entre deux rires étouffés, elle demanda.

"Est ce que la bassine est assez grande?"

« Euh, oui oui, ça ira. Merci beaucoup. »

Nina fit un signe de tête à la jeune femme, qui repart donc chercher de l'eau chaude pour remplir la bassine.
Nina s'assit aux cotés de d'Anna qui était restée immobile et gênée.
Elle ressorti le thermomètre en le tenant dans le bon sens et tiens l'embout dans sa main gauche pour faire grimper le liquide,


"Ca sert a connaître la température. Quelqu'un de malade a une température plus élevée que les autres."

« Et quand elle plus basse, c’est mieux ? »

_________________
12 points en médecine : 4 points en Premier Soin => 4 points en Diagnostique => 3 points en Traitement médicamenteux => 1 point en Chirurgien
2 Points en Connaissance : 2 points en Déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Dim 16 Oct - 0:56

Voilà, la jeune fofolle était partie.

Restée seule dans la chambre, Anna en profita pour se mettre à l’aise et enlever son moche poncho et son chaperon ainsi que sa ceinture de couteaux. Elle mis un instant à s’ajuster à la sensation de vide que Nina laissait tout a coup dans la pièce. Il était vrai que sa nouvelle amie était un phénomène. Elle s’était montrée douce et appliquée, mais Anna l’avait sentit à certains moments bouillir intérieurement. D’ailleurs les petits bonds de la blondinette derrière la porte ne lui échappèrent pas alors qu’elle regardait la porte qui venait de se refermer. La naga s’habituait lentement à ce sens qui se manifestait de manière aléatoire.
Elle soupira un mélange de soulagement et de satisfaction.

*J’ai trouvé ma doctoresse euh !*
On a vu ça oui.
*Je l’aime bien.*
On a vu ça aussi en effet.
*Je me demande ce qu’elle a comme vêtements.*
On a… euh, hein ?

La serpentine était curieuse de Nina. Déjà elle était médecin, ce n’était pas rien. Une jeune fille médecin. Quel âge pouvait-elle avoir ? Probablement pas beaucoup plu qu’elle-même non ? C’était la première personne avec laquelle Anna s’était sentie vraiment… "proche" depuis longtemps. Proche car elles partageaient une certaine ressemblance d’âge et d’attitude. Bref, Anna sentait intuitivement que Nina pouvait devenir une amie. Et elle le souhaitait.

D’ailleurs, un peu de farfouillage dans les vêtements de la jeune femme lui fit se dire qu’elles avaient des goûts similaires. Des grandes chemises, des corsets de cuirs, des vêtements modernes de la dernière mode gouvernementale bien qu’Anna ne saches pas quelle était la dernière mode du Gouvernement.
C’est ensuite seulement qu’elle fut attirée par la trousse de soin.

Anna hésita un instant… regarder des vêtements c’était une chose… Mais son hésitation ne tint pas contre sa curiosité dévorante. Elle plia avec soin ce qu’elle avait dérangé et glissa les mains dans la sacoche de Pandore. Elle en sortit tour à tour un stéthoscope, une grosse loupe, un thermomètre… Tout cela était fascinant. Tellement fascinant que c’est ainsi qu’elle se fit prendre la main dans le sac.

Heureusement cela fit bien plus rire la jolie blonde que cela ne la fâcha. Et, comme elle avait expliqué plus tôt ce que contenait cette fameuse crème blanchâtre, elle s’attela à expliquer à sa nouvelle colocataire le fonctionnement de ce jouet là.
Et à lui expliquer que ce n’est pas parce que chaud c’est pas bien que froid c’est mieux.

"Et bien...." Nina regarda Anna interloquée. "C'est assez rare... et quand ça arrive c'est vraiment pas bon signe non..."

*Faudrait savoir…*
Je ne pense pas que la médecine soit aussi simple que ça.
*Hum, vu son expression je ne sais pas si je devrai lui dire.*
Tu as promis pourtant.

« Je… je crois que c’est peut-être… différent pour les nagas et certaines autres personnes. »

"mmmh..." Sur cet avertissement, Nina colla le thermomètre dans la bouche d'Anna sans plus de procès et observa l’indicateur de température avec un regard curieux.

Plusieurs minutes passèrent pendant lesquelles seul le bruit des cruches d’eau remplissant les unes après les autres la baignoire troubla l’atmosphère. Anna n’osait pas bouger pendant que Nina opérait, paralysée à l’idée de faire quelque chose qu’il ne fallait pas.

*C’est long, moi je suis plus rapide.*
Tu sais remplir une boule de liquide avec des symboles dessus pour l’indiquer ?
*Heu… non ?*
Va falloir apprendre alors.

Une fois le thermomètre stabilisé, Nina le ressortit et lu le résultat.
"Ha bah oui.... si tu étais humaine je dirais que tu es morte depuis 2-3 heures à peu près..." Elle sorti un petit carnet de son sac et nota ses observation.

« Je suis pas morte… Et j’aurais pu te le dire tu sais. Tu es plus chaude que moi et l’eau dans la bassine est à peu près entre toi et moi. Mais je ne sais pas comment le dire précisément avec des mots. »

Nina sourit "C'est quand même intéressant pour moi d'avoir un chiffre, si jamais un Naga est malade peut-être que sa température augmente aussi."

Anna se posa un doigt sur le nez avec la paume devant la bouche. Ça n’allait certainement pas marcher comme ça à son avis. Mais plutôt que de le dire à la demoiselle elle préférait lui montrer. C’était plus amusant.
Elle claqua soudain les doigts, toute fière de son idée.

« Hmmm… Tu pourras reprendre ma température après le bain ? »

Des idées et un bain, c’est un classique.

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Dim 16 Oct - 14:03

« Hmmm… Tu pourras reprendre ma température après le bain ? »

Nina aimait l'enthousiasme d'Anna et sa manière de chercher a l'aider dans ses recherches. Elle lui offrit un grand sourire enfantin avant de lui répondre joyeusement.

"Pourquoi pas, aller au bain mademoiselle!"

La bassine avait eut le temps d'être déjà bien remplie, et il fallait en profiter avant que la température ne baisse.

« D’accord Docteur ! »

Et Anna commença à se déshabiller.... comme ça naturellement...
Elle dénoua son corset qu’elle posa sur le lit, puis elle commença à ouvrir sa chemise tout en regardant Nina. Cette dernière devint se retourna alors les joues rougies.
Bien entendu qu'elle voulait mieux voir l'anatomie de la Naga, et encore plus pouvoir l'analyser... Mais regarder une personne se dénuder de la sorte c'était... contraire a l'éthique ? Ou serait-ce un soupçon de timidité ?


*Pourquoi suis je gênée ? Après tout ce n'est que médical... ce n'est que médical.... C'est pour faire avancer la science tu te rappelles ? *

Anna plus malicieuse que jamais, posa la chemise près du corset sur le lit, à quelques centimètres de Nina, puis glissant hors de sa jupe, la lança quasiment sous ses yeux.
Docteur Queen La femme médecin regardait en l'air toute rouge.
De toute évidence, Anna jouait avec Nina, et cette dernière avait du mal a respecter les règles du jeu.
Elle imaginait très bien la Naga lui faire un semblant de strip tease avant de se jeter dans le bain... Oui Nina avait une très bonne imagination. Et bien qu'elle cherchait a zapper cette idée pour se concentrer sur des questions plus médicale, elle avait tendance à la harceler.

Le gros Splatch du plongeon et le soupirement qui en suivit rassura un peu Nina. Dans la bassine, recouverte d'eau, Anna était déjà un peu « moins » nue. Ce qui permis a la doctoresse de reprendre ses esprits.


« Huuuumm, merci merci merciii ! »

Nina sourit légèrement, tout en restant concentrée sur son plafond.

"Tu devais en avoir besoin... Depuis combien de temps n'avais tu pas pris de bain?"

« Heu… un, deux, trois… un bain de mer ça compte ? »

"Mmmhh.... Nan."

« Cinq ou six jours alors. Je ne sais plus, j’ai été très… hum, occupée ces derniers temps. »

Anna commença à se frotter et laver la partie de sa queue qui sortait de la bassine en faisant des contorsions vu que la bassine reste quand même petite. Ce qui avait pour conséquence de faire un bruit d'eau et d'éclabousser un peu autour de la bassine.


"Tu as besoin de prendre souvent des bains?"

Nina tortillait des jambes, jouant avec ses pieds nerveusement. Ses mains derrières son dos triturait ses doigts fins. Elle commençait à ne plus contrôler la nervosité que provoquait la dualité de ses sentiments.
Elle mourrait de curiosité, mais n'osait pas se retourner.
Anna n'avait peut être aucune pudeur, mais Nina en avait pour elle... autant que sa curiosité ?

_________________
12 points en médecine : 4 points en Premier Soin => 4 points en Diagnostique => 3 points en Traitement médicamenteux => 1 point en Chirurgien
2 Points en Connaissance : 2 points en Déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Jeu 20 Oct - 21:19

Nina avait raison, les bains de mer ça ne compte pas.
La jolie naga dans sa grande bassine se sentait au paradis du luxe alors que l’eau chaude décollait la poussière, le sable, et toute la saleté accumulée lors des pérégrinations de ces derniers jours. Elle qui était habitué à une hygiène assez stricte et régulière de par les exigences de son "père" qui tenait à présenter un établissement correct et a protéger son cheptel des maladies, elle commençait à se faire à l’idée que la liberté avait certains prix.
Prix qu’elle était prête à payer sans compter jusqu’ici.

Ce bain, c’était du plaisir à la petite cuillère. Il était chaud, elle sentait sa peau et son sang se réchauffer petit à petit. Elle frotta ses écailles avec du savon pour en retrouver enfin l’éclat bleuté originel qu’elle avait volontairement terni avec de la terre. Sa peau prenait une teinte rosée sous l’effet de la chaleur et des frictions alors qu’elle faisait remonter l’eau savonneuse sur sa poitrine et ses épaules avec ses mains inférieures. La caresse humide, douce et glissante la délassait, faisant oublier ses soucis et effaçant peu à peu sa migraine.

« Non, mais j’aime bien être propre. On m’a apprise depuis toute petite à le rester… et à rester jolie. »

Cette dernière remarque était une demie-confession. Elle se tourna vers Nina pour voir où celle-ci en était et fut amusée de la voir toujours dans la même position, à danser sur place tant elle était troublée. Anna sourit malicieusement en observant son manège.

*Elle est trop mignonne ! (^o^)*
Tu n’as pas honte de jouer avec cette pauvre jeune fille ?
*Pourquoi "pauvre" ? Je suis pas méchante !*
Tu ne fais rien pour la mettre à l’aise on va dire.
*Pfff, quel rabat-joie…*

En fait, Anna était aussi assez intriguée par la timidité de la blondinette. C’est qu’elle avait exprimé l’envie de l’examiner et avait parut jusqu’ici très excitée par les découvertes que la naga pouvait lui offrir. Pourquoi dans ce cas s’obstiner à regarder ailleurs ?
L’ancienne fille de joie n’était pas idiote. Elle savait reconnaître un comportement intimidé quand elle en voyait un. Elle avait déjà eu des jeunes hommes qui osaient à peine la toucher et qu’elle avait du guider dans ce qui était une de leur première expérience. Sans compter ceux qui étaient tout d’abord un peu impressionnés par ses attributs serpentins. Mais à côté de ça la nudité en elle même ne lui avait jamais parut poser de problème, surtout la nudité entre filles.
Elle se décida à relancer Nina avant que celle-ci n’explose.

« C’est tout ? »

Son ton était même un petit peu déçut, ce petit jeu du docteur lui plaisait, elle voulait continuer !

"Comment ca?"

« J’ai dis que j’étais d’accord. Tu as déjà vu tout ce que tu voulais voir ? »

"Bah heuu...." Nina se retourna tout doucement en regardant attentivement le sol "C'est que ca te dérange pas? Ca se fais pas normalement...."
Mine de rien, à petit pas, Nina s'approcha un peu de la scène de bain.

Anna sourit de plaisir, un peu flattée par ce désir curieux et timide tout à la fois. Sans qu’elle ne s’en rende compte, une très légère tension quitta ses épaules. Les règles du jeu, toujours les règles du jeu qu’elle ne connaissait pas. Une infime partie d’elle-même avait craint avoir mal interprété la demande de Nina, même si elle lui avait parut particulièrement transparente.

« Quand tu m’as invitée j’ai dis que j’étais d’accord pour ce que tu voulais. Et il faut aussi que je paye le soin. Donc… si tu ne prend pas ce que tu veux je serais embêtée. »

Nina leva les yeux vers Anna et sourit timidement. Puis elle s'approcha, lentement à pas discret. Son regard pétillait au dessus de ses joues écarlates. Elle se plaça dans le dos d'Anna et commença par passer délicatement ses doigts dans ses cheveux. Elle passa ses mains sur son cuir chevelu, le massant délicatement du bout des doigts.

*Rrrr… Nyuh ?*
Huhuhu, j’aime la tournure que ça prend.
*Qu… quelle tournure ?*
Une tournure chouette… profite !
*Hmmm, d’accord.*

La serpentine sentait les doigts de Nina parcourir son crâne doucement, comme si la demoiselle goûtait la douceur de ses cheveux et les faisait jouer à la lumière pour mieux apprécier leur couleur bleutée.
Puis elle sentit les doigts léger glisser, tels de petites pattes curieuses, le long de sa nuque et glisser jusqu’à son épaule.

Anna ne bougeait plus.
Elle ne s’attendait pas à ce que les observations de Nina se fassent si caressantes. Elle était troublée par tant de délicatesse et le silence concentré dans lequel la jeune doctoresse s’était glissée laissait la naga hésitante sur l’attitude à adopter. Rester passive ? Nina aimerai surement d’autres explications, comme elle le lui avait demandé au tout début.

« Tu… tu veux voir quelque chose en particulier ? »

La bleuette se concentrait sur les doigts inquisiteurs, curieuse de la suite.

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Mar 25 Oct - 21:42

Nina était euphorique. Anna l'autorisait explicitement à la regarder nue. Bien que cela soit contre la morale l'autorisation dissipait le malentendu et elle pouvait assouvir sa curiosité.
Elle décida de commencer son approche par la chevelure d'Anna. C'était une façon de débuter en douceur et de lui laisser le temps de se mettre à l'aise face à cette situation hors norme.

Nina s’agenouilla près de la tête d'Anna, elle voyait globalement l'anatomie de la naga et ne pus s'empêcher de penser qu'elle était définitivement très belle.
Son visage l'en avait déjà convaincue, Nina aimait ses lèvres charnues, la douceur de ses yeux et leur harmonie avec sa chevelure abondante et souple.

Elle passa ses doigts lentement dans ses cheveux, quelques uns tombèrent au sol et elle se promit de les récolter plus tard pour mieux les analyser.
Ses mains commencèrent a palper son crane, elle voulait connaître approximativement la formation du squelette d'Anna, mais sans y penser elle commença à la masser lentement.

Son esprit dérivait lentement, Nina se déconcentrait pour se laisser aller à la détente du moment.
La vapeur de l'eau, l'odeur douce d'Anna et la proximité avec celle ci avait quelque chose d’envoûtant. Le souvenir du baiser volé de L'Excuse se fit furtif, et presque inconsciemment elle se mordilla doucement la lèvre inférieure.
Elle se rappelait de la surprise mais surtout de la douceur et de cette chaleur qui l'avait envahie une fois celle ci passée.
Elle essayait néanmoins de garder son sérieux, mais plus elle lutait plus cette sensation se faisait de plus en plus forte.

Ses doigts descendirent lentement sur sa nuque, frôlant sa peau en prenant soin d'éviter la brûlure.
Elle remarqua deux petits points cicatriciels sur celle ci qu'elle n'avait pus voir auparavant à cause des vêtements, mais elle ne s'en inquiéta pas.
Sa main gauche vint rejoindre la droite pour concentrer son doigté d'un coté pour redescendre sur l'épaule.

Elle se sentait comme dans un état second, d'un coté le cas l'intriguait et sa curiosité ne perdait pas une miette de sa palpation, et de l'autre elle se sentait détendue et avait cette envie qui lui brûlait les lèvres mais qu'elle interdisait de sortir.
Elle ne remarqua même pas l'était d'Anna trop concentrée dans ses propres sensations.


« Tu… tu veux voir quelque chose en particulier ? »

Ses mains ne cessèrent pas leur caresses, et lentement elle parla à voix basse.


"Tes épaules m'intriguent... c'est à la fois humain et complètement... différent..."

Nina était par moment délicate, frôlant la peau de la Naga, suivant les contours osseux de son épaule, et par moment plus profonde massant les muscles la composant pour chercher a les délimiter.
Son regard particulièrement doux, presque sensuel essayait tant bien que mal de garder un minimum de sérieux.

Puis Anna chercha à lui facilite l’accès en levant les bras et en baissant la tête. Elle frissonna un peu sous la douceur des doigts de la doctoresse.
Nina resta un long moment au niveau de la jonction de la seconde épaule. Elle suivait le bord externe de la scapula et réussit a se faire une idée de l'anatomie de cette épaule supplémentaire. Elle chercha a comprendre ce nouveau système osseux et musculaire, à la fois fascinée et attirée par la peau douce qu'elle caressait.


« Je dois faire quelque chose ? »

"Tu es... parfaite."

Lentement ses mains descendirent des épaules d'Anna vers ses coudes, elle compara son bras supérieur à celui sous-jacent.
Les membres étant identiques elle finit sa palpation en prenant une main dans les siennes, elle ferma les yeux un instant et inspira profondément.
Elle se sentait à la fois détendue et à fleure de peau. Sa curiosité était apaisée mais c'était surtout cette chaleur brûlant en elle même, accélérant ses battements de cœur qui était cause de son drôle de sentiment.
Elle était clairement troublée, décidément ses dernières rencontres féminines étaient plutôt spéciales.

Alors que Nina n'arrivait pas a mettre de mot sur ses sensations, Anna sentait bien que l’atmosphère avait changé.
Elle pencha la tête pour observer l’expression de Nina. Elle vit qu’elle était difficilement aussi sérieuse qu’elle aurait voulu et à vrai dire ça ne lui déplu pas.
Elle la regarda s’extasier devant les détails et gloussa un peu, cela dit elle attendit encore un peu de voir là suite avant de réagir.

D'une voix étranglée par la timidité, Nina susurra

"Est ce que... Je peux regarder ta queue?"

Sans répondre Anna lui présenta le bout de sa queue sous les yeux.
« Tu ne poses plus de questions ? »

Nina sourit, sans oser pour autant regarder Anna dans les yeux.

"J'ai déjà beaucoup de réponse..."
Elle posa sa main sur la queue en question, et regarda de plus près les écailles la recouvrant.
Lentement elle glissa sa main dessus jusqu'au bout de la queue.

Anna réagit en laissant échapper un petit gémissement.

« C’est… c’est sensible ici. »

Nina leva enfin les yeux vers Anna, interloquée elle chercha dans le regard de celle ci quel genre de sensibilité elle venait d'éveiller.


*Théoriquement... le bout de sa queue c'est l'équivalent des pieds non ? Et sous les pieds... héhéhéhé*

Nina sourit d'humeur taquine, tout en parlant d'une voix très sérieuse.


"C'est étrangement doux, j'aurai pensé que les écailles seraient plus rugueuse...."

Puis doucement elle laissa glisser se doigts sur l'extrémité de sa queue, comme si elle ne le faisait pas exprès. Elle venait de trouver une nouvelle vengeance un nouveau jeu : embêter de la Naga. Après tout, Nina étant facilement déconcentrable il ne lui en fallait pas plus pour changer de sujet.

Anna se mordit la lèvre. Ce n’était pas une caresse dont elle avait l’habitude et elle ne pensais pas que ça lui ferait tant d’effet dans les mains délicates de Nina. Elle essaya de conserver son calme mais ça se voyait très bien qu'elle avait du mal.


« On m’a souvent dit ça. Mes écailles ne sont ni rugueuses ni gluantes. C’est juste que les humains n’ont pas l’habitude et qu’ils sont intimidés. »

Nina aime ce nouveau jeu. Elle glissa sa main sous l'eau puis remonta lentement vers l'extrémité de la queue qu'elle caressa alors avec sensualité. Tout en gardant le fil de la conversation et son air très sérieux pour faire mine de rien.

« Je m'attendais à ce qu'elles soient moins douces du fait qu'elles te servent de contact avec le sol. Mais il est également vrai que ta peau humaine est extraordinairement douce et belle... »

Nina trouvait d'autant plus sympathique d’embêter la Naga que celle ci l'avait fait languir de curiosité un peu plus tôt. C'était une belle manière de lui renvoyer la balle...

_________________
12 points en médecine : 4 points en Premier Soin => 4 points en Diagnostique => 3 points en Traitement médicamenteux => 1 point en Chirurgien
2 Points en Connaissance : 2 points en Déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Jeu 27 Oct - 23:05

L’arroseur arrosé.

Celle qui avait taquiné la première se retrouvait maintenant franchement en difficulté. C’est que Nina faisait des raccourcis en matière d’anatomie quelque peu étranges. Le bout de la queue l’équivalent de la plante des pieds ? Plutôt du coccyx, avec tout ce que cela impliquait.

*Elle… elle triche !*
Tu l’as un peu cherché ma belle.
*Je savais pas que ça serait aussi nyaah ! >.<*
Peut-être pas, mais tu l’espérait, avoue.
*Même pas vrai !*

Anna était très expérimenté sur les diverses sensation qu’elle pouvait éprouver du contact et des caresses des autres. Mais en règle général même les plus attentionnés ne s’intéressaient essentiellement qu’à ce qu’ils pouvaient appréhender. Donc à sa partie humaine. Surtout qu’à l’instar des serpents, rien de particulier n’était visible pour indiquer à quel endroit les caresses n’avaient plus grand chose de sage et innocent.

La bleuette s’accrocha au rebord de sa bassine lorsque les caresses de Nina passèrent des frôlements de doigts électrisants à des caresses volontairement plus sensuelles et appuyées. Elle tentait de garder sa contenance et de rester concentrée afin de jouer son rôle de cobaye avec un minimum de sérieux. Même si elle avait du mal à garder le fil lorsque la main de la doctoresse passait pile là où il ne fallait pas.
Où bien là où il fallait, c’est selon.

« Hhm… tu… tu peux sentir qu’elles accrochent dans… l’autre sens. Sinon elles sont lisses, sinon je ne pourrai pas glisser et…

Je crois que j’ai fi-finit mon bain. »


Et ça c’était un mensonge.
*Schhh ! Tais toi, j’ai fini.*
Et les cheveux ? Non ?
*Nyuuuh ! Plus tard !*

Nina souriait, comme si elle venait de gagner un jeu sans savoir exactement de quel sorte de jeu il s’agissait. Pour la blondinette c’était certainement plutôt une partie de chatouilles ou elle avait réussit à déstabiliser sa coquine de colocataire. Ce qu’elle ne savait peut-être pas, c’est que pour la serpentine, elle venait juste de le lancer. Le jeu.

Anna avait chaud. Le bain lui avait fait gagner quelques degré, elle se sentait revigorée, détendue… et très excitée. Quand elle sortit du bain elle vit Nina attraper une grande serviette et s’avancer vers elle. Le regard que la blondinette jeta vers l’intimité de la naga n’échappa pas à cette dernière. La doctoresse pouvait compléter ses observation anatomique en notant que l’intimité de la demoiselle était similaire à celle des humaines. Elle put aussi -enfin- réaliser que ses chatouilles n’en étaient pas et que les écailles semblaient s’écarter légèrement pour dévoiler ce temple qui était caché en temps normal.
C’est à dire lorsque Anna n’était pas chauffée à blanc.

La jeune dénudée remarqua le regard légèrement brillant qui remontait vers son visage, ainsi que la rougeur renouvelée des joues de son examinatrice. Elle ne dit rien en laissant celle-ci s’approcher et tendit les mains pour réclamer la serviette dans les mains de Nina.
La blondinette ignora les mains tendues et jeta le tissu pelucheux sur les épaules de son amie toute mouillée pour la frotter un peu.

"Il ne faudrait pas que tu aies froid.. Tu veux une seconde serviette pour ta queue?"

Nina était toute proche et ne faisait aucun effort pour s’éloigner d’elle. Elle semblait même se rapprocher plus que nécessaire pour essuyer le corps ruisselant d’eau d’Anna.

*J’ai envie…*
Te retiens pas, mord !
*Mais heu ! T’es sensée me retenir petite voix !*
Ah ? Et depuis quand ?
*Heu…*
Tu vas rater l’occasion là.
*Je te déteste.*
Je suis là pour ça.

Anna saisi la taille de Nina et glissa doucement vers elle, un peu plus. Elle n’ajouta rien, elle était troublée par ce visage innocent. Elle ne se souvenait pas avoir été proche d’autant d’innocence depuis… depuis…
Les yeux dans ceux de la belle ingénue, elle s’approcha tout contre elle en glissant ses autres bras par dessus ses épaules, dans sont dos et sur sa nuque. Peut lui importait si la serviette risquait de glisser, c’était même le cadet de ses soucis. Elle s’avança jusqu’à-ce que leurs corps se frôlent et que son nez glisse contre celui petit et délicat de Nina.

En l’enlaçant un peu plus contre elle et en remontant une main en haut de sa nuque jusqu’à glisser ses doigts dans ses cheveux dorés. Doucement en fermant les yeux elle pencha la tête sur le côté et posa ses lèvres moelleuses sur les petites lèvres doucement rosées de la doctoresse.

Elle lui offrit un premier baiser doux et léger. Puis elle s’avança à nouveau en glissant les bouts de sa langue contre les lèvres sucrées pour réclamer l’accès à sa bouche d’ingénue innocente…

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Sam 12 Nov - 15:09

Anna sorti avec grâce de sa baignoire. Nina ne put s’empêcher de l'observer de nouveau dans sa plus belle nudité, tandis qu'elle cherchait déjà a attraper la serviette posée sur le coté.
Elle se mordilla légèrement la lèvre lorsqu'elle comprit une des nouvelles particularité des Nagas.

*Alors ces gémissements... mmmmh...  *

Elle rougit d'un seul coup, mais elle ne voulait pas se détourner d'Anna. Elle même se sentait particulièrement échaudée, bien plus que sa morale voulait lui laisser paraître.
Anna tendit légèrement un bras pour attraper la serviette, mais Nina avait déjà commencé son mouvement vers la Naga. Elle s'approcha d'Anna pour l'entourer de la serviette.
Doucement sa voix susurra.

"Il ne faudrait pas que tu aies froid.. Tu veux une seconde serviette pour ta queue?"

Elle semblait que quelque chose en elle tremblait, son souffle était irrégulier et ses battements de cœur si fort. L'ambiance semblait plus fragile qu'un flocon de neige... et cette fois ci elle ne voulait pas que le printemps revienne.
Ses yeux caressaient déjà le corps de la belle sirène, alors qu'elle essuyait prudemment sa peau de celle ci.
C'est alors que les fantasmes inavoués de Nina commencèrent a prendre vie.
Elle sentie une main l'attraper par la taille, avec grande douceur le contact de sa chemise contre sa peau la fit frémir.
Nina releva son regard vers les yeux de la Naga. Dieu, qu'elle était belle... Comment pouvait on simplement imaginer résister ?
Anna s'approcha lentement, glissa ses mains dans son dos... caressant sa nuque...Ho non pas la nuque...
Nina inspira vivement au contact doux des doigts sur sa peau, elle frissonna d'envie. Ses yeux se fermèrent un instant comme pour profiter de cette sensation irrésistible.
Son désir se faisait de plus en plus battant, sa peau recevait chacune de ces informations démultipliée.

Lorsqu'elle rouvrit à peine les yeux, elle sentit le visage d'Anna la frôler, puis elle referma les yeux pour recevoir le plus doux des baisers.
Nina était déjà déconnectée, son corps ne lui obéissait plus, elle sentait juste cette excitation qui semblait sans fin réclamer de plus en plus ardemment...
Les lèvres quittèrent les siennes, mais contrairement à sa furtive expérience, Anna resta près d'elle réclamant presque un nouveau baiser. Elle passa sensuellement sa langue sur ses lèvres, Nina fut surprise de la forme de celle ci... Peut être qu'elle en apprendrait plus sur les Naga de cette façon finalement.

Sa respiration était entrecoupée, elle n'osait croire que ce qu'elle vivait était réel. Si le plus secret des fantasmes de Nina devait être mis a nu...il l'était déjà.
Son sang battait violemment entre ses cuisses, elle voulait sentir Anna contre elle, la caresser, la posséder ne serait ce qu'un instant.

Ses mains lâchèrent la serviette pour trouver sa peau de soie. Elle caressa du bout des doigts la joue d'Anna, tandis que sa seconde main s'égarait dans le creux de ses reins.
Doucement son poids se transvasa vers l'avant de ses pieds pour s'élever plus près d'Anna.
Son souffle effleurait les lèvres de la bleutée, les paupières à demi close laissaient suggérer ses yeux brillant d'envie.
Sa main se posa sur la joue pour effleurer son oreille, ses cheveux.
Dans un mouvement plus vif, son corps se plaqua contre celui d'Anna, sa main dans le creux de son dos l'attirant vers elle. Ses lèvres tremblantes retrouvèrent alors celle de son amante, tantôt avec tendresse, tantôt assoiffée, enivrée par la chaleur, l'odeur de cette femme qu'elle tenait dans ses bras.
Nina entrouvrit les lèvres, frôlant du bout de sa langue les lèvres d'Anna.
Nina offrait son premier baiser, comblant son manque d'expérience par le fantasme, par cette passion retenue depuis déjà trop longtemps.
Et elle ne comptait pas s'arrêter à un seul baiser.

_________________
12 points en médecine : 4 points en Premier Soin => 4 points en Diagnostique => 3 points en Traitement médicamenteux => 1 point en Chirurgien
2 Points en Connaissance : 2 points en Déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Mer 23 Nov - 12:13

Fruit de la passion.

C’était le goût de ses lèvres. L’odeur de son souffle. Mais aussi sa chaleur, ses gestes, sa fébrilité. C’était un goût rare, exotique, exquis, d’une surprenante intensité. Oui, Nina avait un goût de passion. Et c’était délicieux.
Tout ce désir qui se transmettait à travers ses caresses un peu tremblantes, un peu maladroites, mais brulantes… c’en était presque violent. Anna se laissa submerger lorsque la blonde se plaqua contre elle encore plus fort, comme si elle voulait imprimer sa chaleur directement dans son corps. La poussée soudaine des hanches de Nina contre son bas-ventre et le frottement de la chemise contre sa poitrine l’électrisèrent. Elle en eu le souffle coupé alors que la petite novice en profitait pour glisser sa langue contre ses lèvres et l’embrassa à pleine bouche. Un vrai baiser, savoureux, tendre, qui la fit fondre.

Ce n’était pas la première fois pour la naga, mais les moments de tendresse entre filles de bordel ne se débarrassaient jamais vraiment d’un monde qui ne laissait que peu de place à la pureté des sentiments. Le désir pur et sans retenue, Nina en débordait littéralement.
Anna se repris en sentant cette petite chose douce et humide la chercher presque timidement. Elle posa doucement sa fourche sur ce petit bout de chair pour le sentir frémir. Puis, tout doucement, pour ne pas l’effrayer, elle glissa dessus, le caressa. La naga adorait ce contact sensuel et intime, elle aimait toucher, gouter, sentir avec cette langue incroyablement longue et agile. C’était son pécher mignon et elle joua langoureusement avec celle de Nina, l’entrainant dans une danse qu’elle n’arrêtait qu’à contrecœur entre deux baiser.
Elle pouvait jouer à ce petit jeu des heures si on la laissait faire, aspirant le souffle de sa cavalière, les lèvres collées ou se frôlant simplement, elle ne demandait rien de plus qu’un palais accueillant. Alors s’il avait un goût de miel, de pomme ou de cannelle…

Ça fait de la musique quand tu lui chatouille les cordes vocales ?
*Mmmmhmm…*
Quoi, tu as la bouche pleine jusqu’en pensées ?
*Mmm…*
Ça va, je te laisse tranquille.

Un caléidoscope de sensations se mêlait en elle, touchers, goûts, odeurs, chaleur, soupirs de son amante, tout à son jeu elle en oubliait presque ses mains caressantes. La serviette n’était déjà plus qu’un lointain souvenir glissant sur ses écailles et en matière d’habit Nina gagnait encore la bataille.
Il était temps de rééquilibrer l’engagement et la naga repoussa doucement le torse de sa conquête pour, un bouton après l’autre, découvrir son ventre et ses rondeurs. Impatiente, une main glissait déjà sous le tissus alors qu’une dernière tenait délicatement la nuque de Nina pour la garder au contact de ses baisers.
Difficile de suivre toute cette danse de mouvements et Anna se surpris à arracher par inadvertance un des boutons du vêtement. Elle se retira en regardant Nina d’un air coupable.

« Désolée, je le recoudrai… »

Un sourire se glissa pourtant sur son visage quand elle vit de quoi Nina avait l’air à présent. Avec ses cheveux ébouriffés et sa chemise ouverte qui laissait entrevoir son ventre et son soutien-gorge blanc. Elle était craquante et ses yeux à demi rêveurs achevèrent de balayer le léger malaise. La naga se rapprocha à nouveau avec un regard gourmand et posa ses mains sur les épaules pour faire glisser le tissus dans une caresse jusqu’aux bout des doigts. Il tomba alors comme une plume sur le sol. Elle s’approcha encore, gardant dans ses mains celles de Nina. À nouveau à quelques millimètres de ses lèvres elle laissait planer l’attente alors qu’elle glissait doucement jusqu’au fermoir qu’elle toucha du bout des doigt pour en découvrir le mécanisme simple. Un instant plut tard elle délogeait enfin les seins de sa compagne de leur écrin qu’elle laissa glisser à son tour.
Le jeu n’était toujours pas égal, mais Anna remonta ses quatre mains le long du dos de Nina et appliqua doucement sa peau contre la sienne. Sa bouche s’esquiva pour se diriger vers une oreille qu’elle chatouilla avant de chuchoter.

« Tu sens que le bain m’a réchauffée ? »

Les frémissement de Nina la troublait toujours mais elle n’était plus surprise par tout ce que la blonde donnait dans leurs caresses. Elle pouvait alors continuer son éducation même s’il y avait peu de chance que la doctoresse remarque la différence de quelques degrés sans instruments adéquats. C’était Nina qui avait voulu découvrir, Anna ne demandait qu’à donner toute les expériences qu’elle pouvait lui offrir.
Pourtant, la chercheuse en herbe ne semblait pas tout a fait à même de continuer l’examen sans aide. Anna commença donc par la guider vers la table d’auscultation. Restant enlacées elle la repoussa donc doucement jusqu’au lit où elle l’allongea délicatement. Les cheveux de la belle dessinait un halo doré autour de sa tête et son souffle était haché. Et les regards qu’elle lançait…

*Grrrrr…*
J’ai l’impression de voir un petit lapin blanc hypnotisé par un anaconda.
*Bizarre, je ne ressemble pas à un lapin pourtant.*
Petite maline va.

Une étincelle joueuse dansait dans les yeux d’Anna. Nina était peut-être irrésistible mais la naga avait aussi de la suite dans les idées. Elle se contorsionna pour atteindre le côté du lit et y attraper quelque chose qu’elle posa a côté de Nina. C’était sa trousse de médecine pleine d’objets étranges et intrigants. Des objets comme le thermomètre, qui serait surement utile pour permettre à Nina de mesurer ce qu’il y aurait à mesurer. Et surtout des objets tellement amusants à découvrir…

« Je vais te montrer tout ce qui est différent et que je connais, mais d’abord… »

Elle sourit à la blondinette en lui tirant la langue alors que ses mains tracèrent chacune un chemin caressant sur son corps jusqu’à la ceinture de son pantalon. Qu’elle ouvrit. Qu’elle tira doucement en laissant à Nina le soin de lui faciliter la tache.

« … Il faut que l’on puisse comparer. »

Car il était vrai que les jambes présentaient des éléments de comparaison importants…
*Chht ! Laisse moi jouer heu !*

Il ne restait à Nina plus qu’une seule petite protection de tissu. Dernier rempart symbolique de sa pudeur. En prenant un air faussement sérieux la naga se dirigea vers celui-ci.

« T-t-t-t-t il va falloir enlever ça aussi mademoiselle. »

En glissant ses doigts sous l’élastique elle chercha le regard de Nina. Elle avait remarqué la façon dont elle réagissait à la nudité et elle voulait être certaine qu’elle faisait bien ce que sa compagne désirait. Il n’était pas encore trop tard pour s’en inquiéter.

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Soins particuliers   Jeu 19 Jan - 12:59

[HRP]

La suite de la visite médicale c'est par ici pour les plus grands :p

[/HRP]

_________________
12 points en médecine : 4 points en Premier Soin => 4 points en Diagnostique => 3 points en Traitement médicamenteux => 1 point en Chirurgien
2 Points en Connaissance : 2 points en Déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soins particuliers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soins particuliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Haute :: Hôtellerie-
Sauter vers: