AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vengeance dans la peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dul'aag
Hyperactif
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: La vengeance dans la peau   Lun 16 Jan - 18:55

« Nous sommes trente trois minos...
Tous à perler à même la peau
le sang de mer et d'beaux idiots
qui coule maint'nant au fond des eaux

Nous étions trente trois minos.


Dul'aag se baladais dans le navire en sifflant un refrain connus. Connus par son peuple, quand ils étaient marins. Le minotaure quittait rarement le pont et la compagnie des canons. Sur le navire pilleur sur lequel il servait autrefois comme canonnier, il n'y avait pas de cale dans le navire. Les marchandises étaient tracté sur des chaloupes accrochés derrière le rafiot. C'était un long bateau bien profilé qui fendait les flots à l'aide de sa grande voile ou ses bancs de rameurs. Ces dit rameurs cornus qui s'amusaient à filer plus vite que le vent leur forfait expédié. Mais ici c'était différent. Cette disposition et cette culture ne l'avait jamais beaucoup intéressé. Il devait de toute manière s'y faire lorsqu'il devait y descendre.
Les marches de bois grinçait sous ses sabots et la lumière du jour se faisait lueur. Les premières fois il avait du mal à s'y faire d'être aussi à l'étroit, et puis il avait pensé:

*Je ne suis pas enfermé. Quand il n'y pas de sortie, il faut en crée une. Ces murs n'ont pas l'air très solides.*

Depuis tout allait mieux. Certes me bras en écharpe, le minotaure allait avoir plus de mal à se pratiquer des chemins en passe muraille. Mais il lui suffisait de se servir de sa tête dans les labyrinthes pour s'en sortir. A prendre comme on voudra.

Nous sommes trente deux minos...
Grand, beau, fringué, et à chapiaux
Des pauvres hères qui y passèrent
il n'en restait que des corbeaux.

Nous étions trente deux minos.


Un grincement un peu plus sonore le fit grimacer et louper une note de son air bien à lui. Le plancher non plus pouvait ne pas être très solide à certains endroits. Mais maintenant qu'il était sous le pont, il devait se mettre en tâche de trouver June. Il n'y avait que deux jours qu'ils avaient mit les voiles de l'île aux coureurs, et le vieux chnoque persistait à ne pas se remettre. Il se gratta le flanc de la main gauche. Le contact de la plaque de croute le démangea et il en arracha quelques morceaux en se barbouillant les doigts de son sang.

Je suis le dernier minos
celui qui reste sur le rafiot
a couler comme un rigolo
j'aurais ptet dut crever plus tôt...

J'étais le derniers minos. »


Sans cesser de trifouiller sa chair, il entra dans la cabine du doc. La cabine était petite et étroite, comme le reste du bateau. Mais là, Dul'aag se sentit encore plus massif et gauche. Jazz n'était pas là, mais June si. Allez savoir la logique. Ou peut être que la prolifération de band'jazz autour des bras de l'humaine et de sa poitrine expliquait la présence de June. Par contre l'absence de Jazz devait s'expliquer différemment.

« Elle a bien pus aller chercher d'autres rouleaux, on s'en fou un peu, non? Tête de noeud? »

La voix provenait de son flan.
*J'ai même pas envie de répliqué.*
*Tu l'a fait.*
*Saloperie! Mais casse toi!*
*Hahahahaha*

Il ne se gratta que plus vigoureusement. Un râle puis un gargouillis d'agonie suivit cette intervention paranormal.

« Salut. Toi aussi tu guérit tes... Aïe-ouille? »

Dul' s'essuya la main sur son écharpe et se rapprocha. Il s'adossa au mur précautionneusement, s'adaptant avec le roulis. Finalement ce n'était pas confortable donc il se remit debout.

« Je voulais parler de ça. »

Il pointa du doigt les bandeaux de June hérité de l'explosion, et son flanc ainsi que son poil roussis.

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June
Barbare
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: La vengeance dans la peau   Mer 18 Jan - 22:13

June était sagement assise sur la table d’auscultation quand le minotaure entra.
Suite à ses brûlures, elle nécessitait des soins réguliers comme l'application d'un baume et des bandelettes pour éviter les frottements.
Elle récupérait assez bien pour une humaine, et elle appréciait de voir Jazz prendre soin de ses plaies.
Cela l'avait quelque peu gênée au début, elle était sensée devoir prendre soin de ses blessures elle même... sauf que jusque là elle n'avait jamais eut a faire a pareil blessure et que ses connaissances en la matière était au niveau des pâquerettes.
C'est donc avec soulagement qu'elle avait donc accepté les soins de l'apprentie médecin, bien que cette relation n'entrait pas vraiment dans ses meurs.
Jazz s'était absentée lui demandant d'attendre quelques instants. Elle ne s'était pas justifiée, peut-être cherchait elle des informations dans un livre comme elle le faisait parfois, ou chercher d'avantage de matériel dans la réserve.

Dulaag entra donc dans la salle d'attente...comme ça sans même frapper.


*Heureusement qu'elle a eut le temps de me remettre les bandes... ¬o¬ *

Sa main était pleine de sang tout comme son flan, de toute évidence il venait de rouvrir ses plaies... Jazz n'allait pas être contente.
Il se grattait d'avantage, June soupira puis sourit légèrement a la grosse bête.


*Je crois qu'il n'apprendra jamais....*

« Salut. Toi aussi tu guéries tes... Aïe-ouille ? »

June fut un peu surprise, à l'évidence le minotaure apprenait de mieux en mieux leur langage et cherchait à se sociabiliser.
En soit, c'était une assez bonne nouvelle, peut être apprendrait il à frapper aux portes finalement ? Ou à écouter les conseils du médecin ?

« Blessures. Oui, je vais bien mieux grâce aux bons soins de Jazz je te remercie. »

Il gigotait comme un enfant, il devait se sentir mal à l'aise. Il faut dire que June restait généralement assez discrète et finalement connaissait peu ses compagnons de fortune.


« Je voulais parler de ça. »

Il pointa du doigt les bandes sur son avant bras, puis ses propres blessures causées par l'explosion.


« L'explosion de cet imbécile de Jimmy n'est ce pas ? Je comptais bien lui donner quelques leçons sur le respect et la protection de ses compagnons... 
J'imagine que je suis suffisamment en forme pour donner des cours à présent, tu avais une idée en tête ? »

_________________
Armes (Katana) => 4 Base offensive => 4 Feinte et Déplacement + 2 Parade => 1 Maître d'Arme
Agilité => 3 Souplesse => 1 Funambule
Physique => 2 Endurance
Navigation => 1 Marin
Autres => 2 Perception
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dul'aag
Hyperactif
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: La vengeance dans la peau   Lun 23 Jan - 21:18

Dul'aag acquiesça d'un grondement.
Tout ça lui rappelait le vingt deuxième minos qui était réputé pour se faire une nana à chaque port quel que soit sa race. On lui avait bien dit que c'était sale. Billie qu'on l'appelait. Pis quand Roca lui a parler des sirènes, il s'en était aller par le fond s'en faire une. Il n'était jamais remonté. Pourtant il aurait put retenir la leçon avec le bubon qu'il se trimballait et qui lui faisait une troisième couille.
Si c'était ce genre de leçon que voulait lui donner June, en le sensibilisant sur ses parties intimes, pourquoi pas. Mais Dul'aag pensait à quelque chose de plus chamanique. Et de nettement plus drôle aussi.

Une blague qu'il connaissait et qu'il comptait bien reproduire. Il espérait seulement qu'elle ne tuerait pas le petit humain.

« Oui. Manger. »

Non pas qu'il voulais manger Jimmy, comme June pouvait le croire, ni qu'il lui proposait de se faire une bouffe et de la draguouiller au détour d'un ragout. Il dévissa sa corne de sa main valide et en montra le fond à June. Oui la corne était creuse, non ce n'était pas celle d'abondance, oui elle contenait quelque chose. Ou... quelqu'un.
Si ça avait été quelqu'un, ce n'est plus puisque c'est mort. Deux énormes blattes mortes par asphyxie d'après le légiste y résidait paisiblement.


« Soupe pansement pour guérir blessure à Jimmy. »

Il se toqua le crâne. Ça avait le mérite d'être clair. Si Jimmy passait pour toc toc auprès de la justice, ses compagnons allaient lui faire un remède pour chasser les mauvais Tieflings qui le possédaient. Pour finir Dul'aag crut bon de signifier:


« Magie minotaure. »

Ce qui était faux. C'était surtout un argument pour lui faire accepter son idée. Ces blattes n'étaient que des blattes qu'il avait découvert sur l'île aux Coureur, et qu'il avait retrouver plus tard dans son pelage. Un bon potage pour faire passer une mixture mystique, et même les gens les moins crédules finissaient par en boire.

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June
Barbare
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: La vengeance dans la peau   Ven 3 Fév - 22:13

June attendit quelques secondes, le minotaure semblant réfléchir.

« Oui. Manger. »

June le regarda interloquée, en levant un sourcil.
*Il veut quand même pas manger Jimmy... Bon la chaire est déjà a moitiée cuite mais quand même... pfff vivement qu'il apprenne a parler celui la. *

Alors que June réfléchissait avec son talent de decripteuse de minotaure (c'est à dire pas grand chose...) ce dernier dévissa tout naturellement sa corne de métal pour lui montrer son contenu.

« Soupe pansement pour guérir blessure à Jimmy. »

« Tu veux faire manger ces trucs a Jimmy ? »

June était encore plus surprise de l'idée, et finalement soupira. Elle espérait une meilleure idée pour botter les fesses de leur compagnon.
Le minotaure tapa sur son crane, lui faisant comprendre qu'à ses yeux la maladie de Jimmy se trouvait dans sa tête.
June voyait mal l’intérêt de la préparation d'une telle supercherie, d'autant plus qu'a ses yeux le pyromane en série n'était pas malade mais juste bien débile...
Quand bien même ca aurait été le cas jamais de la vie elle n'aurait laissé le minotaure préparer un quelconque médicament, et elle ne doutait pas que l'avis de Jimmy serait le même.

Puis plus bas Dul continua.

«Magie minotaure. »

A ces mots June frissonna. Il y avait une chose avec laquelle June ne plaisantait pas, une chose qui l'effrayait malgré tout son courage...
Elle regarda le minotaure avec un tout autre intérêt, lui ce gros lourdaud qu'elle considérait comme un peu attardé... il faisait de la magie ?
Et si c'était le cas Jimmy était possédé par un yokai (esprit malin) ?

Nerveusement elle se releva de la table et alla chercher son sac posé dans un coin de la pièce, elle farfouilla a l'intérieur jusqu'à en sortir une toute petite bourse en tissus.
Elle la serra fort entre ses mains puis revint vers le minotaure avec une toute nouvelle attitude.

« Puisse les kami (dieux) nous protéger de cette malédiction. Il faut aider Jimmy ! »

Elle se sentait nerveuse et pourtant pleine de respect, parce qu'il fallait toujours l'être quand il était d'affaire de yokai ou de kami.
Ce genre de situation ne pouvait pas se régler avec un katana, et rares étaient ceux qui entendait quelque chose au monde des esprits.
Tout ce qu'elle pouvait faire c'est serrer fort sa petite amulette de protection pour se rassurer.

June regarda avec un autre œil les scarabées dans la corne du minotaure.

« Tes scarabées magiques purgeront les yokai du corps de Jimmy et alors il ne frappera plus ses alliés à cause de leur possession.
Fais ta potion et je me chargerai de la faire boire a Jimmy, il ne faut rien lui dire sinon les Yokai l’empêcheront de boire le breuvage. »


Elle pensa un instant que Dul aurait mieux fait d'en prendre aussi, mais elle ne se permit pas...parce qu'on ne plaisante pas avec ceux qui savent traiter avec les fantômes...
« Il faudra protéger tout le bateau pour éviter que les Yokai viennent dans le corps de quelqu'un d'autre ? »

_________________
Armes (Katana) => 4 Base offensive => 4 Feinte et Déplacement + 2 Parade => 1 Maître d'Arme
Agilité => 3 Souplesse => 1 Funambule
Physique => 2 Endurance
Navigation => 1 Marin
Autres => 2 Perception
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dul'aag
Hyperactif
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: La vengeance dans la peau   Mer 22 Fév - 22:42

Hum. Les humaines étaient étranges. Surtout celle ci. Comme d'habitude Dul'aag continuait à faire des hypothèses sur le comportement de cette race. Si faible, et pourtant si nombreuse. De toute évidence elle tirait plus dans ses origines de singes que de minotaure.
Le minotaure leva donc un sourcil de taureau lorsqu'il vit la ronin changer de visage à l'annonce de la magie minotaure. Jusqu'à présent, les émotions avaient étés difficilement décryptables, mais pour cette fois ci aucun doute n'était possible.
L'humaine était très excité. Il en sourit. Un roulement de bateau fit grincer une paroi du navire pour tout commentaire. A croise qu'il était d'accord avec lui.

*Merci vieux.*

« Tes scarabées magiques purgeront les yokai du corps de Jimmy et alors il ne frappera plus ses alliés à cause de leur possession.
Fais ta potion et je me chargerai de la faire boire a Jimmy, il ne faut rien lui dire sinon les Yokai l’empêcheront de boire le breuvage. »


-Oui. Rien lui dire.

Toute cette histoire de mots sans signification pour lui le torturait. Donc comme toujours à ce genre de dilemme, Dul'aag acquiesça. En tout cas, elle semblait accrocher à l'histoire de magie minotaure.
Il n'avait connus que trois chamanes dans sa vie. Une boiteuse, un autre décapité, et un dernier qui ne l'était qu'à mi-temps, lorsqu'il avait assez but. La première était très intelligente, le dernier... à mi temps.

« Il faudra protéger tout le bateau pour éviter que les Yokai viennent dans le corps de quelqu'un d'autre ? »

C'était une question? A quoi il allait bien pouvoir penser pour que ça reste crédible...

*Pense aux puissances.*

-Lorsque les étoiles ouvrent toutes leurs œils unique, que l'abondance rendra le minotaure serein, un feu brulera devant lui et il devra choisir entre son confort qui signera sa fin ou le retour aux origines.

Le visage qui se discernait à travers les plis de la petite bourse de June ne disait pas qu des trucs chiants et pour une fois il l'écouta attentivement. Si le contenus était pour le moins obscurs, Dul'aag pouvait sûrement en tirer quelque chose. Ce devait être ça être intelligent comme une chamane. De toute façon, la tête avait choisit la bonne place. Dul'aag ne pouvait arracher le petit sac des mains de June pour le balancer à la mer. Elle semblait plus ou moins y tenir...
Il finit par acquiescer devant une June en attente de réponse.

Oui. Quand nuit et lumières du ciel, aller dans bateau pour respirer feu de liberté. Le bateau doit manger."

L'histoire du feu ne pouvait que se passer dans la cuisine. Mais l'histoire du navire qui mangeait, c'était une toute autre histoire. En somme, aller dans la cuisine, et sortir le cuisine de la cuisine sauf le feu?

*En fait, je dois être totalement con pour dire des trucs pareils.*

Bon. Il pourrait toujours se rattraper plus tard. Il était temps d'agir. Si on suivait les volontés de June, il fallait protéger le navire pour que le mal de Jimmy n'aille pas chez un autre marin. Donc il fallait protéger les marins d'abord, donc protéger le navire d'abord.

"Viens. Pas bien ici."

Jazz pouvait débarquer d'un instant à l'autre. Avec ses rudiments de Minotaure, elle pourrait comprendre les mots de sa langue natale qu'il utiliserait comme invocation.
Ils montèrent sur le pont. Dul'aag désigna les voiles du doigt.

"Le pont: les voiles mangent le vent."

il accrocha une corde à un seau et le balança à la mer, remonta le seau et son contenus salé il en profita pour essuyer le sang sécher dedans. Il désigna du seau l'intérieur du bateau du pont avant au pont arrière.

"cale, soif là bas et là bas. dire je suis le vingt huitième minos, a la queue tant gonflé, qu'y fut lui arracher, vec les dents d'un enfant. Jeter seau."

Voilà une incantation qui lui plaisait. Il avait éviter de reprendre l'air de sa chanson, au cas où June l'ai entendus dans le couloir. En attendant la nuit et la mixture de Jimmy -encore aurait-il fallut le retrouver- cette débilité de faim et cette débilité de protection du navire devait être réglé.
Il remonta un autre seau.

"Oui?"

[Désolé du retard, j'ai été quelque peu occupé. Mais ça va mieux maintenant. J'ai un meilleurs rythme. J'ai conscience d'avoir trimballer June à travers le bateau, mais si tu veux inclure des discutions sur le chemin, je suis tout à fait ouvert.]

_________________
membre du M.E.U.H.
Mouvement Exécrable Utilisant des Humains.

Forgeron: Apprenti (4) - outils et fignolage (2) - matériaux et approvisionnement (2)
Tir: base offensive (1) (canon)
Minotaure:
Haltérophilie (2) / Résistance (2) / Pilier (1) /Intègre (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance dans la peau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance dans la peau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: En pleine mer :: Sur l'océan-
Sauter vers: