AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zoé Ekevnia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoé
Personne Bannie
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Zoé Ekevnia   Lun 20 Aoû - 14:18

Prénom : Zoé
Nom : Ekevnia
Surnom :
Sexe : Féminin
Race : Humaine
Age : plus ou moins 18 ans

Apparence physique :

A écouter mon père, je suis son portrait craché. Les mêmes grands yeux marrons, le même inévitable nez droit pointant fièrement au milieu du même visage ovale. Vue comme ça, j'ai un réel air de famille avec lui.
Ma chance est la présence de ma mère dans l'arbre généalogique. Elle a permis d'apporter douceur et harmonie dans ce visage. De jolies oreilles, de fins sourcils surplombant mon regard espiègle, de hautes pommettes roses et une bouche délicate. Elle m'a d'ailleurs légué son corps svelte et gracieux plus pratique dans ma discipline que l'embonpoint de mon paternel.
Rassurez-vous, j'ai quand même au milieu de tout cela, ma petite touche personnelle ! Mes longs cheveux blonds teint en rose à grand renfort de colorant extrait de betteraves. Ma manière de passer inaperçue malgré ma petite taille.


Description du caractère :

Des qualités et des défauts, j'en ai comme tout le monde.
Ma mère trouve que j'ai l'assurance de l'artiste, cette confiance qui lui permet d'être à l'aise sur scène face à un public. Je suis suffisamment sûre de moi pour ne pas perdre tous mes moyens en public. Il faut dire que j'ai l'atout charisme de la jolie demoiselle gracieuse et jolie, le public craque complètement pour moi.
Mon père quant à lui me reproche régulièrement d'être intrépide me traitant d'inconsciente quand je m'amuse à marcher sur une corde. Il ne voit pas vraiment l'ambition qui m'habite, celle de défier les lois de la nature et de la gravité. Imagine t-il seulement le plaisir qu'on ressent à défier la vie en permanence ?
Il y a toujours manière à s'améliorer, c'est mon coté excentrique qui parle, défier les lois du possible, c'est le défi que je me suis lancée, un peu comme avoir les cheveux roses.
Ah oui, j'oubliais, prenez garde à ne pas laisser traîner vos confiseries, elle risquerait de disparaître dans de drôles de circonstances...


Histoire :

Je suis fille de grands chemins.
Bon, je vous l'accorde, ça vous apprend pas grand chose.
Pour faire simple, je suis fille d'artistes, de gens du spectacle. J'ai vu le jour dans la roulotte de la grande Alénora et de l'illustre Alexian Ekevnia. Mon père était acrobate tandis que ma mère était contorsionniste et marchande de barbe-à-papa.
Autant le dire de suite, je n'ai pas grandi parmi les livres et le savoir. Je ne sais donc ni lire ni écrire et ces compétences ne me manquent pas.
J'ai appris l'expression corporelle. Il a bien fallut que je m'adapte à mon milieu. J'ai suivit les traces de ma mère et c'est sous ses conseils et ses leçons que j'ai appris à mon tour les secrets de la contorsion.

La contorsion, c'était sympa mais pas palpitant. Il me fallait d'avantage, trouver ma propre voie dans le monde du cirque. L'idée est arrivé un jour dans un rêve. Dans ce rêve, je faisais le grand écart sur une corde suspendue entre deux poteaux du chapiteau.
C'était un signe du destin ! J'allais avoir ma propre spécialité, mon domaine de prédilection qui ferait de moi une star dans le milieu. Dès le lendemain, j'entrepris de tendre une corde à hauteur raisonnable pour commencer à m’entraîner. Ma mère accepta la nouvelle avec enthousiasme, allier contorsion et équilibre donnerait un souffle de jeunesse au spectacle, mon père quant à lui ne vit que le danger d'un tel exercice. Après maintes explications et acceptation de ma part d'un filet de sécurité, il accepta de me laisser suivre la voie que je pensais être la mienne.
Ça n'empêchait pas les désaccords et les disputes. Il ne comprenait pas ce besoin que j'avais de défier la mort à ce qu'il disait.

Je me souviens encore de notre dernière dispute, celle qui a fait basculer ma vie...


C'était un soir de spectacle, le chapiteau était comble. Les artistes se succédaient les uns après les autres comme chaque soir.

« Mesdames et Messieurs, je vous demanderai le plus grand calme pour le numéro qui va suivre. La grande Zoé Ekevnia va faire son numéro sur une corde à trois mètre de hauteur sans filet de sécurité ! C'est une grande première et c'est à vous que nous l'offrons ! »

Les spectateurs applaudissent avec entrain. Je m'apprête à entrer en scène quand mon mère me saisit le bras.

« Tu es complètement inconsciente ! Sans filet de protection ! On avait un accord, je ne peux pas te laisser monter sur scène dans ces conditions. »

« Pas maintenant papa ! Tu vas me déconcentrer et je n'y arriverai pas. On en parlera quand j'aurai fini ! »

Le repoussant, je m'élançais sur scène malgré son désaccord.
Le numéro fut un succès mais mon père ne le voyait pas de cette œil. A peine sortie de scène qu'il me saisit de nouveau le bras et m’entraîna jusqu'à sa roulotte. S'en suivit une discussion houleuse.


« Tu es complètement inconsciente ! »

« Non ! Je suis une artiste ! J'offre du spectacle et du rêve au gens ! »

« En faisant l'andouille sur une corde à plus de trois mètre sans assurance ? Tu as complètement perdu la tête ! »

« Non ! Je vis ma vie comme je pense qu'elle doit être !

Je suis une artiste ! Je me dois d'aller toujours plus loin !
 »

« Ce n'est pas ça être artiste, c'est savoir où sont nos limites et ce qu'on peut faire ! »

« Tu es juste jaloux de mes capacités et du succès que j'ai ! »

La gifle était partie si vite que je ne l'ai pas vu venir. Nous étions en désaccord total, il n'y avait rien à faire, il ne voulait pas comprendre...
~ Fin du flashback ~

C'est ce soir là que j'ai compris. Si je voulais arriver à mes fins, il fallait que je trace ma route sans mes parents sur le dos. Je réunis donc un sac de vêtements, ma paie et quelques confiseries pour la route et pris le chemin de ma destinée... Je lui prouverai qu'il avait tort en devenant une artiste mondialement connue et alors peut-être qu'il comprendrait.
Mes pas m'ont conduit jusqu'à un bateau sur lequel j'ai embarqué et qui à priori allait sur une île libre de tous préjugés.

Profession : /

Compétences :

Agilité [5] : Souplesse [3] Funambule [1] Acrobate[1]
Larcin [1] : Discrétion [1]

HRP : Il manque quelques points pour coller réellement à la fiche, il viendront dès qu'elle aura gagné quelques points en faisant des RPs =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Zoé Ekevnia   Mer 22 Aoû - 23:50

Bonsoir, Zoé, je te souhaite la bienvenue sur Maynlie !

Alors, je dois admettre que trois mètres, ça fait certes une chute douloureuse si elle n'est pas maîtrisée, mais on s'en remet encore relativement bien, en général : m'est avis que le papa de Zoé est un peu trop protecteur, non ? =p
Pour compenser, je vais être un peu plus gentil que lui et admettre que ce personnage passe avec ses compétences incomplètes (ce n'est pas une première non plus), mais je te demande dans ce cas de ne pas mettre en pratique les points que tu n'as pas encore réellement pu placer (n'hésite pas à me le dire si je suis pas clair). ^^
À part ça, il semblerait que cette fiche soit assez bien maîtrisée, je pense que tu sauras développer davantage ce personnage au cours de tes RP.

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zoé Ekevnia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: