AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leif Andersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leif Andersen

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Leif Andersen    Mar 26 Avr - 22:55

Prénom : Leif

Nom : Andersen

Surnom : /

Sexe : Masculin

Race : Humain

Âge : 58 ans

Apparence physique :

Des lunettes rondes et une épaisse barbe blanche camouflent les rides que le temps a laissé sur son visage. Il reste cependant bel homme, supposant un certain succès passé auprès de la gent féminine.
Au premier coup d’œil on distingue sur son visage une rigueur, une fermeté qui lui vient sans doute de sa longue carrière de médecin.
Une hygiène de vie irréprochable ainsi qu’une pratique régulière de son travail lui ont permit de rester extrêmement bien bâti pour son âge.


Caractère et défauts :

Le temps qui passe mène à la sagesse. Calme et posé en toute circonstance, Leif est doté d’un sang froid sans doute envié par la plupart des hommes.
Cela étant, son calme légendaire ne le lui empêche pas cependant d’avoir un franc parler digne des plus grands capitaines de vaisseaux, ce qui lui joue souvent des tours. D’autant que rien ne semble pouvoir le dissuader d’ouvrir sa grande bouche.
Une enfance enrichie en coup de pieds aux fesses, insultes et en torgnoles, lui a appris à apprécier pleinement les petits plaisirs de la vie.

Depuis son séjour sur Skeleton Key, Leif semble avoir une certaine inclinaison pour la boisson. Il arpente souvent les auberges, et parfois même les bordels. Cela lui a valu un arrêt pur et simple de sa profession, faute de patients lui faisant confiance.

Histoire :

Leif est né il y a plus d’un demi siècle, ce qui n’est pas rien il faut l‘avouer, sur une île que l’on nomme Pointe-Blanche, située à quelques heures de mer de Clavinia. De ce fait, le contact avec les pirates y est établi depuis un bon moment et chacun semble y trouver son compte d’ailleurs. C’est pour cela que Leif, depuis sa tendre enfance et ce par un contact régulier avec les pirates, a toujours eu envie de prendre la mer, rejoindre ses équipages impressionnants, ses bâtiments magnifiques et vivre libre, sans contraintes ni obligations. Juste la mer, ses camarades et lui.
Mais certains rêves sont inaccessibles. C’est d’ailleurs ce que Leif à compris très tôt. L’insouciance de l’enfance bercée par les songes n’est qu’une illusion et la réalité vous rattrape vite, c’est du moins ce qu’on lui a toujours appris, par l’intermédiaire de son père.
Parlons-en d’ailleurs, de son cher père. Leif a toujours eu des relations… affectueuses avec lui et a souvent pris des roustes, claques et autres avoinées monumentales, comme il est coutume chez les jeunes turbulents comme il l’était. Il ne le frappait pas, non. Il lui apprenait la vie, comme il disait. Leif n’a d’ailleurs jamais compris la nuance et aujourd’hui encore il cherche toujours la réponse. Nicklas, son père, était paysan et fournissait Pointe-Blanche ainsi que certains pirates en fruits et légumes en tout genre. Leif a d’abord tenté de suivre cette voie, pensant qu’un contact avec les pirates lui permettrait de partir, un jour… Sans grand succès. Bon a rien, feignasse et en plus de ça ne comprend que dalle à la culture de la terre, c’est ainsi que son père le décrivait auprès des villageois et des capitaines de navires. Pour Nicklas, ce n’était rien d’autre qu’un petit crétin qui passait son temps à lire des bouquins inutiles.
Il est vrai que Leif a toujours été attiré par les ouvrages. Il le tenait sans doute de Julian, sa mère, partie de la maison quand il était encore en âge de porter des couches, pour ouvrir une herboristerie en ville. Il la voyait de temps en temps, lorsqu’il avait l’occasion d’aller en ville avec son père afin de vendre ses produits. Il avait une relation complètement différente avec Julian du fait qu’il pouvait discuter longuement avec elle à propos de son métier, de sa vie en ville, sa relation avec les pirates, mais aussi de ses propres doutes, ses projets, ses envies. Sa mort prématurée fut un déchirement pour lui et il en souffre encore à son âge. Mais grâce à elle, son envie de pratiquer la médecine est apparue comme évidente. Il voulait sauver des gens comme il n'a pas pu le faire pour sa mère. Inutile de préciser que l’idée fut très mal accueillie par son père qui lui somma de quitter la ferme s’il voulait faire ce métier de « dégénéré ». Leif n’a pas hésité une seconde.

***

Après des années de travail, d’abnégation, et de pluies de caillasses, Leif réussit à se faire un nom dans les îles environnantes de Pointe-Blanche. Il commença par la guérison de petites plaies par la confection d’onguents et de diverses pommades à base de plantes, puis entreprit lui-même des recherches sur la meilleure façon de guérir des maladies bénignes en suivant des traitements. Ce fut un succès pour bon nombre de malades qu’il réussit à guérir rapidement et sans aucun effet secondaire que ce soit. Ou presque. Ca vient de là les pluies de caillasses. Urticaires, éruptions de boutons, vomissements furent de la partie les premiers temps. Cependant, ses recherches le menèrent sur la voie de la perfection en matière de traitements, à la fois pour les petits bobos comme pour les maladies les plus graves que l‘ont disait « incurables ».
Ses nombreux voyages lui ont permis de rencontrer d’autres confrères avec qui il a pu discuter et débattre avec plus ou moins de calme et d’objectivité ( cela va de soi ) de la meilleure façon de soigner un patient selon la situation. La pratique régulière de sa profession lors de son parcours d’île en île fut l’occasion pour lui d’acquérir une grande expérience dans la guérison de fractures en tout genre mais aussi et surtout en chirurgie. Cette dernière étant une discipline très peu pratiquée car extrêmement dangereuse pour le ou la patiente mais aussi pour le médecin en cas d’échec. ( Représailles, courses poursuites, bûcher… ) Là encore, le temps et le travail ont fait le reste. Malgré quelques échecs, Leif fut reconnu comme l’un des plus talentueux médecins depuis des générations, de part sa dextérité, sa patience et son sang-froid hors norme lors de ses interventions.
Mais chaque homme à ses faiblesses…

***

Après cette période faste de sa vie, Leif eu l’honneur, au cours d’une de ses expéditions sur une île qui lui était inconnue, Dauusen Es Rinauur, de rencontrer le Grand Pirate Johann Charleston Preston. Cela faisait alors plusieurs mois qu’il était sur l’île et il s’y plaisait d’ailleurs beaucoup. Malgré une population aux coutumes ma foi étranges, le climat difficile et rugueux lui plaisait énormément. Au-delà de ça, le travail ne manquait pas et ce n’était pas pour lui déplaire. Bref, je m’égare. Ce jour là était un jour extrêmement chaud, probablement le plus chaud qu’il ait vécu en quelques mois sur Dauusen. La flotte de Preston avait mouillé dans une baie au sud de l’île et lui et son équipage commencèrent à établir rapidement un campement sur la plage. Vous allez me dire, que Leif foutait-il ici ?! Eh bien, à ce moment là, et ce malgré son attachement à Dauusen, il cherchait la quitter pour rejoindre une terre qui lui permettrait de se détendre un peu après des années de dur labeur. Cette rencontre avec la flotte de Preston n’était donc pas prévue et résultait d’un simple concours de circonstances. Cela dit, cette arrivée tombait bien du fait que pour quitter l’île il lui fallait un bateau. Une flotte était donc bien plus qu’il ne pouvait en demander. Sans se soucier de qui il pouvait s’agir, il décida d’aller à leur rencontre afin de savoir s’il pouvait l’aider à s’en aller et par la même, leurs proposer ses services. Il faut croire que sa réputation était arrivée aux oreilles de Preston, puisqu’il l’invita à les rejoindre sans hésiter et ce dès qu’ils eurent fini leurs « petites affaires ». Leif n’a jamais su de quoi il en résultait. Il fallu compter deux ou trois semaines avant leur départ et c’est non sans un petit pincement au cœur qu’il quitta Dauusen Es Rinauur.
C’est à ce moment là que tout bascula pour Leif. Après quelques escales sur des îles dont le nom lui échappe totalement aujourd’hui ( comme beaucoup d’autres choses d’ailleurs ), Leif décida de stopper son expédition à Skeleton Key. Le nom lui paraissait étrange et l’attira beaucoup. Malgré l’insistance de Preston pour qu’il reste ( Il avait guéri bon nombre de ses marins ), Leif voulait s’installer ici quelque temps. Preston respecta sa décision et l’invita à rejoindre Clavinia, son île, quand il le voulait. Le vieil homme prit note et quitta le capitaine dont il ne connaissait rien, le Grand Pirate Johann Charleston Preston.
Son escapade à Skeleton Key ne fut pas des plus reluisante. Il passa le plus clair de son temps à profiter du doux plaisir charnel et de la chaude et enivrante déesse alcool. Tavernes et bordel furent son quotidien pendant une demie douzaine d’années, années où il n’exerça pas ou presque, sauf pour tuer des patients sur la table d’opération. Sa réputation se noya elle aussi dans l’alcool et plus personne ne voulu entendre parler du grand chirurgien Leif Nicklas Andersen. La vie d’un homme peut basculer d’un jour ou l’autre et ce fut le cas de notre ami.
Ces années noires sont maintenant derrière lui ( enfin… ) depuis que Leif a embarqué à bord d’un navire marchand faisant route vers Clavinia. La rencontre avec le capitaine fut la encore une coïncidence des plus heureuses du fait qu’il s’agissait de l’homme qui jadis l’avait conduis à Dauusen. Il l’invita donc chaleureusement à le suivre jusqu’à sa future destination qui était l’île des Pirates. L’idée ne déplaisait pas à Leif qui, assis à sa table une chopine à la main, se demandait ce qu’il foutait là. Après tout, il vivait dans la débauche la plus totale, lui le plus grand médecin depuis des générations, et il s’offrait à lui l’occasion de vivre son rêve d’enfant. Il n’est jamais trop tard, faut croire. Il bu sa bière d’une traite et serra la main de son ami avec un large sourire, expression qui se faisait malgré tout rare sur son visage.
Aujourd’hui la noirceur de Skeleton Key se dissipe et il est en route vers l’île dont il avait tant rêvé gamin, Clavinia l’île aux Pirates.

Profession : Médecin ou presque.

Points de compétences : Médecine [6] : Premiers soins (3), Diagnostic (3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Leif Andersen    Ven 29 Avr - 23:15

Bonjour Leif Andersen et avant tout bienvenu sur Maynlie!

Ta fiche est complète et bien écrite, ton style d'écriture est souple est sympa à lire, j'ai donc hâte de te voir vivre ta nouvelle vie sur Clavinia.

Néanmoins le gros Hic, c'est que le fond de ta fiche ne correspond pas à certaines règles énoncées.
La première remarque est identique à celle que l'Admin a put faire à L'Excuse :
Ton personnage arrive sur Clavinia et la découvre entièrement et Ne connait Pas de personnage important dans l'histoire de Clavinia (pas de PNJ joué par le compte PNJ du moins)
Hors, tu t'en douteras, c'est bien évidemment le cas de Preston personnage clef essentiel de Clavinia.
Tu ne peux pas donc avoir des "entrées" en connaissant la personne qui gouverne l'île ce qui t'avantagerais beaucoup trop.

Ce que je te propose, c'est de remplacer ce pirate que tu décris comme Preston par un pirate de moins grande envergure, peut être un subordonné de Preston par exemple?

Ensuite le second (et dernier je dirais) soucis, c'est que tu décris ton personnage comme le meilleur médecin connu... Je rappelle juste que ton personnage vient d'une île pas tellement développée et qu'il ne possède que 6 points de compétence (comme tout arrivant), il est certainement le meilleur médecin de toute son île, mais il évite de pousser au delà sa réputation.

Comme tu l'as peut être remarqué, notre système de compétence est en train de changer, la description des paliers de médecine également. Je pense que ton personnage sera tout à fait jouable grâce à la nouvelle description que nous proposerons.

Je suis persuadé que ces petites modifications à faire ne te décourageront pas et j'espère te voir bientôt poster parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Leif Andersen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre-
Sauter vers: