AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour des Carpates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dorian
Au doigt et à l'œil
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Retour des Carpates   Dim 3 Juin - 15:28

Il y en aurait encore pour un moment à se supporter, le voyage de retour étant encore long... mais sur l'instant, à part Vaya qui s'obstinait à rester muette, la situation s'était améliorée. Anna présenta des excuses à Slayn et celui-ci s'expliqua maladroitement sous couvert d'en présenter également. Dorian se félicita intérieurement d'avoir désamorcé la bombe, d'avoir réussi à éteindre le feu sous la cocotte minute prête à exploser.
Maintenant, le navigateur pouvait s'intéresser à son estomac et la naga lui indiqua où se trouvaient les biscuits. Dépassant le vampire en vitesse, le rouquin trouva la boite en question et l'ouvrit. Il sortit seulement trois gâteaux ; certes, ça ne nourrissait pas son homme mais ça ferait l'affaire pour tenir la nuit sans sentir son ventre se tordre dans tous les sens en suppliques langoureuses pour être sustenté. Le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée et il se rattraperait à ce moment-là.

Alors qu'il croquait dans son premier gâteau sec, l'apprentie coq demanda à ce qu'ils trouvent des vêtements secs, au moins pour la doctoresse qui ne déserrait pas les dents. Ça ne donnait pas vraiment envie de faire des efforts pour elle mais ça ne fonctionnait pas comme ça entre membres d'un équipage. Il venait de faire l'apologie de la solidarité entre pirates ; du coup, il ne pouvait pas vraiment repartir avec ce qu'il était venu chercher et les laisser se débrouiller sans lui.

"Tiens ! Elle est propre de ce matin et suffisamment grande pour que tu puises rejoindre ta cabine sans embêtement. Cela dit pour le moment, les gars sont tous sur le pont à faire la fête... pas pour longtemps encore mais suffisamment pour que tu rentres en cabine sans croiser personne ou presque. "

Joignant le geste à la parole et dégageant les miettes qui pouvaient s'y trouver, il avait retiré sa chemise et la posa sur le dossier d'une chaise à l'attention de la boudeuse. Sa peau était pâle là où le soleil ne tombait jamais et la démarcation avec ses avant-bras était flagrante. Fut un temps où il était mieux bronzé que cela mais travaillant souvent de nuit sur le Keltia, l'occasion de se mettre torse nu ne se présentait pas beaucoup et du coup, seuls les bras et le visage prenaient doucement une teinte dorée lorsqu'il exerçait en journée ou avant la tombée de la nuit. De toute façon, en ses latitudes, il faisait un peu frais pour se dévêtir, même dans le feu de l'action. Il était aussi possible de voir que son œil et son auriculaire n'étaient pas ses deux seules blessures de "guerre", même si les cicatrices qu'il portait étaient assez fines et propres, comme des traces de coupures, certaines remontant à plusieurs années déjà. Les filets remontés à la force des bras, les cordes humides qu'on passait autour des biceps ou de la taille pour les maintenir ou les enrouler... Tous les marins de ce bord présentaient les mêmes traces, les mêmes coupures superficielles, les mêmes accrocs, témoins d'une vie sur les mers où les éléments étaient toujours plus forts que soi-même et où on était alors obligé de donner physiquement de sa personne pour faire tenir le navire et simplement survivre.

Dorian finit son premier biscuit en une bouchée supplémentaire et il glissa les deux autres dans une poche de son pantalon. Il alla ensuite prendre une gorgée d'eau dans l'une des bassines présentes dans la coquerie, se servant de ses mains jointes.

" Nous allons vous laisser terminer votre bain. Encore navré pour le dérangement... "

L'ambiance était gênée et si l'électricité était retombée, ce n'était pas très agréable de rester ici. Il faudrait qu'il dise à Slayn qu'il avait besoin d'avoir une conversation avec Anna pour éclaircir les angles entre eux deux. Leur histoire ne semblait déjà pas clair quand on en était extérieur mais c'était apparemment aussi le cas pour les deux concernés. L'attitude de Vaya n'arrangeait pas l'atmosphère et il était temps de sortir.
Accompagné du vampire qui semblait plus que prompt à quitter la pièce, le roux se dirigea vers la porte et la referma derrière eux.

Une fois seuls et à plusieurs mètres de la porte, il dit son impression au second.
" Si tu me permet une réflexion... je crois que tu devrais parler avec Anna. Mettre les choses au clair tous les deux. Parce que ça m'a l'air bizarre et compliqué comme relation... non ? "


[HJ : On continue quelques jours ou semaines plus tard avec d'autres tête à tête entre nos camarades ? Ou on clôt le sujet après un dernier tour de post ?]

_________________


Navigation (14) : Marin 6 ; Voile et vent 3 ; Orientation en mer 5
Poing (3) : Base offensive 3
Sabre (6) : Base offensive 3 ; Parade 2 ; Feinte et déplacement 1
Physique (3): Endurance 3
Connaissance (2) : Déchiffrage 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayn valentine
Bélier ascendant bélier
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Retour des Carpates   Mar 5 Juin - 21:32

H.J : Bah je pense faire partir Slayn également, sinon le rp risque de mal tourner XD]

Slayn quant à lui du placard une excellente bouteille de vin qui avait attiré son regard. Ce n'était pas du sang, mais au moins ça en avait la couleur. A dire vrai, c'était plutôt ce liquide qu'il était venu chercher, mais vu l'ambiance actuelle, il était préférable de ne pas chercher à rajouter à la mauvaise humeur général.

Aux excuses d'Anna, il répondit alors que Dorian sacrifiait sa chemise pour l'offrir à Vaya.


" Excuse acceptées... Et excusez moi toutes les deux d' avoir débarqué comme ça...

La prochaine fois, tu saura juste que je ne suis pas invincible... Ça m'aurait vraiment fait du bien que quelqu'un vienne me voir alors que j'essayais de me remettre de mes blessures... "


Il préféra ne pas prolonger là les raisons de son amertume, et clore une bonne fois pour toute le sujet, pensant que c'était peut être égoïste de sa part de demander aux gens qu'ils se préoccupent de lui.

Il était vrai, qu'il avait tout donné sur Erbaön. Cela afin de retrouver un trésor qui allait permettre de sauver tout le monde. Il avait été de tous les combats afin de protéger ce qui lui apparaissait comme réellement précieux à ses yeux, et il en était ressortit salement amoché. Retrouver celle pour qui il avait essentiellement fait tout ça en train de batifoler alors qu'il avait passé un peu plus de deux jours seul dans sa cabine, il devait se l'avouer, ça avait du mal à passer... Mais il n'était pas au fait des nouvelles mœurs. Peut être qu'aujourd'hui les notions de respect ou de fraternité entre membre d'un même groupe n'avaient-ils plus autant de valeur qu'à son époque ?

Ce n'était en tout cas ni le moment, ni le lieu pour se laisser aller à ce genre de réflexion. Ayant trouvé ce qu'il voulait, il alla rejoindre Dorian pour quitter la pièce avec lui, non sans avoir fait un salut nonchalant de la mains, aux filles qui s'y trouvaient encore.

Une fois dehors, c'est plein d'amertume qu'il répondit alors à son camarade.


" Il faudrait en effet... Mais j'ai le sentiments de me préoccuper plus d'elle que l'inverse et mes efforts pour ne plus être un monstre passent pour de l'hypocrisie.

J'ai constaté n'avoir finalement été qu'un jouet pour Vaya également... Ça aussi ça me met en colère.

je ferais mieux d'arrêter de me voiler la face et accepter ce que je suis en réalité."

_________________
Compétence :
Vampire :
Palier 1=> Athlétisme : 6 / Absorbtion : 6 / Sens accrus : 2 / Résistance au soleil : 1
Palier 2=> Projection astrale : 1 / Rassemblement d'énergie : 3

Général :
Corps à corps (Espadon) : 5 / Feinte et déplacement: 4
Corps à corps (Lames Secrètes) : 0 / Parade : 0
Marin : 1
Reste : 7,25



Sic gorgiamus allos subjectatos nunc (Nous aimons nous repaitre de ceux qui aimeraient nous soumettre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Personne Bannie
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 04/04/2011
Localisation : Sparta

MessageSujet: Re: Retour des Carpates   Lun 30 Juil - 18:35

Le départ des deux hommes laissa dans la coquerie un silence pesant. L’atmosphère magique dans laquelle les deux jeunes femmes s’étaient laissées aller aux plaisirs des bulles de savon et de la caresse de l’eau contre les corps avait volé en éclats. Vaya s’était refermée comme une huître, vexée et désabusée, bien loin de l’humeur dans laquelle la naga était parvenue à la mettre. Anna se contenta de prendre soin de sa chevelure, la démélant délicatement tout en laissant vagabonder ses pensées.

Quand elle y repensait, elle n’avait eu aucun mal à accepter l’autorité de Dorian. Elle adhérait spontanément à ses idéaux d’égalité entre les membre d’équipage et sa démarche d’équité. Le naturel avec lequel il pouvait présenter cela la facinait. C’était tellement éloigné des préceptes qui avaient régit sa vie jusqu’alors, jamais elle n’aurait osé tenir un tel discours. L’idée évoquée par Slayn de la livrer en patûre à l’équipage lui parraissait moins aliène.
*Ça aurait pu être intéressant.*
J’ai aussi du mal à y voir une réelle punition pour toi.
*Le viol c’est mal.*
C’est pas du viol si tu es consentante.
*Tssss*

En revanche, Slayn lui même constituait de plus en plus une énigme à ses yeux. En partant il lui avait reproché de ne pas être venu à son chevet. Il avait été convalescent, l’idée même surprenait Anna. Comment voulait-il qu’elle sache qu’il n’était pas invincible ? Depuis leur rencontre c’était l’image qu’il lui avait invariablement montré. Un être millénaire, insensible aux turpitudes des mortels. Il se comportait toujours comme si rien ni personne ne pouvait l’affecter. Il ne se plaignait jamais. Un guerrier invincible, c’était l’image qu’Anna s’était construite. Elle le savait tendre en dedans, elle savait que ses sentiments le tourmentaient, mais de son point de vue, s’il s’était isolé pendant deux jours dans sa chambre, c’était pour profiter de la solitude rien de plus.
La bleuette gardait aussi à l’esprit le fait que Slayn avait refusé de trop grandes marques d’affection de sa part. Elle se savait prompte au débordement, aussi s’abstenait-elle volontiers plutôt que de risquer de mal faire. Cela étant, elle aurait pu aller le voir… si elle avait osé.

Une dernière chose qui intriguait la demoiselle était la chemise blanche de Dorian, laissée pendue sur un dossier de chaise. Elle était propre du matin disait-il. Si elle se penchait pour la humer de plus prêts elle était forcée d’admettre qu’elle ne dégageait que très peu de l’odeur musquée du rouquin.
*Peut-être que les marins ont une technique.*
Plus elle y pensait et plus elle se rendait compte à quel point Vaya et elle s’était mal préparées pour ce voyage. Difficile pourtant pour toute deux de faire beaucoup mieux. Les vêtement qu’elle portait et les couteaux offerts par Slayn étaient tout ce qu’elle possédait. L’hygiène était incroyablement difficile à maintenir maintenant qu’on ne lui fournissait pas tout ce qu’il fallait pour cela. La naga avait finalement été habituée à un haut niveau d’entretient corporel et il fallait bien l’exitation de l’aventure et de la liberté pour lui faire oublier ce désagrément.
Pas d’eau à volonté, pas de garde robe, pas de savon parfumé, pas de maquillage… La garde robe surtout manquait à l’appel, elle aurait du acheter de ces vêtements en tissu coloré typique des îles Carpates. Elle avait tout de même appris à faire une toilette sommaire et efficace et son maître coq lui avait donné de ces batons à mâcher pour nettoyer les dents. Le strict minimum… il faudrait qu’elle en parle avec Vaya, peut-être celle-ci avait des trucs à lui apprendre.
*Heu, tu as vu dans quel état elle était ?*
Peut-être Anna pouvait-elle lui apprendre quelques trucs…

« Voilà, j’ai fini, tu es toute propre maintenant ! »

Elle avait réussit à raviver la chevelure de sa compagne et même si c’était loin d’être parfait, elle ressentait la satisfaction nostalgique d’une tache qu’elle avait l’habitude de faire auparavent. Tout n’était pas à laisser dans son passé, Anna le sentait, il fallait qu’elle réussisse à s’ajuster à tout ce qui lui arrivait de nouveau. Elle avait aimé l’aventure, s’était laissé griser, mais ce simple petit bain lui avait rappelé ce que ses mains savaient faire.
*Du bien aux gens.*
Et ce n’était certainement pas quelque chose que la serpentine désirait oublier.

En attendant elle insista pour que Vaya s’installe près du foyer pour sécher, elle ne voulait pas la laisser repartir toute trempée et boudeuse. Il fallait aussi qu’elle profite elle aussi un peu de l’eau et qu’elle lui parle de trucs de fille… enfin d’hygiène élémentaire pour commencer. La naga désirait passer régulièrement un peu de temps à s’occuper de la doctoresse si celle-ci acceptait.

Anna jeta un nouveau regard à la chemise blanche.
*Hum… je cuisinerai aussi un marin. Ils ont surement un secret.*
Tu le "cuisineras", hein…



[HRP : Juste un petit rp de conclusion.]

_________________
À avoir la langue trop bien pendue
… on apprend vite à ne pas parler la bouche pleine.
Avatar©️ : ravenskar
Compétences :
Naga — Souplesse 6 | Pureté 4 | Constriction 4 | Sens reptilien 4
Naga — Sang froid 2
Pirate — Marin 1 | Tir (couteaux) 1
Coq — Cuisinière 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour des Carpates   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour des Carpates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: En pleine mer :: Sur l'océan-
Sauter vers: