AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dorian Dinh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorian
Au doigt et à l'œil
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Dorian Dinh   Mar 3 Mai - 23:21

Et voilà je me lance ^^

Prénom : Dorian
Nom : Dinh
Sexe : Masculin
Race : Humain
Age : 21 ans

Apparence physique :
Des cheveux roux volant au vent, un regard émeraude qui vous transperce, un sourire si souvent affiché au coin des lèvres. Voilà en quelques mots la description que l'on pourrait faire de Dorian. C'est cette image de lui qu'il laisse. Et pourtant... d'autres traits physiques le caractérisent, l'identifient.
Son œil droit est recouvert d'un bandeau noir. Caché lorsqu'il le peut par sa masse de cheveux, il ne peut plus le dissimuler lorsqu'il relève ses cheveux. Cela lui arrive essentiellement lorsqu'il travaille, la commodité de ne pas avoir sans arrêt des mèches dans les yeux... dans l'œil. Il ne ressent aucune différence à ce manque et l'assume pleinement. Ne souhaitant juste pas l'afficher et se faire forcement plaindre, il se sert de ses mèches rouges pour le dissimuler aux regards.
Il porte donc ses cheveux soit relevés soit lâchés. Lorsqu'il les coiffe, il ressemble un peu à un porc-épic même si les pointes formées par cette coiffure sont loin d'être aussi résistantes que les piques de cet animal. Elles ont plutôt tendance à tomber, le jeune homme n'utilisant aucune gomme pour les maintenir spécialement en place.
Pour ce qui est des vêtements, Dorian ne s'embarrasse pas des superflus Plus c'est confortable, mieux c'est. Il faut être maitre de ses mouvements et ne pas être gêné aux entournures disait sans cesse sa mère. Le message est passé. Quitte à ce que parfois, ce qu'il revêt ne soit pas très raccord..

Caractère et défauts :
Joueur, jovial, souriant. Dorian est d'un naturel chaleureux ; il aime aller au contact des autres et sa bonne humeur est souvent contagieuse tant il veut mettre l'autre à l'aise. On a alors l'impression qu'il se fait plein d'amis, avec facilité. Mais pour lui, l'amitié c'est sacré et il ne distribue la sienne qu'aux gens qu'il juge digne. En règle générale il n'a pas de mal pour apprécier les gens et se faire apprécier d'eux. C'est assez rare lorsqu'une personne lui ait désagréable mais dans ce cas, c'est plutôt irréversible.
Pour rejoindre un peu le point précédent, le jeune homme est également quelqu'un de très têtu. Quand il a une idée en tête, il n'en démord pas et sa grande idée depuis qu'il est minot, c'est de partir à l'aventure. Il est aussi prêt à tout pour arriver à son but et se montre d'un tempérament volontaire, n'hésitant pas à braver un danger, quelqu'un de plus puissant. La main sur le cœur, trop gentil selon certains, il peut prêter main forte à quelqu'un si ça correspond à ses convictions.

Si on doit désormais parler de ses défauts, le premier qui revient est têtu. Autant cela peut être un qualité puisque ça le pousse à avancer, autant c'est également un handicap : il a l'air de n'avoir qu'une idée en tête et peut saouler les gens avec sa perpétuelle rengaine. Ca peut aussi le mettre dans des situations faucheuses. Car Dorian a aussi tendance à foncer tête baissée ; c'est un impulsif. Il y va et pose (ou se pose) des questions ensuite. Et un impatient. Il faut que ça aille vite pour que son rêve puise se réaliser ! Malheureusement, dans la réalité, ce n'est pas toujours le cas.

Histoire :
Dans la famille Dinh, on est pêcheur de père en fils depuis tellement de générations qu'il est difficile de dire quand la tradition s'est instituée. Sa grand-mère disait que ça remontait à l'arrière-arrière-arrière.... Dorian n'écoutait jamais la suite. Car lui ne voulait pas être pêcheur. Il serait l'exception qui brise la règle car il avait deux sœurs et que les filles ne devenaient pas pêcheurs. De grandes disputes s'étaient élevées dans leur bicoque rafistolé à quelques dizaines de mètres de la plage. C'était inadmissible d'avoir une idée pareille. La tradition c'était la tradition et la famille c'est sacrée. Sacrilège d'oser ! Sacrilège de rêver ! D'espérer changer son destin. A l'orée de l'adolescence, il comprit que cela ne servait à rien de continuer à palabrer avec ses parents. Il acquiesça car il réalisa qu'il y avait quelques choses à gagner à faire semblant de poursuivre dans cette voie. En apprenant ce métier, il serait alors libre de partir sur les mers, de s'enfuir et de suivre son rêve : partir à l'aventure.
Encadré par son père, soutenu par sa mère, il monta pour la première fois sur le bateau familial à l'âge de 4 ans pour faire un tour dans la crique. Son appréhension s'envola dès qu'il posa le pied sur le ponton de bois. Il s'y sentait à sa place, il s'y sentait bien. Et en voyant ça, et que le petit n'avait pas été malade durant tout le voyage, ses parents s'étaient ravis de voir qu'il avait le sang marin. Ce sang lui avait surtout apporté qu'il attendait plus de la vie. Une liberté pleine et entière où il pourrait passer ses nuits à bord de son navire, accoster sur des iles inconnues, rencontrer des gens originaux et intéressants. Vivre. Découvrir. Explorer.
Sur l'ile où il avait grandi, il n'avait jamais entendu parler de piraterie. C'était un petit coin tranquille, sans intérêt pour les gens qui n'y étaient pas nés, ou pour lui la fameuse exception... Alors qu'il construisait en cachette un petit bateau pour s'enfuit et voguer au grès de ses envies, il essayait d'imaginer ce qu'il pourrait découvrir en s'éloignant de ce qui aurait pu être un petit paradis tranquille si son âme n'aspirait pas à plus grand.
Une nuit, il ouvrit sa fenêtre, le souffle d'air frais provenant de la mer lui piqua les yeux mais il sourit. C'était son heure. Il avait mis plusieurs années pour construire quelque chose qui flottait. L'apprentissage de la charpente de marine lui était venu en étudiant ceux qui réparaient les bateaux : le calfatage n'avait plus de secret pour lui. Il avait donc 21 années de vie quand il eut enfin la possibilité de commencer son rêve. Et alors que le rafiot s'élançait sur la mer tranquille, il se dit qu'il avait plutôt intérêt à ne plus remettre les pieds ici s'il ne voulait pas finir battu sévèrement... son père en tête.

Profession :
Pour l'instant, il ne fait rien... Loin d'être flemmard, il va bien trouver.

Points de compétences :
Navigation : Marin 2
Navigation : Voile et vent 1
Navigation : Orientation en mer 1
Corps à corps : Base offensive 2
(euh c'est bon pour ça Oo ?)

_________________


Navigation (14) : Marin 6 ; Voile et vent 3 ; Orientation en mer 5
Poing (3) : Base offensive 3
Sabre (6) : Base offensive 3 ; Parade 2 ; Feinte et déplacement 1
Physique (3): Endurance 3
Connaissance (2) : Déchiffrage 2


Dernière édition par Dorian le Jeu 2 Juin - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Dorian Dinh   Mer 4 Mai - 14:01

Bonjour Dorian. :]

Je trouve ta fiche de très bonne qualité. La forme, le fond, tout est bon.

Plus que par ces quelques points, je suis bien plus attiré par le potentiel de ton personnage. Rien que son arrivée à Clavinia risque déjà d'être très sympa. Rolling Eyes
Enfin voilà, le profil de ton personnage se promet aussi d'être intéressant. Je doute pas que tu pourras faire de bons RP avec. :)

C'est donc tout à notre honneur que nous t'accueillons parmi nous. ^^

Bon après, c'est plus une remarque qu'autre chose : à aucun moment tu ne précises comment il s'est retrouvé borgne, ce petit roux. Au final, c'est pas un problème, quand on y pense. Tu pourras toujours exploiter cet aspect progressivement si tu te retrouves en mal d'idées. Mais passons. ^^

Bienvenue à toi. pirat

edit : J'ai beaucoup aimé : "La tradition c'était la tradition et la famille c'est sacrée. Sacrilège d'oser ! Sacrilège de rêver ! ". Bonne tournure. :)

edit : On me chuchote que ton bateau ne pourra pas non plus être un beau vaisseau de guerre. Tu pourras jouer la carte de l'ironie en disant que t'as traversé la mer sur un radeau, un tonneau amélioré, une barque ou un petit navire à la Ponyo... puisque tu n'as pas de compétence en charpenterie.
Ton histoire justifie tout même que t'y connaisses plutôt bien, donc je te laisse jauger. ^^

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Au doigt et à l'œil
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Dorian Dinh   Mer 4 Mai - 19:06

J'y ai pensé après coup... que j'avais zappé de parler de son oeil XD C'est ça de faire une fiche par "à coups" lol Bon je le raconterais bien dans le rp du coup ^^ (l'idée n'est qu'ébauchée dans ma tête pour le moment, donc ça m'arrange ^^)

Oui j'ai bien conscience qu'il est pas doué en charpenterie de marine (moi même je ne connais que le fameux calfatage ; vive la sortie patrimoniale qui m'a montrée ce que c'était et comment ça se faisait ^^) Tant qu'il arrive entier, lui ! Son bateau ça n'a pas d'importance XD

Merci en tout cas à tous les trois ^___^

_________________


Navigation (14) : Marin 6 ; Voile et vent 3 ; Orientation en mer 5
Poing (3) : Base offensive 3
Sabre (6) : Base offensive 3 ; Parade 2 ; Feinte et déplacement 1
Physique (3): Endurance 3
Connaissance (2) : Déchiffrage 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Au doigt et à l'œil
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Dorian Dinh   Jeu 2 Juin - 22:11

Voilà les compétences sont remises à jour ^^

Points de compétences :
Navigation : Marin 2
Navigation : Voile et vent 1
Navigation : Orientation en mer 1
Corps à corps : Base offensive 2
(arme : pour l'instant le poing... >_<)

_________________


Navigation (14) : Marin 6 ; Voile et vent 3 ; Orientation en mer 5
Poing (3) : Base offensive 3
Sabre (6) : Base offensive 3 ; Parade 2 ; Feinte et déplacement 1
Physique (3): Endurance 3
Connaissance (2) : Déchiffrage 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Au doigt et à l'œil
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Pensées désordonnées d'un capitaine   Jeu 26 Juil - 17:10

Pensées désordonnées d'un capitaine

Récit de son accident fait à Slayn Valentine durant le voyage de retour des Carpates

" Ce n'est pas une histoire très passionnante cela dit... C'était jour de pêche, le temps était gros et l'orage approchait. Mais on avait pris le large depuis le matin et les prises n'étaient pas bonnes. Alors, au lieu d'être prudent et de rentrer dès qu'on s'était aperçu de la nature des nuages, on est resté. Pour tirer les filets une ou deux fois de plus... Pour plus de poissons et donc plus d'argent sur les étales du marché. Pour payer une nouvelle robe à la femme d'untel, acheter ce jouet qui plaisait tant au petit d'un autre... pour des pièces sonnantes et trébuchantes, pour un peu de beurre dans les choux. Bref, c'était une belle connerie ! On aurait mieux fait de rentrer se mettre au chaud auprès du feu et des femmes.
Le chef d'équipe ce jour-là était mon père. L'ancre était jetée et les filets commençaient à être remontés. Chacun était à son poste ; ça criait plus fort que d'habitude car le tonnerre résonnait de plus en plus près. Les éclairs zébraient le ciel et si on avait été à l'abri des éléments, on aurait pu trouver ça superbe de les voir se déchainer ainsi. Quand l'orage fut sur nous, mon père ordonna qu'on range les voiles et qu'on abaisse le mat. Mais les filets étaient encore dans nos pieds et le sol était glissant à cause des trombes d'eau qui s'abattaient. Moi, il m'avait chargé d'écumer l'eau ; pour ne pas gêner les autres et rester dans les jambes pendant les manœuvres. Je me suis docilement exécuté, remplissant avec énergie mon seau et le vidant dans la mer... comme si cela servait à quelque chose en réalité...
Si je me rappelle de chaque seconde avant l'accident, l'instant en lui-même m'échappe. Je ne me souviens de rien sinon de la douleur continuelle qui m’assommait autant qu'elle me tenait éveillé. Mais on m'a fait le récit des évènements... Le bateau a tangué, plus fortement que d'ordinaire. J'étais à priori les bras tendus au dessus de la balustre, mon seau entre les mains. Donc je n'ai pu m'accrocher sous le choc et j'ai basculé en arrière. J'ai roulé jusqu'à l'autre bord, complètement sonné. Les gars bataillaient avec les voiles qui cherchaient à prendre le large. Un des cordages s'était pris dans les filets. Une bourrasque les fit lâcher temporairement la toile. Celle-ci claqua, entrainant une partie de ses cordages et un bout de filet. Ceux-ci étaient munis de crochets qu'on accrochait à la balustre pour les tirer dans l'eau pendant qu'on avançait... Ils m'ont simplement entendu hurler...
J'ai eu de la chance de n'y perdre qu'un œil. Une question d'angle a expliqué le soigneur qui me l'a enlevé. J'ignore comment il a réussi ce miracle, car je m'imagine hurlant à la mort et gesticulant dans tous les sens, le visage maculé et la vision brouillée. C'est assez flou dans mes souvenirs et c'est tant mieux, je pense. Ah oui... Tu te doutes que si on me faisait écumer l'eau, c'était que j'étais pas bien vieux : ben ouais, j'avais sept ans et demi.
"


A suivre, réflexions sur un apprentissage autodidacte encore bancal...

_________________


Navigation (14) : Marin 6 ; Voile et vent 3 ; Orientation en mer 5
Poing (3) : Base offensive 3
Sabre (6) : Base offensive 3 ; Parade 2 ; Feinte et déplacement 1
Physique (3): Endurance 3
Connaissance (2) : Déchiffrage 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Au doigt et à l'œil
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Dorian Dinh   Ven 27 Juil - 16:38

Apprentissage autodidacte encore bancal

" Je me suis rendu compte qu'il fallait que j'apprenne à lire... L'oral c'est bien joli mais ça fait travailler la mémoire et celle-ci peut être très défaillante parfois... Il suffit d'un peu de brouhaha autour, d'un coup dans le nez... et on oublie rapidement ce qu'on nous a dit ou on l'entend mal et déformé. Ça peut amener à des situations embarrassantes...

Mais quelle idée de vouloir s'y coller tout seul ?! Avais-je vraiment le choix... ? Je suis un capitaine maintenant et je peux pas demander de l'aide à mes camarades qui en savent bien moins que moi dans ce domaine. Alors j'ai pris mon mal en patience, des bougies et je me suis crevé l’œil à tenter de comprendre ces gribouillis sur les feuilles. Tout ça avait un sens je le savais mais cela semblait si diaboliquement compliqué quand on ignorait par quel bout prendre le problème...
Je devais y arriver. Je devais lire ces cartes ! Ne connaissant pas les îles environnant Clavinia, j'étais obligé de me reporter aux cartes que mon prédécesseur (non pas Tarlynn, celui d'avant) avait laissé dans sa cabine. Pour maintenir un cap vers les Carpates, je les avais déjà regardé ces cartes mais je n'avais guère besoin de savoir lire pour les comprendre : là, y a une île, elle existe en vrai à babord, donc on va bien dans le bon sens. Ou quelque chose dans cette idée. Le lien "écrit/réalité" peut être facilement fait, surtout quand quelqu'un connait déjà le cap à suivre (ce qui était le cas de Slayn pour notre premier voyage). Mais pour aller à telle île quand on ignore laquelle c'est au milieu de la dizaine figurée sur la carte, c'est moins facile. Débrouilles-toi tout seul coco !
Enfin, j'ai quand même demandé aux gars de me dire à quoi ressemblaient ces îles où nous devions aller. J'avais leurs noms puisque mes clients me les avaient fournis oralement en me refourguant également des bouts de papier détaillant les marchandises que le Keltia transportait ou devait récupérer sur place. Mais laissons-là ces morceaux de ligne pour le moment. Ce qui m'intéressait, c'était les îles : laquelle était quoi sur cette foutue carte ? Ben, avec le nom donné par le marchand et les vagues indications de mes marins sur les formes et les emplacements (ils comprirent que je ne connaissais pas les lieux aussi bien qu'eux et ils l'acceptèrent d'autant mieux que j'avais été des leurs peu de temps auparavant), j'me suis démerdé. Repérer l'île sur la carte, la reconnaitre parmi les autres était le plus compliqué : le nom qu'il y avait marqué à côté était forcement son nom. La plus facile à repérer fut Clavinia, puis je les identifia les unes après les autres au fil des voyages. Ça ne fait pas de moi un lecteur loin s'en faut mais je reconnaissais les noms. Ça me paraissait déjà énorme.

Puis, il arriva ce qu'il devait arriver... On me chargea les mauvaises marchandises. J'étais persuadé que mon client avait parlé de cagettes de je ne sais quoi et là on faisait monter à bord des moutons. De la cagette au mouton, y a quand même une sacrée différence. Certes on pouvait mettre ces derniers en boite mais ça n'avait aucun intérêt pour un voyage en mer. Et puis une cage qui fait béééé, ça passe pas inaperçu. Bref, je suis allé trouver le marchand à terre, celui qui avait racheté le stock pour une quantité équivalente en cagettes -ou moutons, car sur le coup, je ne savais plus-
Je ne sais plus trop les phrases qui ont été prononcées, sinon que rien qu'à repenser à ce moment, j'ai encore le poing qui me titille. Je me suis retenu de lui en mettre une, mais il s'en était fallu de peu que ça dégénère vraiment. J'ai quand même envoyé valser son petit tabouret sur lequel il regardait sagement l'embarquement se faire... mais il n'était plus assis dessus... dommage !
Je lui ai secoué sous le nez le papier fourni par mon client. Pour moi, il n'y avait pas marqué "mouton" sur cet bordereau. Non pas que je sache lire le mot, mais je savais reconnaitre qu'il y avait trop de mots écrits pour qu'ils signifient simplement "mouton". Après les chiffres, il y avait non pas un mot ("moutons" dans ma réflexion) mais trois comme dans "cagettes de... truc". Bon, je pouvais pas dire que je ne savais pas lire alors j'ai tenu bon sur ma position, persuadé d'être dans mon bon droit. Il a finalement accepté de reconnaitre qu'il avait essayé de manigancer (à priori, les moutons valaient bien moins que les fameuses cagettes qu'il devait me remettre) et donc de m'entourlouper. J'ai laissé les gars se défouler un peu sur ses propres hommes pour lui apprendre qu'on ne berne pas impunément les pirates du Keltia. Puis, on a embarqué la bonne cargaison et on est reparti.
Première chose que je fis une fois enfermé dans ma cabine, je déchiffrais les lettres du mot "cagettes". C'est bon, celui-là je le connaissais maintenant. De traversée en voyage, je retiens comme cela de nouveaux mots en prenant garde à ce que me disaient les marchands et ainsi, avec les noms des îles, j'étoffais mon "vocabulaire" en terme de lecture.

Et vous allez me dire : "Et les enseignes de taverne ?"
On s'est arrêté dans pas mal d'entre elles. Les gars les connaissaient de réputation, par le bouche à oreille. Parfois, ils ne connaissaient que le nom et on vadrouillait un peu parmi les rues pour trouver notre bonheur. Les images parlent pour les mots. Beaucoup de ces établissements ne prennent même pas la peine d'utiliser des lettres dans leurs enseignes. Certes le font et moi je regardais ces mots, pour les comprendre et les déchiffrer comme je fais pour le reste. Par déduction plutôt que par vraie lecture.

Bon d'accord, maintenant je reconnais presque toutes les lettres de l'alphabet et certains ensembles de lettres qui forment des sons. Mais je ne peux pas tout lire. En même temps à quoi ça me servirait ? Cartes, listes des marchandises et enseignes de taverne et auberge, ça me suffit très bien à moi ! Parce qu'est-ce que ça fait mal à la tête de lire !! "

_________________


Navigation (14) : Marin 6 ; Voile et vent 3 ; Orientation en mer 5
Poing (3) : Base offensive 3
Sabre (6) : Base offensive 3 ; Parade 2 ; Feinte et déplacement 1
Physique (3): Endurance 3
Connaissance (2) : Déchiffrage 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dorian Dinh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dorian Dinh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: