AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'enclume débarque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robert Tempenny

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: L'enclume débarque   Jeu 18 Oct - 13:05

Oh les quelques badauds, pêcheurs, marchands ou escrocs présents du côté des quai à ce moment n'ont pas pu louper l'arrivée du rafiot. On voit bien, sans être un stratège militaire ou quelque génie, qu'il y a eu du grabuge.
Mais on ne pose pas de question, on évite même de balancer des blagues trop sonores.. Puisque au milieu des quelques marins en guenilles foulant le quai, il y a un malabar chapeauté qui affiche la mine de l'humeur mauvaise, agressive, même.
Ce type-là ne prend pas la peine de saluer qui que ce soit de ses compagnons d'infortune, il trace droit devant lui d'un pas décidé, il semble réellement savoir où aller.


Et puis non.
Il erre, le voilà arrivé à destination, sa mission a été un fiasco complet... Il est au port de la capitale, il ne connait personne ici, lui c'est un bouseux des îles brumeuses. Mais ok. Il est d'un naturel optimiste. Non, fataliste. Prenons ça comme une deuxième chance, une nouvelle vie, en somme.
Pas un sou en poche et l'estomac dans les talons, ça commence mal d'autant qu'il n'est pas un habitué de la manche ou du chapeau, son fric il l'a toujours gagné avec ses pognes, mais pas façon artisan talentueux, non.
Alors quoi, décrasser un zigue local au risque d'à peine arrivé se farcir la marée chaussée locale ? Pfiouuu, sale nouveau départ. Les îles brumeuses lui sont interdites un moment, on ne déçoit pas la pieuvre sous peine d'y passer, il pourrait même bien croire que la marchandises il l'a détournée lui-même. Non, rester ici, se noyer dans la masse et essayer de se refaire, voilà la solution.
Là, sur une caisse de marchandises, un type louche, patibulaire, une bouteille avec lui, la gueule de l'ivrogne typique des quais, celui qui sait des choses, celui qui distille de l'information en échange d'un coup à boire ou de la pièce, mais Robert n'a ni l'un ni l'autre, ce qu'il a à échanger, lui, c'est la préservation de l'intégrité physique du quidam, y'a pas, ça a aussi une valeur marchande, ça vaut son pesant d'or, c'est qu'un ivrogne de cet acabit, il pourrait tout aussi bien l'étaler raide d'un coup de tête s'il fait pas gaffe, autant dire qu'il est en position de force au niveau de la négociation.

Il traîne sans grande carcasse près du zigue :


« Salut l'étranger, hé.
J'débarque tout juste dans le bled, hé. Tu m'as l'air du fin limier, le zigue à qui qu'on la fait pas, faut que ça soye une aubaine de te tomber sur le râble, hé. T'azimutes un moyen pour mézigue de me remplir la panse, façon qu'ça coûte pas bonbon au morlingue léger qu'il s'envolerait presque.. Oh t'esgourdes quand que je cause ? »


Peut-être une grande histoire d'amitié qui commence...

_________________
Compétence de race : Adaptabilité
Base offensive (mains nues) : I | Endurance : II | Dur à cuire : II | Force : I
(reste 0,5)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Phénix
Canarticho
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: L'enclume débarque   Sam 27 Oct - 16:20

Il était bien, là, assis sur son tonneau, fumant les dernières pincés de tabac à l'intérieur de sa pipe.
Encore. Le vieux capitaine traînait une fois de plus sur les quais, mais à ce moment là il profitait de son statut de vieillard en loque pour fumer sa pipe d'un air mystérieux et pensif. Comme hésitant entre trois directions, il cherchait là où ça puait le moins. Quand Allait-il reprendre la mer ? Bientôt, se disait-il. Toujours bientôt, jamais tout de suite. Pour organiser un départ, il fallait un objectif. Jimmy se tâtait toujours sur la marche à suivre. Se venger et foncer dans le tas ? C'était tentant : piller les routes commerciales du Gouvernement ? Donc esquiver les patrouilles et compter sur la malchance, perpétuelle compagne des pirates. Un fin limier pourrait y arriver, et Jimmy ne doutait pas qu'il en était un. Mais ce genre de projet signifiait bien souvent une fin de carrière. La solution extrême des gens sans idées et sans panache.
Jimmy vida et nettoya le fourneau de sa copine puis sortit de sa besace du pain et une bouteille de gnôle. Ça aide toujours à réfléchir. La preuve, c'est au bout de la quatrième lampé qu'il eut quelques épiphanies.
Objection. Il y a déjà des dangers en mer. Se rajouter au panel des chiens des mers ne servirait qu'à se mêler aux autres épines dans la putain de botte de foin.
La flibuste était en seconde position dans la liste des alternatives. On pouvait se faire de sacrés contacts en infiltrant les villes et en faisant deux trois magouilles avant de mettre les voiles.
Et comment mêler tout ça pour faire un cocktail explosif ? Hinhin ! Explosif...
Un jour il fera exploser un chantier navale avec les navires à quais. Ouais ! Ça c'est une idée !

*Mais au fond nous sommes des essaims de frelons qui tourne autour d'un lion.*

L'unité. Sur Kiwi, il avait fallut unir la population coloniale pour lutter contre l'île voisine. C'était le bon temps. Pourrait-on faire la même chose ici, à Clavinia ? Le pouvoir des différentes factions sont détenus par les grands pirates. Qui ne fond pas d'actions conjointes et gères leurs puissance et leurs richesse chacun de leurs cotés. Tiens, c'était le même système sur Kiwi...
Jimmy se rembrunis. Toujours la même histoire.

Mais... Qu'est ce qui arrivait à grand pas sur le vieux borgne buveur assis sur son tonneau ? Un type au pas pesant, faisant souffrir sous son poids ses bottes usés, qui dépassait de deux têtes la faune habituelle du port. Ce genre de force de la nature n'étaient pas si rare pourtant dans cette fichus ville. Mais celui ci... Celui ci venait directement vers Jimmy et sa bouteille avec sa mine patibulaire. S'il en voulait à sa bouteille, il allait y avoir conflit.

« Salut l'étranger, hé.
J'débarque tout juste dans le bled, hé. Tu m'as l'air du fin limier, le zigue à qui qu'on la fait pas, faut que ça soye une aubaine de te tomber sur le râble, hé. T'azimutes un moyen pour mézigue de me remplir la panse, façon qu'ça coûte pas bonbon au morlingue léger qu'il s'envolerait presque.. Oh t'esgourdes quand que je cause ? »


Sacré accent. Jimmy avait pus s'habituer à pas mal de façon de parler dans les différents ports du monde. Celui ci débitait à la vitesse de l'éclair dans un patois chargé. Ce que la borgne trouvait drôle, c'est que pour tout type qui avait un étrange accent, c'était la même impression de l'autre coté.

« Si je t'esgourde ? Bien sûr que je t'esgourde grand gaillard ! Je suis borgne, pas sourd ! T'a l'air de ceux qui connaissent pas le coin je m'trompe ? »

Jimmy sauta de son tonneau et se hissa sur ses gambettes. Il dut lever les yeux vers le colosse. Sacré gaillard. En attendant la décision fatidique du départ, il allait tester le garçon. Service contre service, tout s'échangeait dans cette ville.

« J'ai une adresse pour la dalle des mauvais jours. Si on se débrouille bien on pourra y manger gratis. Ça te botte ? »

En fait, Jimmy avait effectivement une adresse. Mais pas une adresse où il était le bienvenus. Un équipage qui était au port et zonait au Dindon Canon. Il avait squatter l'endroit jusqu'à ce qu'arrive l'équipage du Chien Jarre. Ils avaient finit par y faire du grabuge, et depuis Jimmy évitait l'endroit et leurs occupants. Le tavernier faisait autant de chiffre qu'il devait réparer ses meubles. Si le type au chapeau était celui qui semblait être, la suite allait être drôle.

_________________
Marin (3)=> Orientation en mer (2)- Endurance (6) => Dur à cuir (6) - Perception (1) - base de tir au pistolet (1) - base combat main nue (1) - maniement de la Hache (4) -
[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'enclume débarque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Port :: Quais-
Sauter vers: