AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Parfumée est arrivée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bud-Qasso Marie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: La Parfumée est arrivée !   Mar 12 Fév - 22:14

Dans la cabine du capitaine reposait un petit coffre rempli de pièces d'or, bercé par les mêmes vagues qui berçaient la nuit et son vent froid. Sous les regards émerveillés de leurs guides célestes, ils vivaient ensemble le temps mortel qui expirait : le capitaine dans sa cabine et les matelots : un quart au-dessous du pont et trois quarts au-dessus, souvent plus loin. Personne n'avait accès au coffre rempli d'or, sauf le capitaine, mais nul besoin d'en avoir l'accès, car l'avare savait utiliser l'imaginaire pour avancer vers l'absolu qu'il s'était créé.

Bien que l'absolu soit une beauté entre quatre vents, La Parfumée, elle, superbe navire marchand barque à trois mats, était une beauté que seul un vent pouvait porter. Les pirates soufflaient avidement leurs voiles pour qui avaient, probablement, de l'or, mais Clavinia venait et là bas, une honnête attention aux détails devenait souvent, chez ces bons menteurs aux gros ventres, une chose tout amicale.

Une mouette vint crier dans les voiles, agacer les marins. Bientôt en vinrent une autre, puis une autre. Le capitaine s'en réveilla, alla jusqu'à ouvrir la porte de sa cabine et puis quelqu'un lui tomba aussitôt dessus en lui disant: « Bonsoir Capitaine !

- Bonsoir ? Mais c'est pas le soir ! Le soir c'était hier !
- ...Bon vent alors !
- T'es pas assez malin pour me souhaiter bon vent ! Tu te prends pour quoi, un navire ?
- Non non...
- Cesse de dire n'importe quoi et va faire ton travail !
- Bien capitaine...
- Quelle mouche l'a piqué lui... sûrement une mauvaise. Grrrr....

»

En riant dans sa barbe, Bud-Qasso regarda son compagnon retourner dans les voiles, bouder sur une vergue. Il pensa qu'il fallait être idiot pour importuner un capitaine qui venait de se lever.

Le soleil se décida à se pointer trois heures plus tard. Le navire était presque arrivé et tous les membres d'équipage réveillés le sentaient. Tous avaient hâte de poser pied à terre, chose normale après vingt-quatre jours en mer. Le navire avançait toujours trop lentement dans ces moments là, même pour le capitaine présent. Le vent était bon et chaud, le fin du voyage allait être des plus normaux.

- Terre en vue ! Dis un gabier.
- Youpi ! Dis un homme.
- Qasso ! Dis le capitaine.
- 'Voulez ? Dit-il.
- Tu peux me donner la barre, vas aider les matelots.
- C'est comment Clavinia ? Dit-il en donnant la barre.
- C'est une île de pirates.
- Je vais piquer un roupillon alors, ça fait trois jours que j'ai pas dormi.
- Tu as pas dormi depuis trois jours ?
- La barre ce n'est pas fatigant.
- Va dormir alors, je te payerai quand tu te réveilleras.
- Merci.

_________________
niveaux pour compétences:
 


Dernière édition par Buvz-Qasso le Lun 18 Fév - 16:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bud-Qasso Marie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: La Parfumée est arrivée !   Mer 13 Fév - 20:09

- Il y a d'affreux ragots que l'on propage à ton sujet.
- Ah.
- À ta place je ferais gaffe où je mets les fesses.
- Ta pas à t'inquiéter pour ça.
- Tu devrais faire gaffe.
- Tu as bu ?
- Alors vas-y.

La Parfumée frappait à petits coups ses amarres. La cargaison fourmillait vers les entrepôts. Les voiles pliées transformaient leurs justes mâts en arbres de sécheresse ; sans intentions.

Quelqu'un frappa à la porte.

- Entrez ! Dit le capitaine.
- Bonjour Qasso.

Le capitaine alla chercher une petite bourse qu'il avait préparée et la lança à Bud

- Au revoir. Dit-il en tournant les talons.
- Attends !

Et Bud attendit.

- Pourquoi tu as gardé la barre pendant trois jours ?
- C'était un pari idiot.
- Hurmf. Salut !
- Salut.

Et Bud s'en alla d'un signe de la main.

_________________
niveaux pour compétences:
 


Dernière édition par Buvz-Qasso le Lun 18 Fév - 16:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bud-Qasso Marie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: La Parfumée est arrivée !   Jeu 14 Fév - 7:09

Dès qu'il se trouva en haut de la rampe, où il y avait bonne vue, Bud-Qass0 sentit que cette ville avait quelque chose d'anormal. D'abord le climat laissait entendre que la ville était géante. Ce n'était pas seulement dans les passants, c'était dans leurs regards, dans ce qu'ils cherchaient, dans leurs espérances et les ennuis qu'ils pouvaient craindre.

L'esprit qui habite un endroit durant certaines années finit par lui ressembler, et il n'est pas obligatoire de faire le tour d'une ville pour savoir à quoi elle ressemble. Il suffisait de lire le regard des gens, leurs sourires et leurs manières de crier, pour s'imprégner de chaque recoin de danger que cette ville abritait. Plus cette lecture était difficile et plus il y avait de ces recoins.

Pour la première fois de toute sa vie, Bud-Qass0 se trouvait dans un endroit où cette lecture était trop dure pour lui, du moins pour l'instant. Il cracha sur la rampe et descendit sur le quai.

Au premier pied-à-terre, un type devant lui se fit descendre. On ria dans la fumée du coup de pistolet et des dockers importunés par le corps le balancèrent dans un plouf. Bud-Qasso s'en foutit et continua son bonhomme de chemin.

Un vieux désespéré vint lui faire la manche d'un air joyeux, puis une dame ressemblant au vieux vint le rejoindre pour la même chose. Bud-Qasso les poussa à terre et s'en dégagea comme s'il s'en foutait.

Peut-être était-ce le cas ?

Un marchand des quais vendait des sabres d'abordage qu'il trainait avec lui. Il n'avait pas toutes ses dents, mais sa marchandise semblait bonne. Lorsqu'il vit Bud le regarder, il s'approcha de lui avec sa brouette et essaya de lui vendre l'une de ses épées.

- C'est de la camelote.
- Pas du tout ! C'est de la marchandise de première qualité ! Tu ne trouveras pas meilleur à ce prix là avant d'en avoir besoin, pour sûr.

Après avoir demandé un prix fixe, le matelot demanda la marchandise qu'il cachait au fond de sa brouette. Quelques sabres avaient une certaine valeur, mais aucune n'était extraordinaire. Bud se décida à en prendre une qui paraissait plus solide que les autres et la paya avec les quelques sous gagnés par le pari idiot des trois jours à la barre.

-Quelques jeunes marins l'avaient sous-estimé sur La Parfumée parce qu'il paraissait toujours un peu saoul et avaient cru qu'il ne tiendrait pas un jour dans une tâche aussi facile.- « Ils parlaient trop », pensa-t-il en abandonnant sa monnaie.

_________________
niveaux pour compétences:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: La Parfumée est arrivée !   Jeu 21 Fév - 16:24

« C'est de la camelote.
Pas du tout ! C'est de la marchandise de première qualité ! Tu ne trouveras pas meilleur à ce prix là avant d'en avoir besoin, pour sûr. »

Le vieux Gérard riait sous cape. Après tout, il n'avait pas réellement menti, à Clavinia on pouvait avoir besoin d'une arme dès qu'on posait le pied au sol.
Il continua de fixer l'homme de son sourire édenté qui se voulait commercial tout en négociant le prix de la future acquisition.

A vrai dire il ne regardait pas vraiment quelle arme l'homme choisissait, pour la bonne raison qu'il n'y connaissait rien...
C'était des armes qu'il avait récupérées la plupart du temps sur des corps, ou négociées avec le fossoyeur tout au plus.
Ce n'était pas les armes qui manquaient par ici il faut dire.

Il fixa un instant les quelques piécettes puis les rangea avec hâte, et continua à suivre celui qui pour sûr débarquait dans le coin.

« Heps ! Pour sûr t'es point du coin toi. S'tu veux le vieux Gérard peut bien t'montrer le coin. Va donc m'offrir un coup dans le gosier et on fait ça hé ! »

Il continua à avancer assez prestement aux cotés de l'homme malgré la charge qu'il poussait.
Faut dire qu'ils en avaient fait quelques milles Gérard et sa Brouette, et la bonne vieille ne semblait presque pas pâtir du temps.

« Qu'est ce que tu cherches gamin ? De la bonne bibine ? Des donzelles ? Un lit ? Aller raconte au vieux Gérard. »

Dit-il tout en arborant toujours son grand sourire édenté

Il espérait bien soutirer quelques piécettes de plus, mais au pire si l'homme l'ignorait il avait au moins gagné sa journée.

_________________
Crédit avatar : LostOnMyOwn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bud-Qasso Marie

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: La Parfumée est arrivée !   Mar 26 Fév - 18:40

Bud-Qasso avait l'impression d'avoir une sangsue dans l'aisselle du genou. Il ne savait pas ce qu'il voulait faire, il n'était pas d'ici, et se faire materner était la dernière chose qu'il voulait.

- Gamin ? Gamin, j'ai cogné un marchand parce qu'il ne faisait pas mon affaire, vieille broc.

Le vieux avait envie de tuer son client, comme ça, juste pour rigoler ; mais il avait une arme.

- Soit attentif à qui tu trompes, mon gars, et casses-toi.

Bud-Qasso ne fit pas plus d'histoire, la place n'était pas à lui. Comme on lui avait permis de se reposer dans le navire, il n'eut aucune peur du loin de cette ville. Puis, même si elle était vigoureuse par l'amas de gens semblant sans limites qui s'y trouvait... ci y étaient tous les mêmes paraîtres.

Après avoir laissé son souffle devenir un peu plus roi de ses gestes, Bud-Qasso laissa l'air aller à sa bourse. Il était de ceux qui vivent de donner l'effort d'être au gré de l'instant présent.

[Suite : Rues et ruelles - Errance sous la pluie]

_________________
niveaux pour compétences:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Parfumée est arrivée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Parfumée est arrivée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Ville Basse :: Port :: Quais-
Sauter vers: