AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Journal de bord du capitaine de l'Envergure]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy Phénix
Canarticho
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: [Journal de bord du capitaine de l'Envergure]   Mer 4 Juil - 1:09

"Garde le cap, capitaine."

Une gigantesque statue en métal de chien à trois têtes l'observait depuis l'autre rive. La voix était un congloméra de trois voix métalliques surnaturels. Jimmy était au bord d'une rivière, pieds nus. Il était plus jeune. Encore massif et musculeux, ses cheveux roux n'avaient pas encore connu la grisaille du temps. La forêt tropicale qui l'entourait était celle de Tintania, sur l'île de Kiwi... Le troisième démon des profondeurs reprit la parole.

"Garde le cap fils du phénix ou le temps s'écoulera sans toi et le jugement sera sans appel."

Les bords de la rivières s'élargirent. L'autre rive commençait à s'éloigner et la statue dont les six yeux le fixaient commençait à rapetisser. Le flot du courant s'accélérait jusqu'à devenir un torrent. Son instinct lui criait de fuir, lui criait qu'un danger imminent allait bientôt arrivé. Il allait répondre à cet appel mais il fut bien forcer de regarder ses pieds. Il était enlisé dans une boue noirâtre qui l'immobilisait. La boue commençait à l'absorber et à lui recouvrir les chevilles. Jimmy regarda de nouveau devant lui et se rendit compte que la rive s'était éloigné. En face de lui s'étendait un lac mouvementé de remous dont l'eau noir ne cessait de l'éclaboussé. Au loin le Cerbère faisait la taille d'un pouce. Le tonnerre gronda et le ciel s'assombrit. Une masse gigantesque glissa sous la surface de l'eau. Le sang de Jimmy ne fit qu'un tour. Le deuxième démon des profondeurs était là, dans ce lac gigantesque qui s'écoulait vers des océans plus grand. Et il était là pour lui. C'était lui, le danger qu'il avait pressentit. Son esprit belliqueux emplissait l'atmosphère. Le tonnerre gronda de nouveau et le ciel s'embrasa d'une lumière de feu. Les ténèbres étaient chassés pour laisser place à ce ciel de feu. La boue lui arrivait aux genoux. Il était cuit. Jimmy se débattait. La boue était tout autour de lui. Elle gagnait du terrain sur les arbres derrière lui. Il se mit à hurler. Le troisième démon n'était plus visible, l'autre rive n'était plus visible, seul restait sa rive qui commençait à être submergé. Derrière, les arbres s'écroulaient un à un, laissant place à la terre, nu, noir, stérile: sans espoir.
Une évidence le frappa. Une évidence qui aurait dut le frapper plus tôt. Comme le nez au milieu de la figure, Jimmy se sentait con de ne pas s'en être rendus compte plus tôt. La rive ne s'éloignait pas de lui. C'était lui, sur son îlot, qui dérivait. Il dérivait au milieu d'un océan tumultueux dominé par un ciel de flamme. Entre les deux premiers démons des profondeurs.
Une embarcation apparut sur sa gauche. C'était un canot comme il y en a sur tout les bateaux. A son bord se trouvait un nain qui ramait tranquillement, se laissant transporter par les flots. En se rapprochant, le nain se précisait. Ce n'était pas un nain. Il avait les oreilles pointus. Un gnome. Un gnome connus. C'était Bidule à la rame. Il connaissait ce gnome. Il l'appela. Un grondement sourd se fit entendre derrière. La limite du monde se trouvait derrière. L'eau s'écoulait dans un grand vide et son îlot se dirigeait droit dessus. Il l'appela plus fort. Il s'égosilla. Il hurlait en tapant des poings contre la terre qui avait dépassé sa taille. Ses bras musculeux essayaient de l'en extirper, mais bientôt ses mains se firent happer par la boue noir et gluante. Bidule lui jeta un coup d'oeil. Un seul. Son canot n'avait pas assez de place pour lui. Le canot était remplit de coffre d'or et d'argent. Bidule passa son chemin. L'or, c'était celui du borgne. Sa tête était prisonnière de la terre à présent. Seul son visage contemplait le ciel nimber de flammes. L'ilot allait l'engloutir pour de bon, mais pas avant qu'il ne bascule dans le grand vide. Jimmy sentit l'ilot précipité et tombé dans le courant. Le ciel bascula sous ses yeux l'eau submergea l'îlot et lui remplit la bouche, coupant son cri dans un gargouillis, la terre recouvrit son visage congestionné. Son oeil fut la dernière partie qui resta en surface. Le noir se fit. Il ne voyait plus rien. Plus rien...

-MON OR!

La cabine du capitaine raisonna de ces deux mots. Le cœur du borgne se calma, se remettant de son asphyxie imaginaire. Sa couche était désordonné et les couvertures s'étaient enroulés autour de lui. Jimmy se débarrassa de sa prison de tissu et s'habilla. Il enfila son pardessus et son tricorne et sortit en trombe. Il descendait de la passerelle quand il s'arrêta. Bidule était le seul véritable humanoïde qu'il ait connus -et qui n'ai jamais existé- dans cette cours des miracles qu'était Kiwi. Il était prospecteur sur l'île pour y déceler une économie propice à l'expansion de son peuple, et c'était finalement par son concours qu'il en naquit une. Bidule avait été son garde fou. Par la suite il était partis peu après l'arrivée des étrangers. Il devait retrouver Bidule. Jimmy ne savait pas pourquoi, mais Bidule était une clé que les cinq démons des profondeurs voulait qu'il utilise, et son or -probablement les pécules accumulés et enterrés aux quatre coins des mers durant sa vie de contrebandier- était directement lié à cet utilisation. Il avait entendus dire que la B.O.R.D.E.L. avait une agence sur Clavinia. Il allait devoir leur rendre une petite visite. Percer ce mystère et cet étrange auspice.

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Journal de bord du capitaine de l'Envergure]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Port :: Quais-
Sauter vers: