AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jack Sullivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sully

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Jack Sullivan   Mar 24 Mai - 15:21

Prénom : Jack

Nom : Sullivan

Surnom : Ceux qui le connaissent assez pour ça l'appellent Sully. Il a accumulé quantité d'alias au fil du temps et il est rare qu'il se présente directement de son vrai nom, surtout quand il a une escroquerie sur le feu. Le plus couramment utilisé d'entre eux est "Patrick J Sullimer" et dans tous on retrouve "sully" quelque part, comme une signature.

Sexe : Masculin

Race : Humain

Âge : On lui donne généralement entre vingt et vingt-cinq ans, ce qui n'est pas très loin du compte. Il en a 26 et du moment qu'on le laisse entrer dans les tripots, le reste lui est franchement égal.

Apparence physique :

Quelles que soient les circonstances, Jack est toujours tiré à quatre épingles. Élégamment habillé, il a l'allure d'un dandy esseulé qui viendrait jouer son argent de poche pour se distraire. Les malandrins, arnaqueurs et autres le voient comme un garçon de bonne famille qui voudrait goûter à l'irrésistible fumet de la désobéissance, à fréquenter les filles et les tripots parce que maman le lui a interdit.

Avec ses vêtements coûteux, sa peau pâle et sa mine bien arrangée, on voit en lui un gogo plein de pognon qu'on serait ravi de déplumer. Comme son père lui répétait souvent, "le vêtement fait le truand", et la quasi-totalité de ses gains lui servent à maintenir ce train de vie illusoire. Car ceux qui le croient riche, naïf et bien né s’aperçoivent après avoir vainement tenté de l'arnaquer que non seulement la bague en faux diamant qu'il leur a refilés est aussi invendable que la dernière des camelote, mais qu'en plus il s'est fait la malle avec leur bourse. Arnaquer les gens, d'accord. Mais le secret du métier, c'est de les arnaquer avec tant de classe qu'ils vous tiennent la porte, tout sourire, et vous serrent la main en sortant.

Il possède, parmi les rares objets qu'il a gardé d'une ville à l'autre, un veston bleu auquel il tient énormément - principalement parce qu'il lui a coûté les yeux de la tête. Ses cheveux sont d'un brun tirant légèrement sur le roux et il a de grands yeux vert pâle aussi calmes et insondables que les eaux d'un lac hivernal. Il est difficile, voire impossible d'arriver à dire ce qu'il pense, car étant habitué depuis tout petit au bluff et à la dissimulation, il peut se composer des expressions aussi diverses qu'opportunes.



Caractère et défauts :

Manipulateur. Menteur, tricheur, trompeur. A sa décharge, il ne triche que quand il n'y a vraiment pas d'autres moyens - la plupart du temps, son habileté aux cartes ou ses boniments éhontés suffisent aux les âmes simples qui constituent ses proies préférées. Sans personne au monde, il s'est habitué à la solitude et les seuls contacts sociaux qu'il entreprend se résument à son activité professionnelle, à savoir arnaquer ses semblables. Il fait rarement preuve de scrupules, et encore moins quand de l'argent est en jeu. Toutefois, il a de la compassion et de la sympathie pour les enfants - à défaut d'en avoir pour les adultes - et il ne ferait rien qui puisse mettre un gamin en danger. Un bandit qui dépouille le peuple, d'accord, mais le comble de l'élégance reste pour lui de dépouiller les fripouilles. Et puis, voler un voleur engendre à la fois plus de satisfactions et moins de complications que de rouler un honnête homme ; après tout, celui qui est d'une moralité douteuse est moins enclin à se plaindre aux autorités.

Il aime la culture, et les livres en particulier. D'abord parce que ça fait partie de son personnage de dandy désabusé, ensuite parce qu'un bout de papier falsifié ("vous voyez cet acte notarié, monsieur Trucmuche ? Vous savez ce qu'il dit ? ") qu'on agite sous le nez d'un illettré accompagné de quelques mots savants est un argument qui se fait valoir. Et puis, vu qu'il se fait souvent passer pour ce qu'il n'est pas (homme de loi, souvent, car les gens un peu crédule respectent un parchemin du moment que la signature a l'air vraie), autant qu'il soit crédible !


Métier : Joueur professionnel, dandy, escroc. Dès qu'il y a de l'argent facile à se faire sur le dos d'un bon pigeon, soyez sûr qu'il est dans les parages.

Compétences :

Raciale :
Adaptabilité

Autres :
Escroquerie : Triche (3)
Diversion : Ruse (3)


Histoire :

Personne n'aime se faire délester d'un gros paquet de pognon. C'est ce qu'a un jour découvert Jack Sullivan Senior, escroc notoire et sans scrupules, bien qu'il s'en doutât probablement déjà. Ce fut une journée riche en enseignements ; d'un coup il eut confirmation que oui, lessiver un péquenaud abruti qui croit que personne ne remarquera que cinq n'est pas un chiffre pour des as, c'est une bonne chose. Et d'un autre coup, il découvrit ensuite que non, ce n'était décidément pas une bonne chose quand ledit péquenaud se levait de son siège soûl comme un cochon pour vous casser la figure, entouré de ses deux grands frères et d'au moins sept cousins.

" Ne jamais jouer contre une famille entière " Voilà la leçon qu'en avait tiré Jack Sullivan Senior juste avant de se carapater à toute vitesse par la fenêtre, poursuivi par la meute de cousins en colère qui, s'ils n'avaient pas inventé l'eau chaude, avaient quand même un atout pour eux : ils couraient vite, les bougres !

Jack Sullivan Junior, alors âgé d'à peine sept ans, avait regardé son père sauter par la fenêtre et disparaître dans le noir. Il ne le reverrait plus ; il l'ignorait encore, mais cette nuit-là les cousins courraient un peu trop vite, et sons père un peu trop lentement. Sans doute l'or qu'il gardait dans ses poches suffisait à le lester. Bref, au petit matin, après que le cadavre ait été découvert, le pendu dépendu et les coupables arrêtés, le petit garçon fut confié aux bons soin d'une tante âgée qui ne l'avait jamais vu de sa vie et qui s'en serait bien passé. Toute son enfance avait été baignée dans une atmosphère de jeux et de luxure.

Destiné depuis tout petit à suivre la glorieuse voie ouverte par son père, il savait foultitude de choses fort intéressantes, comme compter les cartes, déplacer et remplacer des objets sans être vu, truquer un dé ou mentir d'un air si innocent qu'on aurait juré qu'il y croyait. Il savait lire et écrire, bien entendu ; si il y avait une chose sur laquelle son père ne transigeait pas, c'était l'éducation.

" Souviens-toi bien de ça, répétait-il à son garçon quand l'une de ses combines avait bien marché. Un escroc illettré c'est une fripouille, mais un escroc savant, c'est un aristocrate ! "

Il était calme et obéissant, mais la tante avait toujours trouvé que son beau-frère était un bon à rien, et ce môme qu'on lui avait confié ne portait-il pas le nom de Sullivan ? " Il finira un jour au gibet " Prédisait-elle haut et fort, comme pour bien souligner que quelque soit la manière dont cet orphelin allait tourner, ça ne serait pas de son fait.

En tout cas, il eut un toit et suffisamment à manger, ce qui n'était pas toujours le cas quand on n'avait plus ni père ni mère. Il n'appréciait pas beaucoup sa tante, sa morale, sa piété et tout ce qui s'en suivait. Dès qu'il put se faire passer pour plus âgé qu'il ne l'était, il se réfugia dans les tripots clandestins qui fleurissaient en ville et où on n'était pas trop regardant sur l'âge ou l'origine des clients. Il était doué pour ça, et il apprenait vite ; mais à la saveur sucrée des premières victoires ne tarda pas à se mêler le goût amer des premières désillusions.

Ayant contracté pas mal de dettes chez des gens dont il aurait mieux fait de se tenir éloigné, il fut un jour contraint d'empaqueter les quelques affaires qu'il possédait et de quitter la ville en hâte, sous le regard à la fois réprobateur et satisfait de sa tante, sans autre adieu que "Je l'avais bien dit !". Il avait seize ans, était sans le sou et ne possédait pour tout héritage que le savoir de son père et une nette aversion pour les travaux physiques. Après tout, pourquoi gagner par sa sueur ce qu'on pouvait soutirer à la sueur des autres ? Il ne manquait pas de pigeons en ville prêts à aligner la monnaie pour un faux acte de naissance, quelques "bijoux" en verroterie ou un prétendu remède miracle composé aux deux tiers d'eau et aux trois tiers de boniments.

Il passa les dix années suivantes à errer de village en village, de cité en cité, parfois gagnant beaucoup pour tout dépenser dans la foulée ; d'autre fois en se serrant la ceinture et en attendant des jours meilleurs. En général, il ne restait guère au même endroit. L'exemple de son père était resté gravé dans sa mémoire et il n'oubliait jamais de filer en douce dès qu'on commençait à sortir les fourches, les couteaux ou la corde de chanvre. Il n'avait guère d'endroit où rester, après tout, et plus de connaissances que d'amis. Quand à Clavinia, il était vrai que c'était une bien grande ville, plus grande que celles qu'il fréquentait habituellement. Mais quel meilleur refuge pour quelqu'un qui n'avait d'autres possibilités, dans la vie, que de continuer à avancer ?


_________________
***

Le vêtement fait le truand

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Jack Sullivan   Mer 25 Mai - 18:50

Et bien, voilà donc un deuxième arnaqueur, dans un autre style que le premier, toutefois.
Ton personnage semble fort sympathique et je n'ai pas d'objection à formuler à la lecture de ta fiche.

[Fiche validée !
Tu peux à présent poster dans les parties RP du forum et commencer à jouer.
Et maintenant, il est temps de voir comment tu vas t'en sortir dans notre univers...
Place à tes aventures !]

EDIT : Je tiens toutefois à faire une remarque sur cette validation. :)
Pour ta validation, je n'ai pas tenu compte de tes compétences, car le système est en cours de remaniement, mais il y aura probablement des choses à revoir.
Tout d'abord, ton personnage sait lire (et c'est même assez important pour lui, semble-t-il), donc il faudra que tu songes à la branche "Connaissances" (pour le moment, elle semble devoir être gardée, au moins pour le déchiffrage).
Pour l'escroquerie, je pense que tes 3 points sont effectivement le minimum. Je ne sais pas encore comment les diversions seront vues exactement, mais tu risques de devoir piocher quelque chose par là...
Sinon, on m'a fait aussi remarquer que ton personnage aime partir avec la bourse des gens qu'il arnaque. Fais attention à ne pas en faire trop : les points de compétence partent assez vite quand on n'en a que 6, il est donc risqué pour toi de devoir en dépenser en "vol".
Bref, je reverrai cela précisément quand le système aura été retouché pour de bon, mais cela ne remet pas ta validation en cause pour le moment. ;)

_________________
Crédit avatar : *deathtoll1912

On ne contrarie pas celui qui joue avec les fils auxquels tient votre vie…
…surtout quand il a une paire de ciseaux à la main.


Pour dialogue : MJ.Maynlie@hotmail.fr
(Veuillez prendre rendez-vous par mp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sully

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Jack Sullivan   Mer 29 Juin - 19:05

Pour ce qui est de la bourse, je me suis mal exprimé... Je ne voulais pas dire qu'il leur volait leur bourse mais qu'il leur refilait de la fausse verroterie qu'il vendait à prix d'or (donc il se taillait avec le contenu de leur bourse parce qu'ils dépensaient tout ce qu'ils avaient sur eux pour acheter, par exemple, un faux diamant ^^ )
Mais je peux changer ce passage si ça prête à confusion.

Pour ce qui est des connaissances, est-ce que je dois modifier tout de suite ou est-ce que j'attends le système final ? Et je ne vois plus diversion dans la liste des compétences communes, est-ce que je peux répartir ces points ailleurs (entre triche et connaissance)

_________________
***

Le vêtement fait le truand

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Jack Sullivan   Mer 29 Juin - 20:31

Effectivement, j'aimerais mieux que tu reformules ce petit passage. Mais en tout cas, tel que tu le décris, ça me paraît mieux convenir. :)

Quant aux compétences, depuis le temps, la liste des compétences communes a effectivement été fixée : tu peux donc les regarder pour revoir ce qui correspond à ton personnage. Pour ce faire, il est évident que tu peux faire tous les échanges que tu souhaites : comme tu l'as remarqué, la catégorie "Ruse" a disparu, parce que nous considérons que c'est au joueur de gérer le comportement adéquat pour son personnage. Quant à l'assurance du personnage et sa capacité du personnage à se rendre crédible, ça se joue à la fois sur le joueur et les compétences de la branche "Escroquerie".

Si je peux me permettre un conseil d'après ta fiche, tu devrais te concentrer sur "Escroquerie" et "Connaissances" : ça me paraît être ce qui lui correspond le mieux. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack Sullivan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack Sullivan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie :: Administration :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: