AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il fait chaud car le Chocard!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dul'aag
Hyperactif
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Il fait chaud car le Chocard!   Lun 9 Jan - 21:17

Non, il faisait froid. Dul'aag se gratta la courte toison du pubis trou laisser par l'explosion de la grenade.

*frisquet.*

L'hiver venait. Il n'avait aucun mal à supporter le froid, toujours affublé de son manteau de fourrure. C'est un chevelu Dul'aag, il aime le métal. Le cornus non cocu mit son sac sur son épaule et descendit la passerelle du Chocard en emettant des cliquetis caractéristique de son barda. L'armure de l'ange et des souvenirs troqué en faisant escale lui servait déjà d'innombrables échantillons pour sa forge. Il n'était pas mécontent de retrouver la terre ferme. Il ferma les yeux, huma le vent... Par là.

Il se dirigea vers les membres d'équipages déjà débarquer et en attendit un autre. Ils n'allaient tout de même pas se quitter comme ça, à si bon compte, comme s'ils n'avaient pas frôlé la mort ensemble et qu'ils avaient passer 3 mois dans un rafiot étroit! Étroit, surtout pour le minotaure mais tout le monde n'était pas loger à la même enseigne. Il avait toujours préféré la chaleur des canons.

"Recevoir monnaie maintenant? Faire quoi?"

Bon c'était court mais efficace. Comme on commençait à en avoir habitude avec le minotaure. Même s'il s'était grandement améliorer en langue, il avait vraiment la flemme. Qu'est ce qu'allaient devenir ses camarades au final maintenant que l'aventure était à quai à tout dépenser?

*Et avant de dépenser, où est mon argent.*

Avec le temps il en avait compris les subtilités, mais son ordre de valeur... assez peu. Les marins qui économisaient devenais vite riche. Sauf qu'il n'en avait que faire d'être riche.

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Sam 14 Jan - 18:48

Oui, il faisait frais. Fœkaos gratta une énième fois de son crâne l'aile qui avait été blessée quelques mois auparavant : la plaie n'était plus visible, mais la jeune Harpie n'oubliait pas que le vol restait malgré tout légèrement douloureux.

L'hiver venait. Il ne savait pas vraiment ce que ça donnerait dans cette région qu'il ne connaissait pas, mais là d'où il venait, son plumage lui suffisait largement pour compenser la légère baisse de température qui en découlait. De toute façon, tant qu'il pouvait chanter, c'était le principal.

Pour tout dire, le chanteur n'avait pas eu la patience de rester près du
Chocard quand il avait était assez près de l'île et avait déjà survolé un peu les côtes de Clavinia en approchant et s'y était même posé un instant – enfin un sol ferme et stable, pas juste ce grand truc qui rend malade tout le temps – mais il comprenait qu'il ne pouvait pas quitter ses compagnons d'équipage comme ça : pas qu'il les appréciât tous bien plus que cela, mais d'après ce qu'il avait compris, ils étaient appelés à se revoir... Du coup, autant se revoir tout de suite, il pourrait passer à autre chose...

De loin, il repéra aisément la silhouette du cornu velu, si proche d'autant de peaux-rouge et il orienta donc son vol dans leur direction.


« Recevoir monnaie maintenant ? Faire quoi ? »

* De quoi parle-t-il ? C'est une coutume de son peuple ? *

Ah oui, peut-être que vous vous en doutez, mais mon pioupiou ne connaît absolument pas le concept de l'argent : chez lui, quand on avait besoin de quelque chose, on allait se le procurer ou, à la rigueur, on l'échangeait contre autre chose, mais ces petites pièces de valeur purement artificielle, il n'y avait jamais été initié.

Pour le reste, j'avoue que je ne suis pas sûr d'avoir envie de lui expliquer ce qu'est l'argent, je crains que ça ne soit un concept encore trop abstrait pour lui, pour le moment. Bien sûr, je ne vous interdis pas d'essayer, hein, mais je crains que cela ne représente beaucoup de temps perdu...

Bon, de toute façon, je dirais que Fœkaos avait un autre point à régler, dans un premier temps... Maintenant qu'il était enfin sur un sol
normal, il pouvait réellement envisager de poser la question qui lui trottait dans la tête depuis quelques temps...

« C'est vrai, on fait quoi ? Les rouges sont d'accord pour nous aider à chercher Kate, du coup ? »

Chouette, c'est reparti...

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel
Personne Bannie
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Mer 18 Jan - 17:06

Ah !
Quel bonheur c'était que de retrouver la terre ferme, sa terre à soi !
L'air était frais. Ils étaient parti depuis si longtemps qu'à leur retour, l'hiver approchait. Bien emmitouflées dans une cape de laine, Jazz descendit du Chocard.

Elle huma l'air de Clavinia et eut le sentiment d'être de retour à la maison. Et elle en avait des choses à faire. Prendre un bon bain, rendre ses livres au vieil homme, faire son rapport au Sombre et aller boire un verre avec un certain tavernier.
Un doux sourire se dessina sur ces lèvres, il était temps que cette promiscuité s'arrête, Jézabel avait le sentiment de recouvrer sa liberté.


"Recevoir monnaie maintenant? Faire quoi?"

« C'est vrai, on fait quoi ? Les rouges sont d'accord pour nous aider à chercher Kate, du coup ? »

Un profond soupire se fit entendre.
Voilà, ils avaient débarqué depuis moins d'une heure et déjà, les questions fusaient. Autant que les choses soient claires, Jazz n'avait aucune envie de se prendre la tête maintenant. La seule chose qui l'intéressait pour l'heure était se bain chaud délassant et ce petit verre en bonne compagnie.
Et puis, elle avait été mise à l'épreuve par Le Sombre, c'était à lui ou à Séraphine de régler ces derniers détails, pas à elle.


« Pour votre paiement, je vous laisse voir avec les tieflings. Pour Kate, la route sera longue, il faut t'armer de patience. »

Jézabel ramassa ses effets et fit quelques pas pour s'éloigner avant de se retourner pour crier un :

« Séraphine, je vous fais confiance pour me trouver quand vous aurez besoin de moi !
A plus tard tous le monde, prenez soin de vous.
 »

Et la voilà partie.
Elle marchait droit vers son plus grand désir, enfin l'un d'entre eux...

_________________
La séduction a toujours été une histoire de manipulation.
Avatar : Pootangodude
Connaissances (16) : Déchiffrage (6), Investigation (6), Erudit (3), Scientifique (1)
Médecine (6) : Premiers Soins (6)
Navigation (2) : Marin (2)
Escroquerie (2) : Triche (2)
Corps-à-corps [Petites lames] (3) : Bases offensives (3)
Agilité (3) : Souplesse (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June
Barbare
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Mer 18 Jan - 22:09

June sortis sur la passerelle, les manches de son kimono flottait sous le vent frais qui fouttait son visage, laissant apparaitre ses avants bras toujours bandés.
Elle inspira un grand coup, sa cote lui rappela sa présence mais c'était désormais plus une douleur gênante qu'handicapante.
Elle descendit sur le port retrouver la terre ferme, même si elle s'était habituée au roulis malgré elle, elle préférait de loin quand le sol était stable sous ses appuis.

L'atmosphère était fraîche et elle appréciait d'autant plus. Par chez elle en cette saison tout était blanc de neige. C'était une saison dure mais c'était aussi celle qui endurcissait les corps depuis le plus jeune âge.

A peine eut elle rejoins le groupe que Jazz soupira profondément


« Pour votre paiement, je vous laisse voir avec les tiefflings. Pour Kate, la route sera longue, il faut t'armer de patience. »

June sourit légèrement, de toute évidence Jazz en avait assez de jouer à la garderie et avait besoin d'un peu de solitude. Cela faisait déjà quelques jours qu'elle cherchait a s'isoler en s'enfermant dans les rares pièces du bateau.
Elle avait respecter ce souhait en s'éloignant d'avantage, après tout elle ne risquait rien.
Petit a petit, June comprenait que la nature de sa relation avec Jazz n'était pas vraiment celle qu'elle avait imaginer au départ.
Par exemple jamais un maître n'aurait pris pareil risque en allant en combat sans qu'elle soit à ses cotés.
Elle avait fini par comprendre que Jazz avait besoin d'indépendance, et plus qu'un garde du corps elle voulait devenir une amie et protéger celle avec qui, patiemment, elle tissait un lien.


« Séraphine, je vous fais confiance pour me trouver quand vous aurez besoin de moi ! A plus tard tous le monde, prenez soin de vous. »

Et sur ces mots elle partis devant sans attendre qui que ce soit... June se sentis un peu déconcertée. Elle hésitait à la suivre mais ca aurait été contre la volontée de Jazz, elle aurait aimé au moins savoir ou celle ci allait poser bagage mais elle doutait que Jazz le sache elle même.
Au final elle resta sur place à la regarder s'éloigner, puis finalement sourit un peu.


*Au final, je devrais suivre son modèle et m'émanciper un peu...*

Elle se retourna donc vers le groupe avec un petit sourire.


« Et si nous amis tieffling nous offraient un verre en attendant de parler de paiement ? »

*Un petit saké ça me fera du bien...*

_________________
Armes (Katana) => 4 Base offensive => 4 Feinte et Déplacement + 2 Parade => 1 Maître d'Arme
Agilité => 3 Souplesse => 1 Funambule
Physique => 2 Endurance
Navigation => 1 Marin
Autres => 2 Perception
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Sam 4 Fév - 21:26

Séraphine était bien embêtée. Jazz venait de proprement lui refiler la charge de la garderie.
Cependant la tiefling sourit. Elle regarda un fois de plus ses mains qu’elle déplia et replia en n’éprouvant plus qu’une gêne mineure dont elle ne doutait pas qu’elle disparaitrait avec le temps. Elle se souvenait de tout ce que la jeune femme avait dû prendre en charge pendant qu’elle même était diminuée. Elle pouvait bien prendre un peu de temps pour elle, ils sauraient la retrouver assez tôt.
Cependant elle aussi avait des obligations.


« Je dois faire mon rapport à ma hiérarchie avant toute chose. Mais ne vous en faites pas, je ne vous oublie pas. »

Comment les faire patienter en attendant ? La proposition de la rōnin paraissait tout indiquée.


« Baâlin, que dirais-tu d’emmener nos compagnons boire un verre avec les autres ? »

Le fameux Baâlin déglutit discrètement en jetant un regard à la joyeuse troupe hétéroclite qui faisait joliment tâche sur les quais ombragés occupés principalement par des tieflings. Mais après tout, pourquoi pas ?

« Et bien, on avait justement une taverne en tête mais… je ne sais pas si… »

Un autre de ses compagnons lui chuchota alors quelque chose et un sourire de connivence passa entre les cornus.


« Ce sera avec plaisir. Nous allions prendre un verre à l’Antre. »

Un nom qui cachait surement un petit coin bien sympa et tout a fait bucolique.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dul'aag
Hyperactif
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Lun 6 Fév - 18:09

Même s'il n'en avait que faire d'être riche, il n'en avait que faire que de dépenser. Dul'aag se demandais bien pourquoi, au final, il était venus bastonner avec Jazz. Partir pour partir, mais d'habitude ensuite on ramenait des trophée et on festoyait au dessus des cadavres de ses ennemis. Mais non. Là ils se retrouvaient sur le quai, et son capitaine les abandonna là sans autre suite. Il la regarda s'éloigner avec rancœur.

*J'ai comme l'impression qu'on se fout de moi là, en fait.*

Avec l'homme oiseau qui y mettait du sien, le minotaure voyait bien que chacun pépiait sa récompense. Tant qu'il n'aurait pas obtenus quelque chose en échange de ses services, Dul'aag ne pouvait pas retourner à ses affaires. Leur capitaines leurs ayant fait faux-bond, il allait falloir trouver quelqu'un d'autre à qui de droit. Et ne pas le laisser partir cette fois ci. Il fallait modéré son tempérament lorsqu'on n'avait pas la même culture. Les tieflings étaient peut être différent des humains. La chef des Tieflings, Séraphine, qui faisait office de second capitaine durant la mission, leurs fit faux-bond également. "Des choses à faire", et encore des promesses. La guerrière, June, appuya pourtant ses théories sur les différents cultures. Ce qui ne le rassura qu'à moitié.

« Et si nos amis tieffling nous offraient un verre en attendant de parler de paiement ? »

Il devait donc bien y avoir un rite ou une coutume avant tout cela. Ils se compliquaient bien la vie dans ce pays... Dul'aag piétinait. On allait se décider autour d'un verre? Sur leurs paye ou sur la leur? L'hésitation et le désarroi du subordonné (troisième interlocuteur pour leur affaire) était partiellement louche.

*Bah allez y, dites le si on te fait chier!*

Finalement ils semblaient plus embêtant que ça. Jazz avait peut être affaire à des gens qui espéraient leur mort en dommage collatéraux dans cette mission? Pour éviter de payer les mercenaires engagé, c'était le meilleur espoir. Il s'agirait pas de se faire égorger dans une ruelle. Dul'aag jura dans sa langue d'un grognement sceptique.

"Qu'on en est pas encore rentré et toujours pas sortis de l'auberge."

En espérant que la dite taverne était assez grande pour Dul'aag et Foekoas, pourquoi pas. Reprenant dans la langue commune, Dul'aag fit signifier son assentiment. S'il fallait en passer par là...

"On te suis."
Et je ne te lâcherais pas.

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fœkaos
Personne Bannie
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Ven 17 Fév - 2:56

Ouais, ben... Je crois que tout est dit, non ?

Sincèrement, après ce qui vient de se passer, si vous n'avez pas déjà compris comment Fœkaos va réagir, c'est que vous ne connaissez pas le personnage. Bon, allez, pour la peine, je vais quand même essayer de reprendre tout ça.

Voyons, si vous vous souvenez bien (et si c'est pas le cas, suffit d'aller lire plus haut, c'est pas bien loin), Jazz l'a proprement envoyé chier. Nan, parce que la patience, c'est pas exactement le fort de mon pioupiou, hein. Heureusement, il compense par la volonté... Et la naïveté, aussi, un peu : si Jazz dit que la route est longue, possible qu'il comprenne bien que ses épreuves ne font que commencer. Et comme la miss avait disparu le temps qu'il assimile tout ça, il sentit très vite qu'il aurait du mal à précipiter les choses à ce sujet.

Lorsque l'humaine qui accompagnait Jazz parla de se faire offrir un ver, Fœkaos n'était pas certain d'avoir bien compris : d'après ce qu'il avait pu observer, ce n'était pas vraiment ce que les Humains mangeaient le plus volontiers. Et au fond, il n'avait jamais vu de Harpie en manger non plus, mais bon, c'était pas trop le sujet...

Et puis finalement, la squaw-en-chef parla de boire ce ver... Il devait y avoir erreur, Fœkaos en était presque certain, à présent. Et c'est là qu'on se rend compte que vivre auprès d'une société civilisée lui était mine de rien assez bénéfique : il comprit de quoi il s'agissait. Je crois que voir des gens boire des verres l'avait pas mal aidé sur ce coup-là.

Toutefois, il y avait un gros point noir dans ce qui venait d'être dit. Le peau-rouge avait mentionné une taverne. Si vous vous souvenez bien (et si vous ne vous souvenez pas bien, c'est pas grave, moi, je m'en souviens), la dernière fois que Fœkaos avait mis les pattes dans une auberge, ça ne s'était pas très bien passé. Croyez-moi, une taverne, ça ne donnerait pas vraiment un meilleur résultat. Enfin... Pas plus agréable pour lui, en tout cas. Pour le public, je ne dis pas.

Le grand velu sembla accepter l'invitation au nom du groupe, mais Fœkaos ne l'entendait pas vraiment de cette oreille. S'il avait accepté l'idée de passer encore un peu de temps avec ces gens, il refusait tout simplement d'entrer de nouveau sous un toit. Cela valait mieux pour tout le monde, je crois qu'on le saura.

Bref, tout ça pour dire que la Harpie choisit logiquement de ne pas se joindre aux festivités. Doué d'un caractère assez tranché, le jeune chanteur ouvrit ses ailes, prêt à laisser ce groupe vaquer à ses occupations sans lui.


« Bon, amusez-vous bien, je vous suis pas, j'aime pas les tavernes. À une prochaine, je suppose, j'ai à faire. »

S'envolant aussi sec, Fœkaos laissa donc à son tour l'équipage planté là. Et oui, vous avez bien vu, il avait dit avoir quelque chose à faire. Ce qui, compte tenu de l'avancée de ses recherches, pourrait paraître bien étrange, sachant qu'il récolterait difficilement d'autres indices concrets sur la localisation de Kate. Franchement, on pourrait se dire qu'il doit pas avoir grand-chose à faire. D'ailleurs, je t'ai entendu, toi, dans le fond, tu te l'es dit et tu l'as même soufflé à ton voisin. Ne le nie pas, je le sais. Tsss... Naïf que tu es, je crois que tu n'as pas bien suivi toute l'histoire.

Car tu sembles oublier un peu vite la promotion récente de la chanteuse légendaire. Devenue une déesse depuis la conversation entre Fœkaos et Godwin, il était logique qu'elle demande à se faire prier un peu pour aider ses adorateurs. Et j'en connais un qui va vouloir chanter pour la gloire de sa déesse, du coup. Je pense qu'on risque d'entendre une Harpie donner pas mal de la voix dans les temps à venir, moi...

Enfin... Sauf, bien sûr, si l'homme-oiseau n'a plus assez de voix à donner...

_________________
Crédit avatar : Megan Wyreweden.
Fœkaos, chanteur du Jazz Band, Apprenti Chanteclerc à la recherche de la légende déesse perdue…

Harpie (20) :Chant pur (6)Vision de l'aigle (3)Rudiments de vol (4)
Serres puissantes (3)Chant de guerre (1)Chant de séduction (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   Lun 10 Sep - 14:21

Au final, à peine arrivée à quais toute la petite bande pondue par le Chocard se dispersa. Il faudrait faire attention à ne pas finir brouillés dans tout ça. La capitaine partie, l’oiseau pris son envol, Jimmy Boum ne s’étant visiblement toujours pas remis de son indigestion de cafards, il ne restait que le grand roux et la petite brune pour accompagner les tieflings jusqu’en… dans leur taverne.

Ainsi furent-ils seuls à avoir l’occasion de découvrir l’Antre, établissement de renom, en tout cas dans le petit monde des tieflings de Clavinia. On y a accédait par une trappe au fond d’une ruelle glauque, un chemin que le minotaure eusse pu avoir du mal à accommoder. Fœkaos avait probablement eu une bonne intuition en déclinant l’invitation.
L’endroit était chaud. L’endroit était sombre.
En fait c’était même très chaud et très sombre. À peu près tout ce qu’il y avait à en retenir pour un non-tiefling. Une légère lumière filtrait tout de même par des soupiraux qui servaient d’aération à la pièce afin que les foyers de braises rougeoyantes n’étouffent pas les occupants des lieux.

Des étrangers y firent forte impression et il fallut toute l’influence de Baâlin pour laisser entrer des non cornus-rouges en ces lieux. Si les excroissances de Dul’ et le teint de peau de June aidèrent à leur accorder une exception, l’histoire ne le dit pas.
En tout les cas on aurait été très amical avec eux dès lors que leurs amis auraient raconté leur exploit sur l’île aux Coureurs. Des tueurs d’ange seraient toujours les amis du peuple tiefling. Il parut aussi qu’on leur servît d’étranges galettes à la tomate et au fromage, qu’on se moquât de leurs mines échaudées par un alcool aux épices tiefling… bref, c’eût été une soirée très amusante d’après les témoignages.


« Voici vos soldes. Ainsi qu’une prime accordées à ceux qui ont participé à défaire un Ange. Ic-Laq ne minimise pas ce genre de fait. Il y en a normalement… une autre pour monsieur Westcliff mais il ne semble pas en état de la recevoir pour le moment. J’ai pour ma part été honorée de vous avoir sous mon commandement et malgré les pertes que nous avons subit nous avons réussit notre mission et ramené des informations très importantes. Je pense que les tiefling ont gagné de précieux alliés avec le Jazz Band. »

Avec la chaleur, l’obscurité et l’alcool qui faisait son effet, Séraphine les avaient pris par surprise en réapparaissant plus tard dans la soirée. Elle les salua, levant sa main droite paume vers eux, l’index et le majeur joints, formant un V avec l’annuaire et l’auriculaire joints eux aussi, elle la posa sur son cœur avec un sourire.
Le chaman aux cafards et son assistante repartirent donc avec une bourse copieusement remplie et l’assurance que Séraphine confierait le reste des comptes à Jazz, qui se chargerai de le distribuer au reste de l’équipage. Au cas où ils s’en seraient inquiétés…

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il fait chaud car le Chocard!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il fait chaud car le Chocard!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Port :: Quais-
Sauter vers: